Stephanie Plum, hors-série : Une Plum sous le sapin, de Janet Evanovich

Une Plum sous le sapin

 

 

Quatrième de couverture :

Un beau matin, Stephanie Plum découvre un homme dans sa cuisine : il est apparu là, comme par magie. Il est costaud, beau gosse, un peu sauvage et répond au prénom de Diesel. Il est venu aider Stephanie à remettre la main sur le fugitif qu’elle recherche, un certain Pierre Nauël, un petit vieux qui refuse de se présenter devant le juge et s’est mis en tête de fabriquer des jouets pour les petits enfants, avec l’aide de vrais lutins. Noël approche, la course aux cadeaux est lancée : Stephanie et Diesel vont devoir affronter des hordes de nains en furie, les foudres d’un type méchamment survolté et tous les marchands de sapin de Trenton…

 

Chronique de Platinegirl :

 

Si vous avez lu ma chronique du dixième tome de "Stephanie Plum", vous savez comment va commencer cette chronique-là : je vais me plaindre que la France a seulement traduit les 9 premiers volumes de cette saga, et demander pourquoi, au combien pourquoi, Pocket a décidé de traduire ce hors-série que voilà : "Une Plum sous le sapin". Alors, on est d'accord, c'est génial d'avoir la possibilité de lire ce recueil de deux nouvelles... mais c'est encore plus rageant parce qu'on veut la suite ! Personnellement, je me suis tournée vers la lecture de cette saga en VO, pour continuer ma découverte... mais je sais que tout le monde ne peut pas le faire.

Vous voulez savoir le pire ? "Une Plum sous le sapin", ici, c'est le recueil de deux nouvelles : "Une Plum sous le sapin", situé entre les tomes 8 et 9... et "Recherche Valentin Désespérément", qui se localise lui juste après le tome 12 ! Un tome pas encore traduit à ce jour en France, une nouvelle qui spoilie en plus un peu l'histoire !

 

 

Mais je vais arrêter de râler un peu pour vous présenter ce livre ! Avec sa jolie couverture rose... il ne fait pas très Noël. Dommage, car sa première nouvelle se passe à Noël (et la seconde à la St Valentin, je sais, c'est logique...). Néanmoins, ce livre est physiquement bien sympa de part son format poche et sa faible épaisseur, il ne fait que 316 pages ! Un petit livre parfait pour la saison, à petit prix qui plus est.

 

Je n'avais pas lu la quatrième de couverture avant de débuter ce roman, aussi j'ai été surprise par la dimension fantastique de ces romans, les histoires de Stephanie Plum se passant généralement dans notre monde à nous, sans effets spéciaux. Je me demandais si Stephanie n'avait pas bu trop de vin chaud et délirait dans son lit en compagnie de son hamster, c'est dire ! Pourquoi, c'est bien une sorte de personnages fantastique qui fait irruption dans sa vie via ces deux histoires...

 

N'empêche, cela reste du Stephanie Plum : elle a du boulot par-dessus la tête, doit s'occuper de sa petite famille de frapadingue... et rattraper des méchants.

Dans "Une Plum sous le sapin", c'est un certain Pierre Nauël qui est recherché par la police, parce qu'il fabrique des jouets pour des enfants, à l'aide de petits lutins (oui, vous avez bien lu). Dit comme cela, je sais, cela a l'air complètement fou. Et, non, je vous assure, le Christmas Pudding de Stephanie ne contenait pas de champignons hallucinogènes !

Dans "Recherche Valentin Désespérément", elle doit trouver des Valentins pour les clients de la femme qu'elle recherche. Sans quoi, celle-ci ne se laissera pas approcher. Déjà que Stephanie n'est pas forcément un exemple en terme d'amour... c'est pas facile-facile pour elle !

 

Bref, comme d'habitude, on a droit à des aventures qui bougent, qui ne nous laissent pas de répit ! Stephanie vit encore une fois sa vie à toute allure, et c'est un plaisir de partager ses petits moments en sa compagnie... même si on préfèrerait que Pocket fasse son boulot et traduise et édite la suite !

 

 

Une Plum sous le sapin

Stephanie Plum

Janet Evanovich

Pocket

316 pages

6,70 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 14/12/2013