Les Gouffres de la Lune, de Arthur C. Clarke

Gouffres

Quatrième de couverture

Au xxie siècle, la Lune a été colonisée, et les touristes les plus aisés peuvent se payer le luxe d’une croisière sur la mer de la Soif. Pour cela, ils prennent place à bord du vaisseau Séléné, spécialement conçu pour glisser à la surface de la poussière – aux propriétés étonnantes – qui recouvre cette « mer ».
Mais cette fois-ci, un tremblement du sol entraîne l’engloutissement du Séléné, désormais incapable d’émerger à la surface ou de transmettre la moindre information sur sa position. Tandis que les voyageurs se trouvent emprisonnés dans ce qui pourrait bien devenir leur tombeau, à l’extérieur les secours s’organisent…

 

Chronique de Garlon

Partons à la découverte d’un livre de l’un des plus grands auteurs de science-fiction avec Les Gouffres de la Lune.

Alors qu’ils sont en pleine croisière sur la mer de la Soif, une mer de poussière de la lune, des touristes subissent un éboulement. Coincés dans le vaisseau sous des tonnes de poussière, ils sont obligés d’attendre les secours, et de prendre leur mal en patience. Dehors, la mission de sauvetage prend forme, mais elle promet d’être difficile…

J’ai assez apprécié ce livre, qui m’a offert une lecture très divertissante.

En effet, l’histoire est relativement bien trouvée, même si, depuis, nombre d’autres livres parlant d’histoires un peu similaires ont vu le jour, et c’est avec un grand plaisir que nous nous embarquons sur le Séléné afin de vivre ses péripéties.

L’intrigue est simple : des gens sont coincés sous la poussière, et ils doivent en sortir. Cette simplicité pourrait gêner, nous faisant penser que rien de bien intéressant ne va se dérouler, mais pas du tout ! En effet, on se retrouve avec pas mal d’éléments intéressants. Tout d’abord, les personnes coincées doivent se distraire en attendant les secours, et apprendre à vivre ensemble. Cela nous permet de découvrir des idées originales, et surtout une micro étude sur le comportements humain, grâce à ce petit huis clos. J’avoue que j’aurais aimé que l’auteur profite davantage de ce confinement pour pousser un peu plus cette étude, mais ce n’est que mon point de vue personnel.

On découvre ensuite de nombreux éléments scientifiques très intéressants, qui nous expliquent pas mal de choses sur le plan de la physique grâce aux recherches visant au sauvetage. Cela m’a fort plu.

Et, bien entendu, le livre ayant été écrit il y a pas mal de temps, il y a des éléments qu’il est amusant de repérer : l’auteur ne savait en effet pas deviner comment la société et la technologie allaient évoluer, ce qui fait qu’on remarque que, bien que l’Homme du livre a colonisé la Lune, il est loin de notre niveau pour certains autres aspects. Cela m’a plu de découvrir cette vision du futur de cet auteur qui nous a malheureusement quitté.

L’action n’est pas le point central du livre, et n’est d’ailleurs pas fort présente, mais les retournements de situation font que l’on garde un certain stress tout au long de la lecture et que celle-ci passe très vite.

Par contre, je reprocherai que l’auteur montre pas mal son côté borné et son manque d’ouverture d’esprit pour certains sujets, ce qui est assez dommage (surtout pour un auteur de science-fiction).

Le style d’écriture, bien que pouvant parfois être un peu plus lourd (explications scientifiques oblige), reste en général fort fluide et agréable à lire, et nous permet de bien plonger dans l’histoire.

Concernant les personnages, comme on plonge pas mal en certains d’entre eux, ils sont très bien travaillés, chacun est unique en son genre et on s’accroche pas mal à certains d’entre eux (comme Sue, le capitaine et le commodore), ce qui fait qu’on partage pas mal leurs émotions, ce qui crée des moments parfois assez émouvant, comme vers la fin.

En bref, nous avons une histoire de science-fiction bien trouvée, avec une mini étude sur l’Homme, pas mal d’explications scientifiques et des retournements de situation qui rendent les choses passionnantes, le tout couplé à un style d’écriture fluide et agréable et des personnages très bien travaillés et parfois émouvants.

Un bon livre à découvrir !

 

Les Gouffres de la Lune

Arthur C. Clarke

Milady

Science-fiction

382 pages

7,60 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/01/2014