Hercule Poirot, tome 36 : Le Crime d'Halloween, de Agatha Christie

le-crime-d-halloween.jpg

 

Quatrième de couverture :

Le 31 octobre, entre sorcières et chauves-souris, c'est la fête du Potiron ! Pour marquer l'événement, Mme Drake, une romancière un peu originale, organise une soirée chez elle pour les adolescents du village. Joyce, l’une des fillettes, se vante devant l’écrivain d'avoir assisté à un meurtre. Bien sûr, personne ne la prend au sérieux : Joyce est connue pour toujours essayer de se rendre intéressante… Pourtant quand la fête est finie c’est bien son cadavre qui est retrouvé dans la bibliothèque… Qui a bien pu vouloir éliminer un si jeune témoin ?

 

Chronique de Platinegirl :

 

Après "Le Noël d'Hercule Poirot", voici ma chronique de "Le Crime d'Halloween", un roman d'Agatha Christie mettant en scène Hercule Poirot, réédité cette année par Le Masque soit seul, soit en coffret avec l'enquête sus-mentionnée. En une fois, je regrette que ce coffret de Noël ne contiennent pas que des histoires de Noël, surtout quand on sait que "Christmas Pudding" aurait très bien pu être inclus dans ce coffret, tant c'est un recueil qui met en scène Poirot et Noël ! C'est un petit défaut auquel s'ajoute le fait que la quatrième de couverture est inexacte (ce n'est pas Mme Drake qui reçoit des amis chez elle, elle aide juste à tout mettre en place).

 

Cette histoire d'Hercule Poirot me semble particulière car, pour une fois, ce n'est pas un ou une adulte qui est la victime d'un meurtre, mais une jeune adolescente. Je ne crois pas avoir déjà lu un roman d'Agatha Christie où elle osait faire une telle chose... Au moins, c'est plus réaliste dans sa bibliographie ! J'avoue avoir été surprise par les choix qu'a fait l'auteure, durant ma lecture : certes, comme d'habitude, on dresse le meurtre avant de voir arriver Poirot (cette fois-ci, il met bien moins de 100 pages avant de faire son apparition); certes, comme d'habitude, on tombe dans le panneau des pièges qu'Agatha nous tend (j'avoue cependant avoir été sacrément étonnée par certains rebondissements dans l'enquête); certes, comme d'habitude, les pages se tournent toutes seules et on attend avec impatience le dénouement... mais, je ne sais pas, cette enquête n'a rien d'habituel pour Poirot, il me semble. Peut-être justement à cause de l'âge de sa victime et des liens qu'il y a avec les enfants dans cette histoire...

Toujours est-il que j'ai passé un super moment avec ce roman, que j'ai lu aux alentours d'Halloween 2012, si ma mémoire est bonne. Croyez-moi, si la soirée d'Halloween relatée dans le roman fait envie, tout le reste fait bien plus peur ! C'est fou comme on serait vraiment sans défense face à des "méchants" de la vraie vie s'ils étaient aussi retords et difficiles à trouver que ceux qu'Hercule Poirot a à affronter !

 

Au final, je vous conseille d'attraper un bol de bonbons avant de vous jeter sur "Le crime d'Halloween", cela ne pourra que vous aider à rester éveillés tant que le coupable n'est pas dévoilé ! Car vous ne lâcherez pas ce roman avant ça, croyez-moi !

 

 

Le crime d'Halloween

Hercule Poirot, tome 36

Agatha Christie

Editions Le Masque

281 pages

5,60 euros (seul) ou 11,20 euros (coffret).

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau