Série Imogène, tome 2: Imogène est de retour, de Charles Exbrayat

 

 

Quatrième de couverture:

 

Imogène est de retour ! En apprenant la nouvelle, Mrs Elroy a frôlé l'infarctus, Mr Boolit a vidé une demie bouteille de gin et la solide Mrs Boolit a réclamé un verre elle aussi. Quant à Fiona Campbell, qui ne quittait pas son lit depuis des semaines, elle s'est levée, tel Lazare, et s'est remise à marcher. De son côté, le conseil municipal a expédié les affaires courantes pour étudier les mesures d'urgence, et le sergent Archibald McClostaugh en a même abandonné sa partie d'échecs...
Imogène, l'amazone à la chevelure de feu, celle-là même qui avait mis Callender sens dessus dessous, laissant derrière elle une terre jonchée de morts, le sergent l'a prévenue : « Au moindre cadavre, je vous boucle. » Imogène l'a giflé et s'est empressée de s'intéresser à une histoire de fantôme poursuivant sans relâche un certain Morton. Et ça n'a pas raté: le lendemain Morton était mort...

 

 

Chronique de Platinegirl:

 

Après avoir été séduite par "Ne vous fâchez pas, Imogène!", je me devais de poursuivre l'aventure avec cette héroïne particulièrement revêche de Charles Exbrayat. Ce tome est parti avec un désavantage de taille: j'avais fait du précédent un vrai coup de coeur, il risquait donc d'autant plus de me décevoir!

 

Mais, avant d'y venir, regardons un peu ce livre en tant qu'objet. La collection "Le Masque" se reconnait de bien loin avec sa couverture jaune criarde pour un format poche très léger et fin. Certes, ce n'est pas le livre dont la couverture vous donnera tout de suite envie de le lire, mais il a l'avantage d'être à la fois pratique (grâce à son format peu volumineux et très léger) et d'excellente qualité (c'est bien simple, après des heures de lecture, on le  croirait neuf, de la couverture aux pages, en passant par la tranche!)! Je regrette juste quelques fautes de frappe dans le livre, chose très dommage pour une réédition d'un livre publié pour la première fois en en 1960.

 

L'histoire commence donc, comme vous l'avez vu dans la quatrième de couverture, avec le retour de Miss McCarthery au bercail, dans son petit village écossais. Elle veut juste s'y reposer, quelques mois après les aventures du premier tome, mais le sort lui décide un tout autre plan... Après avoir lu le premier tome, où Imogène servait de piège vivant aux espions européens, je me demandais comment l'auteur allait se débrouiller pour lui mettre le nez dans des affaires criminelles, elle qui n'est pas douée pour ça. Le défi est relevé avec brio, c'est d'elle-même qu'elle a mis son nez dans ce qui ne la regardait pas! Je ne vous en dirais pas plus sur le corps de l'histoire, si ce n'est qu'elle est vraiment bien menée. Tellement bien que, jusqu'à la fin, j'ai hésité entre quelques protagonistes pour dénicher le meurtrier qui leurrait la police écossaise!

Le rythme du roman est bien dosé: les scènes de repos physiques des héros sont entrecoupées de scènes plus calmes qui nous permettent, à nous lecteurs, de bien réfléchir à l'énigme que l'on nous présente. Imogène et ses compatriotes sont fidèles à eux-mêmes dans leur verve et leur sens de la répartie, même si j'ai moins ri durant ma lecture de "Imogène est de retour" que pour "Ne vous fâchez pas, Imogène!". C'est bien dommage, étant donné que c'était ce qui faisait du premier tome un vrai régal.

 

Avec son écriture affûtée, Charles Exbrayat réussit à nous mener par le bout du nez d'un bout à l'autre de ce roman, tout en nous divertissant. Si vous avez aimé "Ne vous fâchez pas, Imogène!", je vous recommande chaudement cette lecture distrayante, parfaite pour l'été.

 

 

Imogène est de retour

Série Imogène, tome 2

Charles Exbrayat

Le Masque

222 pages

6 euros.

 

Voir aussi ma chronique du tome précédent :

Série Imogène, tome 1: Ne vous fâchez pas, Imogène!, de Charles Exbrayat

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/03/2013