Anthologie Arcanes

Extrait de la préface

Ecrire de la SF autrement c’est renouer avec un genre qui innove tout en se plaçant dans la continuité, une Science-Fiction qui refuse les ruptures et les déconstructions, qui assume son histoire et qui en même temps se projette vers l’avenir. Je voulais renouer avec une SF capable de construire des mythes. Bref, un genre capable de séduire un large public par ses thèmes. Le tarot était une vieille idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps. La symbolique extrêmement riche des arcanes majeurs, leur iconographie inspirante avait de quoi insuffler l’idée d’un projet ambitieux.

Fabien Lyraud

Chronique de Vanfanel

Cette anthologie à été écrite sur base du Tarot. Je m’explique, le tarot est jeu de carte basé sur ce qu’on appelle des arcanes. On retrouve les arcanes majeures qui sont au nombre de 22, qui ont des noms et qui correspondent à des personnages, des lieux ou autres. Il existe également des arcanes mineurs qui sont les cartes habituelles.

On ne va parler que des arcanes majeurs dans cette anthologie. Chaque nouvelle est classée selon l’arcane qui la définit le mieux. Cela va du mât jusqu’au monde.

En plus de cela, la plupart du temps l’arcane concernée est représentée dans la nouvelles. Par exemple, on peut entendre parler d’une IA représentant l’Impératrice dans la nouvelle de Cécile Duquenne. Il y a également la pierre mémoire ou Papesse dans la nouvelle de Corinne Guitteaud.

Les thèmes abordés par les différents auteurs sont divers et variés, mais ils reflètent tous la vision des écrivains sur l’humanité. Qu’il s’agisse des dangers que nous pouvons courir à cause du progrès comme dans « le triomphe de l’impératrice » ou la possibilité de se retrouver devant un despote qui justifie son pouvoir par la religion comme dans « l’empereur Saint-Nicolas ».
Tous nous montrent de manière imagée, ce qu’ils pensent de notre société.

Je dois avouer que mon avis sur cet ouvrage reste mitigé, car malgré le fait que j’ai beaucoup apprécié certaines histoires, je ne me sens pas entièrement convaincu.

Peut-être ne suis-je pas vraiment réceptif à ce type de littérature, je veux dire que ceci était ma première anthologie, peut-être est ce juste une histoire d’habitude.

Lorsque je lis une histoire qui me plaît, j’aime qu’elle dure le plus longtemps possible. Ce n’est pas le cas ici, on a à peine commencé à comprendre la trame que le rideau se baisse déjà…

Certaines histoires sont également assez tordues et pour en comprendre le sens j’ai parfois dû me mettre le cerveau à l’envers. C’est quelque chose que je n’apprécie pas particulièrement car lorsque je prends du temps pour la lecture, je le considère avant tout comme un moment de détente. Vous me comprendrez donc quand je dis que je ne peux pas me détendre en me triturant les méninges. J'avoue avoir "sauté" une ou deux nouvelles après en avoir lu les premières pages, ce n'est heureusement pas le cas pour toutes, car dans l'ensemble, les idées était bonne. Pour certaines histoires, je regrette même que certaines ne soient pas plus longues tant j'avais parfois envie de connaître la suite.

Comme je l’ai dit auparavant ceci n’est que mon avis, je dois cependant insister sur le fait que je n’ai pas dit que je n’avais pas apprécié le livre. Cela à été le cas dans une certaine mesure tout du moins.

Si vous voulez un livre qui recueille les impressions de différents auteurs sur notre monde, tout en étant transposées dans un univers de Science-Fiction, ce livre est pour vous.

 

Anthologie Arcanes

Collectif d’auteurs

Voy’el

390 pages

23€

Commentaires (4)

Fabien Lyraud
  • 1. Fabien Lyraud | 12/05/2011
Merci de ta critique. J'ai très peu de retours sur l'anthologie donc je suis preneur de tout ce que je trouve. Merci à toi.

Au fait si il y a des nouvelles qui t'ont plu vraiment n'hésite pas à voter pour elle, pour le Rosny.
Editions Voy'el
  • 2. Editions Voy'el (site web) | 25/04/2011
Arcanes est un défi... ou plutôt trois challenges à relever.
Une vingtaine d'auteurs de science-fiction, parmi lesquels Mathieu Gaborit, Pierre Bordage, les époux Delmas, Jess Kaan, etc.. ont écrit une histoire en s'inspirant de la symbolique de l'arcane qui leur était attribué et en mélangeant science-fiction et fantasy (ce sont les deux premiers défis). Ainsi, vous découvrez ce monde étrange, dans la nouvelle de Th. Bauduret, où les villes se déplacent sur des rails pour vivre toute l'année à l'heure de minuit. Dans une autre nouvelle, celle de JP Fontana, une jeune fille qui pourrait faire penser à Alice, parcourt un monde-ruban.Vous pouvez aussi en apprendre beaucoup sur la dégustation du thé vue par un extraterrestre omniscient dans la nouvelle de Jean Millemann, "Trois petits pas vers la sérénité." Ces nouvelles sont des univers à elles toutes seules et effectivement, on peu ressentir une certaine frustration en les voyant se déployer sous nos yeux, de voir trop vite arriver le mot fin. Mais c'est le troisième défi : ouvrir tout juste la porte de ces mondes pour laisser ensuite votre imagination faire le reste. La frustration peut être délicieuse, après tout et ces invitations aux voyages que représente chaque nouvelle d'Arcanes sont avant tout une occasion de vous envoler pour l'imaginaire ;).
Garlon
Bonjour,

J'ai lu la chronique de Vanfanel et suis tout à fait d'accord avec vous : la chronique manque totalement d'argumentation et l'on ne parle même pas des histoires. Tout ce qu'on apprend, c'est qu'il n'aime pas les anthologie, mais ce n'est pas du tout le but d'une chronique.
Le problème vient, je penses, du fait qu'il s'agissait de sa première anthologie, et qu'il n'est donc pas habitué à chroniquer ce genre de livres.
Je lui ai demandé de la retravailler, et ça sera donc fait très prochainement.
En tout cas, merci pour votre commentaire, qui a relevé les quelques problèmes de la chronique, vos remarques seront bien sûr prises en compte.

Allez, Vanfanel, au boulot ;)
Romuald
  • 4. Romuald | 24/04/2011
Ce livre peut m'intriguer... ou pas vu ton texte... on ne trouve rien dessus sur internet, et ton avis aurait pu être sympa si l'on savait ce qu'il y a dedans, quelles histoires, de qui...pourquoi tu aimes ou pas tel texte, nous donner envie (ou pas donc)quoi... là j'ai juste l'impression de lire un avis qui n'est pas un avis, sur un livre qui n'est pas un livre, qui est peut-être bien ou pas, on ne va pas se mouiller (puisqu'on sait rien du contenu). Bon, c'est quoi Arcanes ? j'ai rien compris.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/05/2012