Une Enquête du Département V, tome 7 : Selfies, de Jussi Adler-Olsen

Selfies

Quatrième de couverture

Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que d’une chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant qu’elles sont la cible d’une personne gravement déséquilibrée dont le but est de les éliminer une par une.

L’inimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses fidèles assistants Assad et Rose doit réagir vite s’il ne veut pas voir le Département V, accusé de ne pas être assez rentable, mettre la clé sous la porte.

À condition que Rose, plus indispensable que jamais, ne se laisse pas assaillir par les fantômes de son propre passé...

 

Chronique de Melisande

Selfies est le 7e tome des Enquêtes du Département V, une série que j’affectionne particulièrement parce qu’à chaque fois l’auteur arrive à nous surprendre et à nous tenir en haleine tout du long. Jussi Adler-Olsen est un très bon auteur que je vous invite vivement à découvrir si ce n’est pas déjà fait !

A mesure des tomes il est évident que l’on s’attache fortement aux personnages. Plus ça va et plus ils sont nombreux car si dans le premier tome on faisait la connaissance de Carl et d’Assad, très rapidement de nouveaux protagonistes entre en scène, comme Rose dès le 3e volume ou plus récemment Gordon. Je savais que dans ce tome on allait en apprendre beaucoup plus sur Rose.

Lors d’une rencontre privée avec l’auteur, il nous l’avait confié car Rose est un personnage très apprécié et l’on avait envie d’en savoir plus sur elle et certains de ses agissements quelque peu atypique. Je dois vous avouer que je ne m’attendais pas à de telles révélations à son sujet et ça m’a fait mal au cœur de découvrir tout ça. Ça m’a même donné des envies de meurtre à mon tour et de frapper quelqu’un… J’avais envie de la prendre dans mes bras en lui disant que tout allait bien se passer désormais et la réconforter comme une enfant. Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler les révélations qui sont faites ici mais si comme moi vous aimez le personnage de Rose, ce tome va vous toucher plus particulièrement.

En dehors de cet aspect de fond qui nous permet d’en savoir plus sur l’un des personnages de la bande des enquêtes du Département V, nous suivons ici une drôle d’affaire. En effet, si dans un premier temps Carl semble travailler sur un cold case donné par son ex patron très rapidement l’affaire prend un tournant inattendu et beaucoup plus présent…

L’auteur choisit de nous montrer l’identité du coupable assez rapidement, on ignore rien des agissements de la « personne gravement déséquilibrée » mentionnée dans la 4e de couverture mais ce n’est pas pour cela que l’intrigue en pâti bien au contraire. Même si on sait un certain nombre de choses, progressivement on va voir que cela cache bien d’autres choses. C’est habilement mené, comme toujours avec Jussi Adler-Olsen qui saura nous surprendre et nous révéler des choses et ce, jusqu’au bout. J’ai adoré suivre cette enquête, même si par moment c’était un peu glauque et dur. Mais c’est toujours aussi prenant et haletant, on a toujours envie d’en savoir plus si bien que les pages tournent très rapidement tant on est pris dans l’histoire.

Je vous avoue que les parties concernant Rose m’ont davantage plu et ça me frustrait qu’on ne nous donne que quelques infos par-ci, par-là mais c’est ce qui fait aussi l’intérêt. L’auteur sait jouer avec nos nerfs et attiser notre curiosité. L’intrigue est vraiment bonne et je ne m’attendais pas du tout à cela en commençant le livre donc c’est une très bonne chose pour moi. Mais comme toujours j’ai envie de dire ! Même au bout du 7e tome, l’auteur a toujours de la ressource et de bonnes idées pour notre plus grand plaisir il faut le dire.

Quant aux personnages c’est toujours un plaisir de les retrouver même si ici ça a été dur, notamment tout ce qui concerne Rose. De même, on commence à voir d’autres choses, chez Assad notamment. Carl est égal à lui-même on ne peut que l’apprécier même si parfois il se laisse quelque peu emporté et que ses supérieurs le connaissent bien. Mais c’est ce qui fait son charme !

En bref, Selfies est un 7e tome très bon qui m’aura fait passer un bon moment de lecture. Comme d’habitude l’enquête est bonne et bien menée, notre équipe de choc s’occupe de plusieurs affaires en même temps, ce qui n’est pas de tout repos, surtout quand les cadavres commencent à s’empiler dangereusement ! On en apprend beaucoup plus sur le personnage de Rose et ça m’a touché parce que je l’apprécie beaucoup et ça fait mal de découvrir tout ça. Un 7e tome très réussi et il me tarde de découvrir les nouvelles aventures du Département V !

 

Selfies

Une Enquête du Département V, tome 7

Jussi Adler-Olsen

Albin Michel

Thrillers - Policiers

650 pages

22,90€

 

Melisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/07/2017