Private, tome 11 : Menace sur Rio, de James Patterson & Mark Sullivan

Menace sur rio

Quatrième de Couverture :

Rio, 2014. Jack Morgan le patron de la plus puissante agence de detectives au monde, Private et son equipe locale assurent la securite de la Coupe du monde de football. Pourtant, ils ne peuvent empecher le deces d'un haut dirigeant de la Fifa, a qui on a inocule le virus Hydra une mort dont les causes ont ete passees sous silence. Rio, 2016. Private est de nouveau chargee de la securite d'une manifestation suivie par les cameras du monde entier: les jeux Olympiques d'ete. Et, de nouveau, Hydra pourrait frapper, mais a une tout autre echelle cette fois. Premiere victime, l'epouse d'un ponte du CIO. Parallelement, les deux filles d'un richissime homme d'affaires americain qui travaillaient pour une ONG sont enlevees. Le groupuscule Favela Justice exige une rancon exorbitante pour leur liberation. Quand un laboratoire secret est decouvert, Jack Morgan et son equipe n'ont plus une seule seconde a perdre pour empecher la catastrophe... Sportifs et spectateurs courent tous un grand danger.

 

Chronique de Ceinwèn :

L'auteur aime surfer sur l'actualité, et l'avait déjà fait (avec un certain brio à mon goût) avec Private Londres qui portait sur les JO de Londres. On reprend la même idée et on recommence, mais cette fois-ci avec les JO de Rio (qui ne se sont donc pas encore déroulés !) - et un peu de la Coupe du Monde de Foot. 

Tout débute avec la fin de la Coupe du Monde de Foot. Dans un Rio en effervescence et sous tension, Jack Morgan est chargé d'assurer la sécurité de l'événement. Pourtant, malgré une équipe performante, il ne pourra pas empêcher la mort d'un haut fonctionnaire de la FIFA. 

Deux ans plus tard, Jack a toujours la confiance des autorités locale et est chargé de la sécurité des Jeux Olympiques. Pas une première pour lui, mais les choses vont à nouveau déraper. Alors qu'un autre de ses contrats pose problème, un mystérieux virus - baptisé Hydra - commence à tuer des gens. entre le kidnapping de deux riches héritières et ce virus, Jack ne sait plus quoi faire. 

Je dois dire que j'ai été plutôt déçue de cet épisode. L'auteur tourne en rond avec ses idées puisqu'on a déjà eu un épisode sur les JO. Mais pourquoi pas ! Pourtant ici, j'ai la sensation qu'il a voulu trop en faire. Il y a plein de petites choses qui saturent le récit et freine sa cohésion. On ne peut pas se concentrer sur un élément, il y a toujours un autre endroit où regarder. C'est tout juste si le héros arrive à cligner des yeux : des alpinistes coincés, des kidnapping, des demandes de rançons, des meurtres, un virus...c'est trop !

J'aurai vraiment préféré que l'auteur se concentre sur un ou deux éléments plutôt que d'essayer de tout caser dans son livre. Certes toutes ces intrigues ne méritent pas un livre entier, mais à ne pas vouloir faire de tri, l'auteur s'est piégé de toute manière. 

L'idée du virus était bonne, mais l'auteur nous dévoile les tenants de l'affaire dès les premières pages du livre. Dès lors, cela perd de son intérêt. D'ailleurs, on ne peut pas dire que Jack prenne vraiment l'affaire au sérieux. Il ne s'y consacre que lorsque le reste est terminé ! Autant pour la sécurité des JO...

L'affaire de kidnapping est la mieux traitée, la plus développée. Elle est plutôt bien, possède des ramifications et l'auteur n'hésite pas à nous égarer avec succès. Pourtant, je ne peux m'empêcher de penser que l'équipe Private réussit un peu trop facilement à résoudre l'affaire. Je ne dis pas que c'était foncièrement compliqué, mais on n'a presque pas l'impression qu'il y a enquête. 

En bref, c'était un roman pas très original mais qui avait pourtant le potentiel de faire mieux que ce qu'il nous a proposé. Dommage. Je vous recommande plutôt Private Londres, dans la même veine, mais mieux traité. 

 

Menace sur Rio

Private, tome 11

James Patterson & Mark Sullivan

l'Archipel

350 pages

22 e (Grand Format) - 15.99 e (numérique)

 

Ceinwèn

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/09/2016