Froid mortel, de Johan Theorin

froid.jpg

Quatrième de couverture

À Valla, en Suède, La Clairière est une école particulière située à côté d'une clinique psychiatrique judiciaire. Elle permet aux enfants de ces criminels dangereux, de rester en contact limité et surveillé avec eux. Jan Hauger, récemment embauché comme éducateur est à la recherche d'une femme, son amour de jeunesse, à qui il est lié par un étrange pacte.

Chronique de Garlon

 

Approchons d’un hôpital psychiatrique haute sécurité avec ce thriller.


Jan, professeur de maternelle, est engagé pour travailler auprès des enfants de la crèche de l’hôpital psychiatrique Sainte-Barbe, un hôpital haute sécurité qui contient de nombreux patients, dont certains fort dangereux.

 

Le jeune homme est en fait à la recherche d’une amie qu’il n’a plus revu depuis bien longtemps, et qu’il soupçonne d’être internée à Sainte-Barbe. Mais comment entrer dans l’hôpital ? Et qui sont ces gens qui passent par les sous-sols pour entrer et sortir ?


J’ai vraiment bien aimé ce thriller.


L’histoire est assez bien trouvée et pas mal originale. Tout d’abord, elle nous sort du schéma “thriller” classique, et nous apporte ainsi une touche de nouveauté avec ses secrets, ses personnages, son hôpital et ses évènements.

 

On suit ici principalement Jan qui veut retrouver son amie, et cherche donc à entrer dans l’hôpital... Mais cela est loin d’être facile, et on peut donc suivre ses réflexions et ses tentatives, qui vont nous permettre de découvrir de façon approfondie la création de l’auteur, cet hôpital qui renferme des personnes folles et dangereuses et dont les enfants se trouvent juste à côté et peuvent aller les visiter grâce au sous-sol. Cela est tout à fait passionnant, et on se retrouve rapidement pris dedans, surtout que l’ambiance est assez “dérangeante”, on ressent le sombre du lieu et des personnages, on voit leurs secrets, etc. De quoi accrocher les grands fans de suspense.

 

De plus, on a également des passages qui nous relatent le passé de Jan, et qui, au fur et à mesure du livre, vont nous faire comprendre qui est cette personne qu’il souhaite ardemment retrouver et pourquoi il agit de telle ou telle façon. Ce mélange entre le passé et le présent dans un thriller est un paris risqué, mais que j’ai trouvé fort réussi, car les révélations entre les deux époques tombaient toujours à point nommé pour ne pas perdre le lecteur.

 

A l’approche de la fin, j’ai par contre été un peu plus déçu : un choix narratif de l’auteur m’a fort dérangé et n’a vraiment rien à faire dans le livre, et la fin ne m’a pas satisfait. Bien qu’on ait pas mal d’explications sur la fin, je l’aurais préférée plus approfondie, qu’on suive un peu plus les personnages, pour voir comment les choses allaient réellement se terminer, car, bien qu’il n’y ait pas de point d’interrogation final, j’aurais voulu savoir ce qui allait arrivé dans les jours suivants. Mais cela est un choix de l’auteur, et il plaira sans doute à d’autres lecteurs.


Au niveau du style de l’auteur, je l’ai trouvé fort fluide et agréable, avec des descriptions optimales pour nous plonger dans l’ambiance de l’hôpital sans être excessives et ennuyantes. Par contre, j’ai trouvé que, au niveau de la traduction, le choix des mots et la structure des phrases n’était pas toujours optimales. De plus, la ponctuation n’est pas toujours correcte et pourra ainsi parfois alerter le lecteur.


Concernant les personnages, je les ai fort appréciés. Ils sont vraiment très bien travaillés, et beaucoup ont des secrets qui permettent au lecteur de bien s’intéresser à eux, de vouloir en apprendre plus.

 

Le jeu passé/présent avec Jan nous permet également de bien le découvrir au fur et à mesure du livre, ce qui nous permet de nous accrocher à lui et de découvrir petit à petit ce qu’il cache. On a donc aussi au final un bon partage des émotions avec lui.


En bref, nous avons ici un superbe thriller qui devrait plaire à un large public, qui nous montre un hôpital psychiatrique haute sécurité et ce qui gravite autour, avec une ambiance appropriée et une intrigue très bien trouvée. Le style est fluide et agréble et les personnages très bien travaillés, avec chacun leurs secrets. On pourra juste reprocher un choix narratif particulier à un moment, une fin qui ne plaira pas à tout le monde et un choix des phrases dans la traduction qui n’est pas toujours optimal.


Un très bon livre que je vous recommande donc chaudement !


Froid mortel

Johan Theorin

Albin Michel

Thriller

400 pages

21,50 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/03/2013