Hush, de Kate White

 

Quatrième de couverture:

 

Lorsque Lake Warren apprend que son ex-mari exige la garde de leurs enfants, elle est persuadée que sa situation ne peut pas empirer. Le bon côté des choses, c'est qu'elle vient de passer la nuit avec le séduisant Dr Keaton, avec qui elle travaille dans une clinique d'insémination artificielle. Mais au matin, elle découvre le cadavre de Keaton dans une mare de sang… Pour ne pas risquer la garde de ses enfants, elle doit mentir à la police et découvrir elle-même la vérité. Elle ne tarde pas à comprendre qu'elle est dangereusement proche des secrets sordides de la clinique et de Keaton. Peut-elle tout arrêter avant qu'il ne soit trop tard ?

 

 

Chronique de Platinegirl:

 

J'avais lu ce roman lors de sa sortie, en broché, en 2010. Il est paru il y a peu en poche chez Marabout et, franchement, je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus car ce polar est parfait pour la plage! Ou, plutôt, disons qu'il est parfait pour les vacances en général tant il vous tiendra en haleine jusqu'à ce que vous l'ayez fini, tard dans la nuit, et il vaut mieux que, le lendemain, vous n'ayez pas à faire acte de présence au travail!

 

J'applaudis des deux mains l'objet-livre de part son format poche qui est pratique et peu cher: un vrai sans-faute de bonne qualité. En plus, Marabout a eu la bonne idée de garder la même illustration de couverture entre les deux versions françaises du livre: le livre est donc aussi très agréable à regarder!

Kate White nous plonge ici dans la vie de Lake Warren, une quarantenaire fraichement divorcée qui trouve son amant d'un soir étranglé dans le lit qu'ils venaient juste de partager. L'aventure de cette femme est haletante, j'ai vite mordu à l'hameçon et eu envie d'en savoir davantage! Moi qui, d'habitude, ai le nez assez fin pour trouver le fin mot de l'histoire toute seule, je me suis faite avoir comme une bleue et je n'ai pu deviner la fin avant qu'elle ne me soit révélée! Je tire mon chapeau à l'auteure car mon flair est rarement dupé!

Je finis par les détails "techniques": ce livre est à la portée de tous, le style de Kate White est accessible et fluide d'un bout à l'autre, de quoi faire de ce roman un vrai plaisir de lecture, que je conseillerais par contre plutôt pour les femmes au vu des divagations de son héroïne (mais, ne soyons pas sectaires, je suis certaine que plus d'un lecteur homme aimera en savoir plus sur les mystères du cerveau féminin!).

Un petit conseil avant de vous laisser (aller l'acheter?): prévoyez quelques heures devant vous avant chaque prise en main de ce roman, il est vraiment très difficile de le lâcher! Son rythme est en effet soutenu, les péripéties s'enchainent à une vitesse folle (et pourtant parfaitement crédible!).

 

 

Hush, ce que vous ne dites pas peut vous tuer

Kate White

Editions Marabout

444 pages

6,90 euros.

Commentaires (1)

Tequi
Je l'ai vu en poche la dernière fois que j'étais en France et il me tentait vraiment bien. Je pense que je succomberai la prochaine fois qu'il croisera mon chemin !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/06/2012