Les Marteaux de Vulcain, de Philip K. Dick

9782290033517Quatrième de couverture :

L'intelligence artificielle appelée Vulcain III dirigeait la race humaine. C'était plus qu'une machine et moins qu'un Dieu. Il avait sorti le genre humain de l'âge sombre qui avait précédé le machinisme. Il avait mis fin à la guerre, au chômage et à la pauvreté... mais il n'avait pas mis fin à la plus corrosive des craintes, celle de Vulcain III lui-même.

Au début, ceux qui avaient peur de lui étaient écartés comme extravagants et fanatiques religieux. Puis le monde apprit ce que la terreur signifiait lorsque les implacables et brillants messagers de la mort apparurent, montant en flèche dans les airs, pour redescendre frapper de la même manière amis et ennemis de Vulcain III. Qui les dirigeait ? Quelle était la force étrange qui maniait... les Marteaux de Vulcain ?

Chronique de Sabbata :

Dick est un grand nom de la science-fiction, de nombreuses œuvres de cet homme ont même étaient adaptés en film et d’ailleurs, je trouve que ce roman serait plus accessible en visuel.

Le roman est intéressant, car il aborde une dictature bienveillante, si bien qu’on remarque des personnages sur la défensive mais attachés à leur système. On peut toutefois penser que ce roman est obsolète, car il a été écrit il y a des années, pourtant, on a l’impression qu’il s’adresse à un public actuel, c’est une œuvre intemporelle qui aborde l’intelligence artificielle, Big Sister de Jérôme Leroy pourrait être l’héritier de ce livre.

On remarque qu’il y a peu de personnages mais qu’ils sont tous liés, de plus, ce lien se ressent au fur et à mesure de l’histoire. Roman de 200 pages, il est difficile de voir le but de l’œuvre pendant une bonne partie de la lecture. Puis on perçoit le discours « revenir aux valeurs manuelles », « laisser l’homme diriger son avenir », mais est-ce tout ? Il faut sans doute voir plus loin, mais d’un autre côté, ce livre fut écrit en 1960, c’est un pur roman de SF qu’on doit avant tout lire pour le plaisir, non ?

Personnellement, j’ai trouvé que c’était un roman divertissant. Ce n’est pas le meilleur du genre et sans doute pas le meilleur de Dick, mais c’est agréable à lire et j’espère pouvoir découvrir d’autres œuvres de cet auteur.

Les Marteaux de Vulcain

Philip K. Dick

J'ai Lu

221 pages

6€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 17/04/2014