Marvin saison 1 : Le Poinçonneur des Lilas... et d'ailleurs, de Vincent Virgine

22364447

Quatrième de Couverture :

Un beau jour, Marvin pète un câble, dans le métro, et poignarde un mec qui l’a bousculé sans s’excuser. Ça lui donne des idées. Ce meurtre devient ainsi le premier d’une longue série.

Chronique de Sabbata :

Clairement, le prologue est une horreur. Le ton est donné, on a affaire à du langage parlé retranscrit, c’est donc difficile de décrypter certains passages. En quelques pages, on put avoir l’idée d’abandonner, mais les plus curieux résistent. Et là, tout commence.

On suit deux personnages : Marvin, habitué des transports dans Paris, qui tue après un ras-le-bol cumulé. Après son premier meurtre, d’autres victimes vont se succéder selon sa logique, à savoir que ses victimes sont coupables d’un crime, qu’il soit odieux ou pas. Logique que ne comprend pas Miles, notre second personnage, policier alcoolique qui ne semble pas totalement se préoccuper de cette affaire.

Par moment, on a du mal à comprendre qui parle, malgré certains indices, car on a l’impression que leurs pensées se déroulent de la même manière, le sujet change, mais la forme est quasi identique, y compris lorsqu’ils décrivent une situation quotidienne. Il y a également une volonté de donner un sens poétique aux pensées, mais pour certains lecteurs, cet aspect peut ne pas plaire, car il y a parfois un langage trop familier qui veut côtoyer un langage plus soutenue, mélancolique et honnêtement, on peut mal interpréter ce décalage.

En revanche, l’histoire a un potentiel énorme. Pour commencer, couper l’histoire à la manière d’épisodes est une très bonne idée, j’ai fait l’expérience de lire un épisode par trajet pour aller au travail et c’est génial, car entre l’attente du train et le trajet jusqu’à l’arrivé à destination, on a le temps de plonger dans un épisode et d’attendre jusqu’au suivant. Le récapitulatif est aussi une très bonne idée.

Pour les habitués des transports en commun en région parisienne et ailleurs, vous allez être surpris, car Marvin représente une partie de chaque voyageur. En effet, qui parmi vous n’a jamais eu l’envie de se retourner pour flanquer une bonne correction à la personne qui vous a bousculé, énervé avec sa musique trop forte, sa conversation partagée et j’en passe ? Bien évidemment, nous ne sommes pas prêts à passer à l’acte et le faire serait de la folie, mais voir un personnage littéralement péter un plomb permet de relâcher cette pression que nous vivons. On v=peut dire d’une certaine manière que l’auteur utilise la catharsis pour notre plus grand plaisir.

On est dans l’attente, est-ce que Marvin va se faire coincer ? Est-ce que Miles va arrêter de boire le temps de l’affaire ? Vont-ils se croiser ? Que veut dire cette fin que l’auteur nous a concocté ? Et si je vous disais que la suite est dans le prochain intégral ?

Malgré l’écriture, l’histoire est très intéressante et personnellement, j’aimerais bien savoir la suite. Cet intégral est trop court, j’espère que l’intégral 2 sera vite disponible.

Marvin Saison 1

Le Poinçonneur des Lilas... et d'ailleurs

Vincent Virgine

La Bourdonnaye

168 pages (format kindle)

4,99€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 05/09/2015