La maison d'à côté, de Lisa Gardner

 

 la-maison-d-a-cote.jpg

 

Quatrième de couverture :

Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d'école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de quatre ans. Suspect nº 1 : son mari Jason. Dès que l'inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d'empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse « chérie »... Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille ? Mais de qui ? Après Sauver sa peau, une nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D.D. Warren. Vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon...

Chronique de Sybille :

Avant toute chose, je tenais à remercier Le livre de poche pour m'avoir permis de passer un très bon moment avec ce livre. J'étais un peu déçue de Conséquences, le dernier thriller que j'ai lu. Maison d'à côté m'a vraiment beaucoup plu.

L'histoire m'a tout de suite intriguée. Pourtant, en elle même, on ne peut pas vraiment dire qu'elle soit très originale. Pour faire simple, une jeune maman disparaît et tout accuse son époux. Bien évidemment, nous faisons la connaissance de D.D Warren, le commandant qui suit l'enquête. Alors, comme vous le voyez, rien de très exceptionnel en soi. Néanmoins, l'auteure rend ce livre totalement hypnotique.

Dès les premières pages, on sent qu'une ambiance de stress et de suspense s'installe. L'auteure en dit juste assez pour intriguer le lecteur et c'est assez perturbant, car pendant toute ma lecture, jeme posais des questions sans arrêt. Je voulais absolument connaître la vérité. Certains lecteurs trouveront peut être le cadre un peu long à se mettre en place, mais j'ai trouvé que c'était juste ce qui fallait. L'auteure mène tellement son lecteur par le bout du nez que ce début un peu long n'est absolument pas dérangeant, je dirais même que c'est un des points forts de ce livre.

Je me suis tout de suite attachée aux personnages. Aussi bien à Ree, la petite fille vraiment adorable de Jason et Sandra Jones. Sa vivacité et son intelligence m'ont tout de suite plu. On se surprend à être autant gaga de cette petite fille que ses parents. Sandra Jones, la maman disparue, m'a également touchée à sa façon. On sent qu'elle ne comprend pas son époux, qu'elle en est malheureuse. Sa jeunesse et sa naiveté lui font faire quelques écarts, qui entraîneront à sa perte. Jason Jones est le suspect numéro 1. Même si jusqu'à la fin du livre on sent qu'il cache beaucoup de secrets, je n'ai pas pu m'empêcher de l'apprécier. Ce personnage me fascinait totalement.

La grande surprise au niveau des personnages est D.D Warren. Je commencais à me lasser des policiers abîmés par la vie et à problèmes. C'était d'ailleurs ce qui m'avait un peu dérangé dans Conséquences. J'ai été ravie de faire la connaissance de ce commandant. Elle m'a fait pensé à la procureur de Mauvaises Fréquentations. Elle est pleine de vitalité, travailleuse, solitaire et elle veut à tout prix découvrir la vérité. Mais en aucun cas, on la décrit comme une femme à problème : elle n'est pas alcoolique, pas droguée, elle ne vient pas d'une famille spécial...Bref, le commandant en or !

J'ai également beaucoup apprécié ce livre pour la chute finale. D'une part, on ne s'y attend absolument pas et d'autre part, le fait que la solution ne vienne pas de la police m'a beaucoup plu. J'ai trouvé cette fin originale et pleine d'espoir.

Vous l'aurez compris, ce thriller m'a vraiment époustouflé. C'est un véritable page turner qui vous bluffera du début à la fin.

 

La maison d'à côté,

de Lisa Gardner,

éditions Le livre de poche

7,60 euros

528 pages

 

Commentaires (1)

Mathilda

En pleine lecture de ce roman, ton avis me donne encore plus envie de continuer...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/12/2012