La Geste des Princes-Démons 5 : Le Livre des Rêves, de Jack Vance

demon-5.jpg

Quatrième de couvrture

La Geste des princes-démons est une terrible histoire de vengeance, celle d'un homme seul, Kirth Gersen. Mais c'est aussi et peut-être surtout un inoubliable voyage à travers la Galaxie, ses peuples, ses civilisations, ses paysages, ses coutumes et ses trafics, aussi inépuisablement variés que l'imagination de Jack Vance. Dans Le Livre des Rêves, Gersen va affronter le plus subtil de ses ennemis, Howard Alan Treesong. Le plus grand criminel de tous les temps intrigue pour devenir Coordinateur Suprême de la Police Galactique. Du coup, l'appétit de vengeance de Gersen se mue en mission de salubrité publique. Après Le Prince des étoiles, La Machine à tuer, Le Palais de l'amour et Le Visage du démon, Le Livre des Rêves est le cinquième et dernier volume du plus célèbre cycle de Jack Vance, La Geste des princes-démons.

Chronique de Garlon

Terminons la série de La Geste des Princes-Démons avec ce cinquième et dernier tome.

Kirth Gersen se penche sur sa dernière cible : Howard Allan Treesong. Cet homme est le plus rusé de ses adversaires, et Kirth devra faire preuve de beaucoup de suptilité pour réussir à le vaincre. Surtout que, déjà maitre des criminels de tous poils, il projette de s’emparer de la CCPI, faisant ainsi de lui un être extrêmement puissant.
Il est donc essentiel que Kirth se dépèche de l’atteindre pour l’empêcher de mettre ses plans à exécution.

Ce superbe tome clôt ainsi cette magnifique série de Jack Vance.

L’histoire est vraiment passionnante. On suit les évènements de façon fascinée, se demandant comment Kirth va bien pouvoir faire pour atteindre son ennemi, surtout que tout le monde ignore à quoi il ressemble.
Et c’est là qu’on est vraiment fascinés par les divers stratagèmes mis en place pour tenter de coincer ce criminel. De gros moyens sont pris, de grosses recherches effectuées, pour finalement se rendre compte que Treesong a de très gros projets, et que ses manigances sont tout aussi fascinantes que celles de Kirth. De quoi rester vraiment ébahi, même si on pourra parfois se dire que certains aspects sont un peu trop faciles.
L’action est également présente dans cette sorte de chasse à l’homme sans répit, et nous aurons même droit à un passage de vengeance de la part de Treesong, qui se sert de mots prononcés pour élaborer des supplices uniques.
On pourra juste reprocher que le schéma de ce tome est le même que pour les précédents, laissant une intrigue principale toujours aussi similaire. De plus, le livre traine un peu en longueur sous certains aspects, et j’ai parfois eu l’impression que l’auteur avait eu envie d’allonger un peu le livre, sans vraiment avoir tout ce qu’il fallait dans l’histoire pour. Enfin, j’ai également trouvé que la fin de ces cinq tomes, de cette histoire de vengeance qui a pris toute la vie de Kirth, n’est pas fort marquée. J’aurais préféré une conclusion un peu plus poussée. Mais ce dernier point relève plus de mes goûts personnels.

Le style de l’auteur est toujours fort fluide et axé sur l’action, permettant des passages vraiment hauts en couleur et passionnants. Par contre, j’ai trouvé que ce tome se faisait un peu plus descriptif que les précédents, et j’ai trouvé que ça ne s’adaptait pas à 100% avec l’histoire. Mais ce n’est peut-être qu’une impression.

Pour ce qui est des personnages, bien que manquant de nouveau de références aux tomes précédents, le lecteur continuera à s’attacher à Kirth et à faire sienne sa vengeance, permettant ainsi de s’immerger totalement dans les plans de ce dernier. Par contre, les autres personnages sont vraiment fort secondaires, et seul Treesong se démarque, étant donné qu’il s’agit du grand ennemi. J’aurais voulu suivre un peu plus les autres personnages, apprendre à les connaitre un peu mieux.

En bref, nous avons ici un dernier tome dans la continuité des précédents, avec une superbe intrigue, des machinations originales et de l’action passionnante, le tout dans un style d’écriture très fluide et avec un personnage principal attachant. On pourra par contre reprocher une certaine longueur, un fil conducteur un peu trop similaire à celui des tomes précédents, une fin de série qui n’est pas assez complète à mon goût et des personnages secondaires quasi invisibles.

Une série que je vous conseille vraiment, car elle vous fera passer de très bons moments de lecture.


Le Livre des Rêves

La Geste des Princes-Démons, tome 5

Jack Vance

Le Livre de Poche

384 pages

6,60 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau