Le sang des loups, tome 1 : Le casse, de Pierre Dekien

le-sang-des-loups.jpgQuatrième de couverture :

Après la réussite d'un braquage audacieux, et l'ouverture dun coffre-fort réputé inviolable, des gangsters vont s'approprier une véritable fortune.

Mais la chance durera-t-elle ?

Dans ce roman, comme souvent dans la réalité, personne n'a finalement le beau rôle, si ce n'est la vie avec ses caprices, ses drames et ses dérapages. Car, au-delà de la richesse, ce qui importe avant tout pour les acteurs de cette aventure, cest de vivre intensément, et de puiser leur raison dêtre dans quelques gouttes dadrénaline.

Chronique de Sybille :

La quatrième de couverture de ce livre m'a tout de suite emballée. Je remercie donc l'auteur, Pierre Dekien, et la maison d'édition Edilivre pour m'avoir fait parvenir ce roman.

J'ai été un peu surprise à la lecture de ce livre, parce que je ne pensais pas du tout à ce genre de contexte. En effet, on découvre une bande de malfrats dont fait partie Joe dit Le Chauve, Roland, et d'autres personnages. Tout le roman tourne autour de cette bande hors du commun, qui vit au dessus des lois dans un monde dangereux. Bien évidemment, je me doutais bien que ce ne serait pas un roman à l'eau de rose mais je ne pensais pas lire un roman à l'ambiance si particulière. Malgré cela, j'ai tout de même su apprécié ce roman. Ce n'est pas un coup de coeur mais je trouve que cette série a du potentiel.

L'ambiance du roman est très sombre et les personnages sont assez vulgaires, ce qui fait que j'ai mis un certain temps à m'habituer au livre. Dans les premiers chapitres, cette ambiance et ce language décalés m'ont un peu dérangé, puis finalement, avec du recul, je me suis dit que c'était bien mieux pour comprendre l'univers dans lequel évolue les personnages, univers totalement inconnu pour la plupart des lecteurs. En effet, toute cette bande de malfrats fréquente régulièrement (car certains personnages sont même mariés), des prostituées. L'auteur décrit avec une réalité troublante, l'envers du décor et la vie dans la rue. Car il faut bien le dire, tous ces personnages n'ont pas une vie facile : entre violence, prostitution, braquages et petit détour par la case prison, la vie n'est pas de tout repos.

Selon moi, l'atout indéniable du livre, est le style de l'auteur. En effet, je l'ai trouvé très vulgaire puisqu'il reflète une dure réalité. Cependant, derrière tout cette vulgarité, on retrouve tout de même un style particulier qui nous embarque totalement. On sent que l'auteur est capable de décrire un autre univers tout en embarquant le lecteur aussi bien que dans l'univers spécial qu'il a choisit pour ce premier tome. On pourrait même dire que son écriture me paraît "polyvalente". Et j'avoue que j'apprécierais bien de voir s'il s'en sortirait aussi bien que je le pense dans un autre genre littéraire.

Pour finir cette chronique, je voulais tout de même aborder un peu les personnages. Je préfère le dire tout de suite, ils ne m'ont pas vraiment emballé. Je n'ai pas réussi à m'attacher à ces malfrats difficiles à suivre, parfois. Ils m'ont paru froids, complexes, et souvent irrespectueux. Malgré cela, ils ont tout de même un charisme assez impressionant, particulièrement Le Chauve. Mais cela ne m'a pas suffit. Quant aux personnages féminins, j'ai trouvé Hélène assez attachante, mais c'est bien la seule. Katy a parfois réussi à me faire sourire, mais je trouve que cela n'est pas suffisant et c'est bien dommage. Pour moi, les personnages sont un peu le point faible du roman.

Ce livre est une découverte fascinante. Il m'a permis de comprendre un peu la vie compliquée qu'ont choisis les délinquants et les prostituées. Je serais curieuse de lire la suite de cette série car malgré le fait que les personnages ne m'ont pas vraiment plu, j'ai passé un bon moment de lecture. Si vous appréciez les romans noirs qui mettent en scène de façon magistrale les ententes entre malfrats, vous devriez lire ce livre sans plus attendre.

Le sang des loups, tome 1 : le casse

Pierre Dekien

édition édilivre

386 pages

24 euros

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau