Codex Lethalis, Tome 1, de Pierre-Yves Tinguely

codex-1.jpg

Quatrième de couverture

La police découvre une scène de crime effroyable : une petite famille apparemment sans histoires a été massacrée. Tout porte à croire que c'est le mari, Harold Buchanan, qui a tué sa femme et leur petite fille, avant de se supprimer. Pourtant le médecin-légiste est formel : l'homme n'est pas mort de ses blessures mais du fait que son cerveau et ses globes oculaires ont «bouilli». Un déclencheur opérant au niveau de son cerveau l'a rendu littéralement fou de rage. Quand l'informaticien chargé d'inspecter l'ordinateur de Buchanan est à son tour pris d'une crise de folie meurtrière, les enquêteurs sont tenus d'innocenter le père de famille. D'autant que d'autres crimes similaires ont bientôt lieu. Policiers et experts scientifiques en arrivent à la conclusion que l'assassin diffuse un programme informatique qui a la capacité de tuer...

 

Chronique de Garlon

Plongeons cette fois dans un thriller palpitant.

L’inspecteur Reeds est appelé sur une macabre scène de crime, dans laquelle de bien étranges choses sont arrivées. A côté de cela, Davis, détective privé, est engagé par le père de l’une des victimes pour comprendre ce qui s’est passé.

Très vite, les enquêteurs vont se rendre compte que cette famille n’était pas la seule visée par le tueur, qui semble avoir trouvé un moyen hyper performant de tuer ses victimes : une simple vidéo qui entraine une folie destructrice, suivie de la mort.

Mais comment a-t-il bien pu obtenir ce sombre moyen de tuer ? Et quels sont ses objectifs ?

Malgré un point qui m’a fort dérangé, j’ai vraiment adoré cette lecture.

Au départ, j’avoue que j’ai eu un peu peur : il m’avait semblé que l’auteur allait jouer sur l’humour pour son thriller, et un humour un peu trop simpliste à mon goût (pour exemple le cas du nostalgique du Vietnam). Mais c’était un cas assez isolé, et le sérieux reprend vite ses droits.

Nous nous retrouvons alors dans une histoire en tous points passionnante : l’intrigue est vraiment très bien trouvée, avec des éléments forts originaux et même une petite touche de fantastique. De quoi ravir nombre de lecteurs fans des mélanges de ce genre (dont je fais partie).

L’histoire avance très bien, de nouveaux éléments faisant sans cesse leur apparition, et cela permet au lecteur de se plonger, lui aussi, corps et âme dans l’enquête et de chercher la solution.

L’action est pas mal présente, et l’adrénaline monte très rapidement, faisant que le lecteur ne saura plus se détacher du livre. Personnellement, j’ai été complètement scotché à plusieurs moments, et il m’était impossible de lâcher le livre, mon cœur battant la chamade au vu de l’avancement de l’histoire. Il faut bien le dire, l’auteur a un don pour plonger le lecteur dans son histoire et lui faire ressentir un grand stress.

Par contre, la fin m’a fort déçu : elle est coupée net. On a la fin de l’enquête, c’est bien, mais les conséquences peuvent être nombreuses, et j’ai été fort déçu de voir cette coupure, de ne pas avoir un épilogue, qui nous montre ce qui arrive concernant tel ou tel personnage/évènement, alors que beaucoup de choses sont mises en scène et auraient, elles aussi, mérité leurs conclusions.

Un autre aspect m’a un peu ennuyé : le “pouvoir” de Davis. Je trouve que ce genre de choses, dans un thriller (même ceux qui contiennent un peu de fantastique, comme celui-ci), n’ont pas vraiment leur place, et je trouve même que c’est un peu un raccourci utilisé par l’auteur pour faire avancer son histoire, ce qui a tendance à me déranger.

Le style de l’auteur, quant à lui, m’a fort plu. Bien que pouvant parfois paraître un peu descriptif (ce qui est nécessaire dans certaines situations pour bien cerner les évènements et les personnages), il reste fort fluide et est vraiment très agréable à lire. De plus, l’auteur gère à merveille les évènements liés à l’action, à une évolution rapide, et permet ainsi de mettre une bonne dose d’adrénaline dans le cœur du lecteur.

Concernant les personnages, je les ai trouvés vraiment très bien conçus et très attachants. Chacun est unique, ils ont tous leurs particularités, leurs états d’âme, leur caractère, qui les rendent si attachants.

Ainsi, c’est avec un immense plaisir que nous nous attachons à eux et que nous suivons cette fantastique enquête qui nous mènera au cœur de l’horreur. Nous partageons énormément leurs émotions et nous sentons fort proches d’eux, ce qui permet de s’accrocher encore plus à l’histoire. Que ce soient Davis, Reeds, Rose ou tous les autres, principaux comme secondaires, aucun ne vous laissera indifférent, ce qui fait que ce livre est un vrai délice à lire.

En bref, nous avons ici une histoire superbement conçue, avec une intrigue palpitante et originale, de l’action très bien gérée, un style d’écriture superbe et parfaitement bien adapté à l’histoire et des personnages très bien travaillés, uniques et attachants. On pourra par contre reprocher une fin qui manque d’information au niveau de certains aspects (disons qu’elle est trop brusque) et un “pouvoir” qui, selon moi, n’a pas sa place dans le livre et qui est, il m’a semblé, un raccourci utilisé par l’auteur pour faire avancer l’histoire.

Un excellent livre que je vous conseille fortement. Pour ma part, je l’ai dévoré et je ne manquerai pas de suivre les futures sorties de l’auteur.

 

Codex Lethalis

Pierre-Yves Tinguely

Black Moon Thriller

376 pages

18 €

 

Garlon

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/09/2015