La Geste des Princes-Démons 4 : Le visage du démon, de Jack Vance

demons.jpg

Quatrième de couverture

Kirth Gersen a juré de tuer les cinq monstres, des princes-démons, qui ont jadis massacré ses parents et réduit sa famille en esclavage. Cette quête de la vengeance va l’amener à parcourir toute la Galaxie et à découvrir des mondes aussi insolites que dangereux.
Lens Larque, son nouvel adversaire, est sans doute le plus brutal et le plus cruel. Son nom évoque pour tous un univers de supplices et de terreurs.
L’approcher, c’est dîner avec le diable.
Après Le Prince des étoiles, La Machine à tuer et Le Palais de l’amour, Le Visage du démon est le quatrième volume du célèbre cycle de Jack Vance, La Geste des princes-démons, qui en compte cinq.

Chronique de Garlon

Suivons Kirth Gersen dans sa vengeance contre le quatrième prince-démon.

Cette fois, la cible est Lens Larque. Pour tenter de trouver cet homme, Gersen va essayer d’aquérir les actions d’une société avec laquelle le prince-démon serait lié.
Mais obtenir ces actions comporte de gros risques, surtout que les actions de Kirth ne passent pas innaperçues auprès des proches de Larque. Et comme si ça ne suffisait pas, voilà que l’amour vient s’immiscer dans la quête de vengeance.

J’ai pas mal aimé ce tome, même si j’avais préféré le précédent.

J’ai pas mal apprécié l’histoire, aimant tout particulièrement les nombreuses astuces que Kirth met en oeuvre pour tenter de trouver son ennemi, car cela relève vraiment d’une grande originalité, et c’est vraiment passionnant. En effet, le lecteur sera vraiment fasciné par les stratégies mises en oeuvre pour approcher Lens Larque, que ce soit par la “simple” récupération d’actions ou par d’autres aspects parfois plus recherchés. On pourrait trouver que l’auteur pousse un peu trop certains aspects, car il y aurait certainement eu moyen pour Kirth de faire plus simple, mais cela n’a pas gâché mon appréciation de l’avancée de l’histoire, qui m’a vraiment fort plûe.
De plus, ces évènements plongent notre ami au sein de civilisations aux moeurs un peu particulières (“un peu” étant un euphémisme^^), et j’ai trouvé cela vraiment fascinant, car l’auteur n’a pas hésité à créer des sociétés vraiment fort différentes de la notre. Et ce n’est pas parce que nous sommes loin dans l’avenir que nous voyons un épanchement de technologies sur tous les mondes, bien au contraire. Nous pouvons également assister à certains chocs de cultures, à la vision que certains peuples ont les uns les autres, et cela pourra même permettre au lecteur de comparer ces civilisations et leurs comportements les unes envers les autres à celles de notre société actuelle, notamment au niveau des comportements entre les habitants des divers continents.
Et en plus de cela, nous avons également beaucoup d’action dans ce tome, Kirth étant souvent pourchassé par ses ennemis, qui font preuve de beaucoup d’esprit pour tenter de l’arrêter.
J’ai à nouveau trouvé que les tomes précédents étaient fort négligés dans l’histoire, bien que ne l’étant pas totalement, et cela peut un peu gêner certains lecteurs.

Concernant le style de l’auteur, je le trouve toujours aussi agréable à lire et aussi approprié à l’histoire, permettant à la fois de bien comprendre l’univers créé par l’auteur et de bien se retrouver plongé dans l’histoire, sans qu’aucune longueur n’apparaisse.

Pour ce qui est des personnages, je les ai fort appréciés dans ce tome. Tous sont très bien travaillés, même ceux ne faisant que de brèves apparitions, ce qui fait que chacun d’entre eux apporte son lot d’émotions. Certains inspirent de l’amitié, d’autres de la haine, d’autres encore sont plus drôles. Aucun ne vous laissera donc indifférent.
Quant à notre héro, Kirth, je l’ai trouvé plus humain dans ce tome. Il se laisse davantage guider par ses sentiments (même si son côté hyper rationnel reprend souvent vite le dessus), ce qui le rend beaucoup plus proche du lecteur et permet ainsi un petit partage d’émotions.

En bref, nous avons ici un très sympathique quatrième tome, qui est composé de machinations très bien trouvées, aussi bien du côté de Kirth que de ses ennemis, ce qui la rend vraiment passionnante, et ce en tous points. Nous apprenons aussi à découvrir les civilisations de l’univers créé par l’auteur, et découvrons ainsi des peuples très particuliers, et l’action est vraiment fort présente. Le style de l’auteur est vraiment très bon et parfaitement adapté à l’histoire, et les personnages ne laisseront pas le lecteur indifférent, surtout Kirth, qui est beaucoup plus humain dans ce tome.

Un très bon tome que je recommande !

 

Le Visage du démon

La Geste des Princes-Démons, tome 4

Jack Vance

Le Livre de Poche

384 pages

6,60 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau