Martin Cadillac

Martin Cadillac

 

Martin Cadillac 1 : Maldonne, de Rolande Tisseyre

maldonne.gif"Il n'y a pas d'affaire Cassagne" dit le procureur au commissaire Cadillac, qui sait pourtant, que la chevaleresque Albina n'a pas déshérité ses enfants sans raison, à la veille de sa mort suspecte.

Avec ses inspecteurs, il va traquer, dans l'ombre et sans relâche, l'ange noir qui plane sur la Malvie, une maison si belle qu'elle suscite toutes les convoitises. Il découvrira au fil de l'enquête un sombre secret lié à une fortune probablement mal acquise qui plonge ses racines dans un passé lointain.

Cadillac se sent dupé comme dans une partie de cartes où l'adversaire est trop chanceux. Y a-t-il eu maldonne ou tricherie avec cet argent sale tombé dans des mains innocentes ? Et quel est le mobile ? Haine et vengeance ou sordide cupidité ? Lequel des séduisants suspects manipule un complice, à moins qu'il ne soit manœuvré par lui ?

Mais ces drames ne doivent pas faire oublier que nous sommes en Périgord où l'humour n'est jamais bien loin.

On sait trop bien ici que les grands éclats de rire sont le soleil de la vie. Et la vie est si belle ! ... O Dordogne, écrire sous tes grands arbres, à l'ombre de tes fabuleux châteaux !

 

Martin Cadillac 2 : Providence, de Rolande Tisseyre

providence.jpgIls ont tout pour êtres heureux, les Laroque. Le père, Victor, a fait don à ses fils de sa propriété viticole dans un partage équitable : les vignes sont allées au réaliste Serge, et le château au flamboyant Bernard. Lui-même n'est pas à la rue, dans le beau manoir de sa femme Solange...Tout serait donc bonheur dans l'angélisme des bonnes fortunes bourgeoises bien gérées en famille ?

"Mouais", dit le commissaire Cadillac qui enquête en sourdine, quand les drames atroces qui s’enchaînent ont des explications trop belles pour ne pas être maquillées. A ce jeu cruel qu'est la chasse à l'homme - même s'il préfère l'appeler chasse à la vérité - toute erreur est fatale. Celle qu'il commet sur le chemin difficile d'une enquête passionnée pourrait ruiner sa carrière s'il n'y trouvait aussi l'indulgence et l'amitié. Peut-être parce qu'en pays du Périgord, on a le soleil au cœur.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/04/2012