Les Spellman, tome 5 : Rien ne va plus chez les Spellman, de Lisa Lutz

  Spellman 5

 

 

Quatrieme de couverture :

Rien ne va vraiment plus chez les Spellman, la dynastie de détectives privés la plus déjantée de San Francisco : Madame mère déserte le foyer sous des prétextes louches… Monsieur semble cacher quelque chose… Rae, leur fille cadette, passe son temps à enlacer les arbres… Sydney, leur petite fille, ne dit qu’un seul mot : « Banane »… Grand-mère va voir les films de Morgan Freeman avec un ex-taulard… N’étaient ses relations avec son ex nº13, on pourrait penser qu’Izzie, leur fille aînée, est enfin rentrée dans les normes.

Ce qui n’est pas le cas des enquêtes en cours chez Spellman & Associés, plus dingues que jamais !

 

Chronique de Platinegirl :

 

C'était une obsession pour moi : dès que j'ai appris la traduction en français du tome 5 des aventures déjantées des Spellman, j'ai su qu'il me fallait le lire au plus vite. Aussitôt débarquée en France où ce gros pavé de 464 pages m'attendait, je l'ai ouvert et j'ai commencé à le dévorer. Cela m'a pris moins d'une journée pour en venir à bout tant je suis accro à la famille de détectives la plus folle du monde littéraire.

 

Quel plaisir de retrouver Izzie et son talent pour nous distiller les informations peu à peu, ses petites notes de bas de page, son âme de narratrice qui parle directement au lecteur, ses répliques face aux membres de sa famille, ses petites manies de détective, son art de faire diversion et d'éviter les confrontations... ! Qu'elle me manquait ! Ce n'est pas, et de loin, une héroïne lisse, c'est un alter ego imparfait qui permet de s'évader en beauté dans son monde timbré...

Justement, son monde timbré me manquait, composé de son père et de sa mère aux talents parentaux discutables, de sa petite soeur qui file toujours du mauvais coton, de son grand frère qui a changé du tout au tout en devenant papa,... Ce sont des caractères tout aussi fantasques et adorables que voilà.

 

Mais n'allez pas croire que le seul intéret de ce roman repose sur ses personnages. Certes, c'est une grande part de l'attrait de la saga Spellman, mais les enquêtes sont agréables à suivre, le coté multitâches des problemes à résoudre nous met aussi à l'épreuve de démêler la vérité, nous lecteurs... et, au final, il se passe pas mal de choses dans ces romans de Lisa Lutz.

Ce n'est pas une surprise s'il m'a fallu moins de 24h pour parcourir les 464 pages de ce roman. C'est une pépite qui m'a permis de m'évader du réel, de fêter le début de mes vacances et surtout de me donner une humeur on-ne-peut-plus au beau fixe tant ce roman policier est surtout hilarant. A ne pas manquer, tout simplement.

 

Rien ne va plus chez les Spellman

Les Spellman, tome 5

Lisa Lutz

Editions Albin Michel

464 pages

22 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/08/2014