Armageddon rag, de George R.R Martin

Quatrième de couverture:

"Woodstock a été l'aube, Altamont le crépuscule, West Mesa la nuit cauchemardesque". Célèbre pour avoir été l'imprésario d'un des plus grands groupes de rock des années soixante, les Nazgûl, Jamie Lynch est retrouvé assassiné : on l'a ligoté à son bureau et on lui a arraché le coeur. Un meurtre qui en fait remonter un autre à la surface : celui du chanteur du groupe, abattu en plein concert, en 1971, à West Mesa. Deux meurtres non élucidés distants d'une dizaine d'années. Une énigme. Parce que son quatrième roman s'obstine à ne pas dépasser la 37e page, parce qu'il a suivi l'affaire Charles Manson en tant que journaliste, parce qu'il est fasciné par l'histoire et la musique des Nazgûl, l'écrivain Sander Blair décide de mener sa propre enquête et d'en tirer un livre, son De sang-froid. Mais Sander va rapidement se rendre compte que, malgré les apparences, le meurtre de Jamie Lynch n'est pas une nouvelle affaire Sharon Tate. C'est bien plus compliqué. Et bien pire. Thriller hanté par des visions d'apocalypse, fascinante plongée dans l'Amérique de l'après-guerre du Viêt-Nam sur laquelle plane le fantôme de l'âge d'or du rock, Armageddon Rag est une des réussites majeures de George RR Martin.

Chronique de Fiona:

Merci aux Editions Folio.

Réédition chez Folio SF, du roman de l'auteur au vent en poupe, George R.R.Martin, sorti en 1985. Bientot 30 ans donc, que le livre à vu le jour, ce qu'il ne faut pas oublier lors de la lecture. Car les réferences culturelles et musicales, bien que toujours fortes et intemporelles, sont différentes pour le personnage princpal et ses accolytes. On y évoque avec nostagie les années 60, 70, Woodstock et le rock. Le vrai rock'n roll, celui des années rebelles.

Le héros, Sandy Blair, ancien journaliste pour une revue musicale, et devenu écrivain, se voit dépêché pour enquêter sur le meurtre étrange de l'ancien impresario du mythique groupe de rock Les Nazguls. Le groupe avait volé en éclat lorsque lors de son plus gros concert, lorsqu'un fanatique avait assassiné le leader et chanteur du groupe, 10 ans plus tôt sur la scène. Sandy découvrira d'étranges similitudes entre le meurtre et les chansons à succès du groupe. Meurtre rituel? Tueur en série? Vaudou? L’enquête se poursuit tandis que Sandy va faire un retour dans son passé et celui des anciens membres des Nazguls, qu'il est bien décidé à retrouver.

J'ai adoré ce roman, qui n'a aucun rapport avec le style fantasy de sa série phare Games of thrones. Nous sommes plongés dans un roman sombre, torturé, plein de nostalgie pour l'époque hippie, ses idéaux, ses révolutions sa musique et ses idoles. Les références musicales sont légions, ce que j'ai beaucoup apprécié, et l'écriture soignée, précise, et très incisive. 

J'ai trouvé le livre très actuel, malgré le fait qu'il ai été écrit il y a 30 ans, le sujet est d'actualité. Une génération qui découvre qu'elle a perdu tout ses idéaux, ce en quoi elle croyait et pour lesquelles elle se battait. Devenus ceux qu'ils haïssaient, banquiers, hommes d'affaires, propriétaires, les protagonistes se retrouvent à réfléchir sur leur vie et leurs rêves sur fond d'enquête et de musique.

Le seul point "négatif", pas assez de Science fiction ou de surnaturel pour moi. Je m'attendais à beaucoup plus. C'est très léger et n'est pas prédominant dans le sujet. Voila donc pour moi le seul reproche que je pourrais faire à ce roman d'une grande qualité.

Je vous laisse le découvrir, fans de rock, de nostalgie et d'univers musical, ce roman est pour vous!

 

Armageddon rag

George R.R. Martin

Folio SF

608 Pages

9.40€

 

Chroniques de Fiona

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 08/09/2014