L'homme de demain, Anthologie

Homme 2

Quatrième de couverture

Lectrices, lecteurs, vous tenez le destin de l'humanité entre vos mains !
À défaut de vous en lire les lignes, Les Artistes Fous Associés jouent les Nostradamus à l'occasion de leur quatrième anthologie, dédiée au futur de l’homme (et de l’Homme). 16 auteur(e)s venus de toute la francophonie, débutants comme confirmés, vous proposent leurs prophéties, entre lendemains qui chantent et lendemains qui déchantent... De l’utopie au cauchemar.

Sommaire :

La frontière des rêves (Tesha Garisaki) illustré par Cham et The Hyde's Asylum
Vintage Porn Star (Mathieu Fluxe) illustré par Corvis
Paradise4 (Émilie Querbalec) illustré par Maniak
Maison close (Neil Jomunsi) illustré par Stabeor Basanescu
Ergo sumus (Nunzio Cusmano) illustré par Venom
Caraville (Nelly Chadour) illustré par Deadstar
Le coeur sous la cloche (Ludovic Klein) illustré par Stef-W
Les Héritiers (Anthony Boulanger) illustré par Chesfear
La musique des sphères (Nicolas Chapperon) illustré par Cham
Poogle Man (Herr Mad Doktor) illustré par Pénélope Labruyère et Chesfear
L’absurde et très courte histoire de l’homme qui voulait monter dans la hiérarchie (Corvis) illustré par King Lizard
Changez d’air (Arnaud Lecointre) illustré par Maniak
La vengeance du XIXe siècle (Maniak) illustré par Christophe “FloatinG” Huet
Patrino (Vincent Leclercq) illustré par Cold Mind Art
Moisson (Gallinacé Ardent) illustré par ARZH
Les enfants de nos enfants (Southeast Jones) illustré par Kenzo Merabet

 

Chronique de Garlon

Plongeons dans la nouvelle anthologie des Artistes Fous.

 

J’ai vraiment adoré toutes ces nouvelles histoires qui, une fois de plus, nous transportent dans de fantastiques ou horribles univers.

 

Il y a beaucoup de nouvelles dans le livre, trop pour toutes les évoquer, et je vais donc me concentrer sur certaines d’entre elles.

 

La frontière des rêves : dans ce texte, où la plus grande partie du monde est sous l’influence d’une IA, nous nous posons la question de savoir si ce que perçoivent les gens est bien réel ou si il s’agit d’un rêve imposé par l’IA. J’ai bien aimé ce texte, qui pose des questions intéressantes et est très bien mené et passionnant.

 

Vintage Porn Star nous emmène dans un monde où le sexe est devenu interdit. Dans cet univers, deux jeunes ont décidé, via un nouveau système, de permettre aux gens de réaccéder au sexe, notamment avec des films. Ce texte, très particulier, est très bien pensé et travaillé, et donne au lecteur une nouvelle dimension sur certains thèmes.

 

Ergo Sumus nous plonge dans les pensées d’un savant un peu fou, qui tente de faire évoluer le système de clonage et similaire pour son propre compte. Le texte est très bien fait et assez prenant, hors du commun et passionnant. Par contre, certains points de l’écriture m’ont assez dérangés, comme les nombreux je/nous, etc. qui m’ont fort ennuyés dans ma lecture…

 

Caraville m’a également fort plu. On se retrouve ici dans une histoire dans laquelle les gens sont obligés de bouger constamment, dans une grosse structure faite de pleins de véhicules, ce afin d’échapper à un vent brûlant. Malgré le fait que j’ai fort aimé l’histoire, j’ai trouvé que c’était du déjà vu via plusieurs textes de SF que j’ai lu il y a quelques années, ce qui m’a fort ennuyé et m’a empêché d’en profiter complètement.

 

Le coeur sous la cloche nous parle d’un monde dans lequel tout est devenu dangereux, et la façon dont une enfant perçoit le fait de devoir continuellement se méfier de tout. C’est un texte superbe, vraiment passionnant et qui évoque des thématiques très intéressantes.

 

Les Héritiers est un texte vraiment magnifique ! Les êtres humains ont été “augmentés”, développant chacun certaines caractéristiques les faisant quitter la Terre mourante. Un dernier humain n’est pas augmenté, et il est donc condamné à vivre sur cette Terre sur laquelle de nouvelles espèces deviennent les maîtres. J’ai trouvé cette histoire vraiment passionnante, très bien conçue. Suivre ainsi le fait que l’humain se retrouve petit à petit tout seul nous plonge dans une grande tristesse tout en nous captivant totalement. La fin, quant à elle, m’a totalement fasciné, elle est magnifique et très bien faite.

 

Poogle Man est sans doute ma nouvelle préférée de cette anthologie. Pleine d’humour et de critiques, elle nous emmène dans un univers dans lequel tout le monde est connecté et dépendant d’une technologie implantée en eux qui leur fournit énormément de services contre de l’argent. Les humains ne savent plus rien faire sans cette technologie. Pleine de notes de bas de page qui sont en fait des commentaires de cette technologie, on s’amuse énormément à cette lecture, qui nous apporte quelque chose de très frais et original tout en nous montrant une critique poussée de l’évolution de la société, notamment au niveau technologique.

 

Changez d’air ! est un autre très beau texte qui nous montre la crédulité de l’homme et la manipulation de certains. Un homme décide ici que l’air est empoisonné et qu’il doit acheter de l’air pur, quitte à tout perdre pour cela. On a encore ici une magnifique critique de l’homme à travers un texte original et mené de main de maître.

 

Patrino est également un texte très bien pensé. Dans cette histoire, les villes sont vivantes, et l’une d’entre elles accouche, aidée des humains qui l’habite. L’idée est très originale, vraiment bien pensée et l’histoire est bien menée et passionnante, nous faisant voir le monde différemment.

 

Les enfants de nos enfants est un magnifique texte qui nous montre, à travers plusieurs histoires, l’évolution de l’espèce sur des milliards d’années, à travers le développement de pouvoirs, l’immortalité, etc. Ce texte nous montre vraiment que nous ne sommes qu’un grain de sable dans notre histoire et que notre espèce va encore être amenée à évoluer.

 

Les illustrations des différents textes sont également superbes et les illustrent à merveille.


Nous avons donc ici toute une série de textes magnifiquement bien écrits et hors du commun pour la plupart, qui nous donnent de nombreuses visions de l’homme de demain, du futur de l’humanité. J’ai adoré cette anthologie, comme les autres des Artistes Fous, et la conseille avec plaisir.

 

L'homme de demain

Anthologie

Les Artistes Fous Associés

Science-fiction

280 pages

13 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau