Marvin saison 2 : La Collection des Morts, de Vincent Virgine

Cv1 integrale large 1

Quatrième de couverture :

D’un côté, y a Marvin, un jeune gars qui pète un câble, un jour, dans l’métro. Et qui bute un mec parce que ce mec s’est assis sur lui sans s’excuser. La fois de trop, quoi. Genre la goutte d’eau qui fait déborder l’vase. Du coup, ça lui donne des idées. Radicales et extrémistes. Alors ce crime promet d’être le premier d’une longue série.

D’un autre côté, y a Miles. Ex-flic, aujourd’hui alcoolo, dont la femme s’est sauvagement fait assassiner quelques années auparavant. Mais il garde ses entrées dans son ancien commissariat. Et le chef le rappelle, quand le tueur du métro fout le bronx dans Paris.

Au fond, Marvin et Miles se ressemblent. Aussi écorchés vifs l’un que l’autre, aussi névrosés, chacun à sa manière. Difficile de dire lequel des deux est le plus abîmé, lequel est le plus cinglé, lequel traîne les plus sombres secrets. Difficile de prévoir ce que va donner le face-à-face final. Parce que, ouais, bien sûr qu’il va y avoir un face-à-face final. Quand Miles aura fini de traquer Marvin.

Un petit conseil : si vous prenez l’métro, bousculez pas Marvin.

Chronique de Sabbata :

Ca fait plaisir de retrouver la plume de Vincent Virgine, qui a été très aimable de me faire découvrir cette suite. En effet, j’avais chroniqué la saison 1 de sa série Marvin l’an dernier, et c’est toujours touchant de suivre les aventures de personnages que nous connaissons, aussi particuliers soient-ils.

Avouons par contre que se replonger dans l’histoire fut difficile au début. Non pas qu’on oublie l’histoire, elle est assez originale pour qu’on s’en souvienne, mais on était resté sur notre faim, sans savoir quand nous pourrions en savoir plus sur Marvin, mais aussi sur l’inspecteur. Car il n’y a pas un, mais deux personnages complètement dingues. Ce fut un plaisir de replonger dans leur tête, de voir ce qu’ils pensaient, leur évolution (ou pas) dans la vie.

On remarque d’ailleurs que cette histoire joue sur les doubles, c’est quelque chose qu’on remarque peut-être déjà dans l’intégrale 1, mais j’ai l’impression que c’est plus accentué ici. Les deux personnages ont tous les deux un double jeu, une double personnalité tout au long du livre, si bien que Marvin, présenté comme le vilain petit canard, n’est peut-être pas aussi mauvais que ça, et l’inspecteur, au contraire, n’est pas du tout un exemple à suivre. Il y a un lien entre eux deux, qu’on ne voit pas encore, mais on avance.

Il n’y a plus la surprise comme pour le premier, il y a cependant encore des interrogations qui restent sans réponses. Marvin semble changer. Une femme l’intéresse, le poussant vers le bon côté, mais après la capture de son boss, pouvons-nous dire qu’il va mieux ?

C’est comme une série TV : on regarde jusqu’au bout pour comprendre le dénouement, mais la fin nous promet une saison prochaine. Alors à quand l’intégrale 3 ? Si c’est le cas pour l’année prochaine, je serai heureuse de pouvoir chroniquer la suite à nouveau.

 

Marvin saison 2

La Collection des Morts

Vincent Virgine

La Bourdonnaye

139 pages

13€

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 05/09/2015