Le Neuvième Cercle 2 : L'Impossible Quête, de Jean-Christophe Chaumette

 

Quatrième de couverture

Afin de gagner le droit d'épouser Aoni et surtout pour conjurer les démons qui le hantent, Stanley se lance dans une quête impossible : trouver les Naa-Gundis, les sept pèlerins, afin de leur ravir leurs orbes de lumière et d'atteindre à son tour le neuvième cercle. Mais s'il parvient à surmonter toutes les épreuves quii l'attendent, sera-t-il encore humain, lorsqu'il rejoindra la première chanteuse du peuple kreel ?

Chronique de Garlon

Je continue à vous présenter ce magnifique cycle qu’est Le Neuvième Cercle avec le tome 2 : L’Impossible Quête.

Stanley s’en enfin ouvert aux sentiments humains, et cela grâce à Aoni, première chanteuse du peuple Kreel dont il est tombé amoureux.

Mais vivre en paix n’est pas encore pour lui. En effet, des prophéties vieilles de plusieurs milliers d’années indiquaient sa venue, et deux versions apparaissent au maître des chants du monde Kreel, l’une disant que Stanley va permettre de sauver les kreel et les amener vers leur terre promise, faisant d’eux le peuple élu, et l’autre le disant blanc vampire, qui marquera la fin de l’univers.

C’est alors que Stanley décide d’entreprendre une quête pour mériter l’amour d’Aoni. Il s’agit d’une tradition kreel : afin de gagner définitivement l’amour d’une femme, l’homme doit suivre une quête. Au plus dure est cette quête, au plus grand sera l’amour.

Aoni se sert alors de cette tradition pour envoyer Stanley parcourir l’univers à la recherche des sept pèlerins qui guidèrent autrefois le peuple kreel et qui seraient encore vivants, quelque part, et cela afin de leur prendre leurs cercles et de devenir ainsi le personnage des prophéties, celui qui doit guider le peuple élu.

S’ensuit alors la grande quête de Stanley, qui parcourra l’univers pour retrouver l’esprit de ces pèlerins.

Mais Stanley réussira-t-il à les retrouver ? Et que sont devenus ces êtres depuis si longtemps disparus ?

Et surtout : Que deviendra le jeune homme une fois tous les pèlerins retrouvés et les neuf cercles atteints ?

Comme pour le premier tome, j’ai vraiment adoré l’entièreté du livre.

Le style de l’auteur est toujours aussi agréable à lire, avec cette façon d’écrire poétique qui m’avait déjà séduit dans le premier tome.

La métaphore est toujours très utilisée, et la philosophie reste tout autant présente que dans le peuple oublié, aussi bien dans l’histoire en elle-même que dans le début de chaque chapitre, avec ces petits textes qui nous font beaucoup réfléchir. Nous retrouvons également, de façon peut-être plus marquée que dans le premier tome, une critique de la société, parfois discrète, parfois moins.

Grâce à son style, l’auteur fait très bien passer les émotions, et certains passages sont particulièrement intenses. Pour ma part, les moments que j’ai trouvés les plus émouvants du livre sont le moment où Stanley raconte son histoire ainsi que la fin du tome. J’ai été transporté et ne peut qu’applaudir la gestion des sentiments qu’à réussi à acquérir l’auteur.

L’histoire est quand à elle vraiment passionnante et je me suis vraiment senti aspiré par elle, et c’était vraiment dur de me résoudre de fermer le livre quand mes yeux commençaient à se faire trop lourds.

Mon avis reste donc le même que pour le premier tome : j’ai été transporté par le récit, l’histoire comme l’écriture, et toute la philosophie du livre m’a poussé à m’interroger sur de nombreux aspects de la vie.

Je ne peux donc que conseiller la suite de ce superbe cycle, dont j’attends le troisième tome avec impatience. 

 

L'Impossible Quête 

Le Neuvième Cercle, tome 2

Jean-Christophe Chaumette

Voy'el

376 pages

22 €

 

Garlon

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/05/2012