Bons baisers du tueur, de James Patterson et Liza Marklund

 

Quatrième de couverture

ILS PARCOURENT L’EUROPE…

Paris, Madrid, Berlin… Autant de villes magnifiques à visiter. Pour la plupart des gens, s’entend. Pas pour Jacob Kanon. Inspecteur au NYPD, il traque les meurtriers de sa fille, exécutée à Rome avec son boyfriend.

SÈMENT LES CADAVRES…

D’autres couples de touristes ont subi le même sort à travers l’Europe. Avant chaque meurtre, une carte postale annonçant le crime est envoyée à un journaliste, qui reçoit ensuite un Polaroid des corps baignant dans leur sang.

ET NARGUENT LES AUTORITÉS !

À Stockholm, Kanon fait la connaissance de Dessie Larsson, qui vient justement de recevoir une carte postale. Grâce à elle, Kanon participe à l’enquête, bien décidé à stopper ces messagers de la mort…

Chronique de Garlon

Le livre que je vous présente ici a été écrit par deux grands auteurs. Il y a tout d’abord James Patterson, qui n’est autre que le romancier le plus lu au monde, avec plus de 180 millions de livres vendus, et ensuite, il y a Liza Marklund, auteure suédoise dont les livres sont des best-sellers.

L’histoire se déroule d’ailleurs en grande partie en Suède.

Un flic de New York a quitté son travail il y a des mois afin de partir à la recherche de deux assassins qui sillonnent l’Europe et tuent des jeunes couples en voyage. Pourquoi les poursuit-il ? Parce que l’un des jeunes couples assassinés n’est autre que celui de sa fille.

Les tueurs narguent en plus la police des différents pays européens en leur envoyant une carte postale avant chaque meurtre, et une photo des corps après.

Et voila qu’un jour, Dessie, jeune journaliste suédoise, reçoit l’une de ces cartes postales. Ne subsiste alors aucun doute : les tueurs sont à Stockholm. Sûr de cette certitude, le flic, Kanon, se rend dans cette ville et entre en contact avec la jeune journaliste.

Son but ? Etre accepté dans l’équipe qui mène l’enquête pour pouvoir retrouver et arrêter les assassins de sa fille.

Nous voyons d’ailleurs également les tueurs, la façon dont ils séduisent leurs victimes, leur mode opératoire et ce qu’ils font pour effacer toutes les preuves.

Ils sont froids, insensibles, et diaboliquement doués dans ce qu’ils font : le meurtre.

Mais qui sont-ils vraiment ? Quel est leur but ? Agissent-ils réellement seuls ou ont-ils des complices ?

Ce livre m’a vraiment fort plu. Le fait que nous voyons les tueurs dans leurs crimes pourrait donner l’impression que l’intrigue est gâchée, mais ce n’est pas du tout le cas. En effet, bien que nous connaissons l’identité des assassins, il reste de très nombreuses zones d’ombres, puisque nous ne les voyons que lorsqu’ils font les meurtres, et pas dans le reste de leur vie, et nous ignorons donc complètement quels sont leurs objectifs, si ils ont des complices, etc.

De plus, la traque que mènent Kanon et la police contre eux est vraiment passionnante, et nous nous sentons très vite aspirés par l’intrigue et l’action, ne pouvant lâcher le livre avant de savoir comment les choses vont se terminer.

Les personnages sont vraiment très attachants, et surtout Kanon, de par son désespoir, sa rage et son obstination suite à la perte de sa fille, et Dessie, jeune femme issue d’une famille de délinquants qui essaye de se faire un nom dans le journalisme.

Le style des auteurs est vraiment très fluide et le livre se lit très facilement, ce qui fait que l’on se retrouve très vite plongé dans l’histoire, surtout que les chapitres sont très courts (ils font entre 2 et 4 pages), facilitant le passage d’un évènement à l’autre.

En bref, il s’agit d’un livre que j’ai fort apprécié, avec une très bonne intrigue, un style d’écriture très fluide et des personnages vraiment attachants.

A conseiller à tous, fans de thrillers ou non.

 

Bons baisers du tueur

James Patterson et Liza Marklund

L'Archipel

317 pages

22 €

 

Garlon

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/06/2012