Hercule Poirot, tome 16 : Meurtre en Mésopotamie, d'Agatha Christie

meurtre-en-mesopotamie.jpg

 

Quatrième de couverture :

Amy Leatheran, une jeune infirmière, accepte de partir en Mésopotamie sur un chantier de fouilles afin de prendre soin de la femme de l’archéologue, en proie à de terribles angoisses nocturnes. Quand une série de meurtres inexpliqués se produit, la jeune femme est soulagée de voir apparaître Hercule Poirot qui visite justement le site. Malgré son indéniable talent, parviendra-t-il à empêcher le meurtrier de frapper à nouveau ?

 

Chronique de Platinegirl :

 

Je tiens à préciser que la numérotation des tomes d'Hercule Poirot par Agatha Christie est de mon fait. J'ai ici pris en compte ses apparitions sous toutes les formes: romans, mais aussi nouvelles et pièces de théâtre. En ne tenant compte que des romans, ce tome serait le 13ème de ses aventures.

 

Le Masque réédite cette année quelques tomes des aventures de notre détective belge préféré : Hercule Poirot. Pour l'occasion, le traditionnel poche jaune revet une illustration en noir sur jaunassortie au thème de son histoire : ici, le désert mésopotamien est figuré par des chameaux (si je compte bien, ils ont deux bosses ! ). Pour le reste, on prend les mêmes et on recommence la recette magique : un petit livre très fin, de 280 pages tout de même, qui est écrit en petits caractères (mais pas minuscules non plus ! ) avec aucun saut de page.

 

Ce qui n'est pas commun, par contre, c'est la façon dont Agatha Christie a arrangé son récit. Il commence avec un avant-propos d'un personnage de l'histoire, qui nous raconte qu'il a demandé à une des héroïnes de relater ce qu'il s'est passé, après coup. Ainsi, les chapitres suivants sont narrés par cette Amy Leatheran avec un style très fluide et agréable, certes, mais pas "trop" professionnel, un vrai coup de poker joué par Agatha Christie qui a dû se défaire de ses habitudes d'écrivain !

Amy nous raconte donc comment elle est entrée au service de Mme Leidner lors d'un voyage en Mésopotamie. Et comment celle-ci a été tuée. Ou plutôt elle nous raconte qu'elle a été tuée et l'explication de sa mort racontée par Hercule Poirot après coup. Il faut environ 75 pages pour arriver à poser la scène et à tuer la victime, cela nous permet de nous habituer à la dizaine de personnages-suspects. On apprend à les connaître, à décrypter leurs caractères assez fourbes, au travers des yeux sans concession d'Amy. Cependant, cette subjectivité ne porte pas à conséquence et ne nous aide pas vraiment à découvrir le fin mot de l'histoire avant... la fin.

J'avoue que j'ai rarement été aussi surprise par Agatha Christie qu'avec ce livre (sans compter "Les dix petits nègres", hors compétition). Evidemment, je ne vous dirais pas pourquoi, sachez juste qu'elle a réussi un vrai coup de maître avec ce roman (et que j'adore déjà tous ses autres tomes, ce qui prouve bien que ce tome-là est de la bombe, si vous me passez l'expression). Les personnages sont certes un peu caricaturaux, mais ils sont parfaits pour nous faire tourner en bourrique !

 

Pour finir, je vous conseille fortement la lecture de ce tome-là des aventures d'Hercule Poirot, d'autant plus en cette période estivale qui nous invite au voyage !

 

 

Meurtre en Mésopotamie

Hercule Poirot, tome 16

Agatha Christie

Editions Le Masque

275 pages

5,60 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau