La Sixième Extinction, de Guillaume Lebeau

Index 1

Quatrième de couverture :

Ce duo très spécial, aux prises avec une société secrète hors de contrôle, affronte tous les dangers aux quatre coins du monde. Alors que la paléoclimatologue Smila Sibir et Ethan Terrel, un agent de la DCRI, sont en Antarctique pour tenter de sauver la base Concordia d'une attaque à grande échelle, la Centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi est ébranlée par un puissant séisme de magnitude 9 au Japon. Le même jour, la famille d'Hidehiko Nishiyama, ingénieur pour l'entreprise en charge de la centrale, est attaquée. Puis, à Séoul, le dirigeant d'un puissant empire industriel est la cible d'une exécution dans les règles, tandis que les ingénieurs d'un laboratoire de l'Environnement sont éliminés froidement à Grenoble. Machinations, meurtres, spectre d'une extinction massive qui mettrait fin à l'espèce humaine. Quelles informations détenaient ces personnes pour qu'on veuille les faire taire ? Qui tire les ficelles du complot mondial auquel s'attaquent Smila et Ethan? Quelles sont leurs chances de survie ?

 

Chronique de Sabbata :

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Marabooks pour ce service de presse, mais aussi Guillaume Lebeau, l’auteur du roman, pour sa petite dédicace. C’est très touchant et je suis heureuse pour cette attention.

Nombreux sont les auteurs qui aiment aborder le thème du réchauffement climatique et pour cela, il faut une bonne base, des connaissances dans divers domaines, notamment dans la science, le noyau de l’histoire, mais aussi de différents fonctionnements des états, langues, organismes planétaires…

Ce roman est très documenté, j’ai adoré voir des liens se former entre événements de ces dernières années et des organismes de différentes nationalités. C’est bien simple, Ethan et Smila ne savent plus à qui se fier et doivent pourtant coûte que coûte régler eux-mêmes les problèmes qui s’accumulent. C’est la suite du roman Le Troisième Pôle, que je n’ai pas lu. Cela aurait pu être problématique, mais il y a des retours sur ce qui s’est passé dans ce roman, le lecteur n’est donc pas jeté dans l’inconnu. Au contraire, on pourrait penser que c’est un tome unique, car l’intrigue n’est plus la même, il y a des révélations tout au long de la lecture.

J’adore la relation Ethan/Smila, qui n’est pas aisée. On ne tombe pas dans le cliché « on s’entraide et on couche ensemble ». Même si un lien se noue, la situation est trop compliquée pour qu’ils tentent quelque chose, c’est trop tôt. Quant aux autres personnages, on ne comprend pas bien leur lien avec ce couple atypique, mais tout se met rapidement en place et ils sont au final tous liés.

L’écriture est simple mais efficace, le timing du moindre événement est maitrisé. C’est une histoire prenante du début à la fin. J’ai trouvé un petit bémol concernant un épisode dans le dernier chapitre avant le prologue. Je ne voudrais pas spoiler, mais Ethan arrive à retourner la situation de manière étrange. Il n’y a aucune explication, mais ça me parait un peu gros, à moins qu’on ait l’explication dans un autre roman ?

En tout cas, j’ai passé un très bon moment de lecture. C’est un roman policier séduisant, complexe et intrigant.

 

La Sixième Extinction

Guillaume Lebeau

Marabooks

Thriller/Policier

384 pages

19,90€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/11/2014