Le Bal des Iguanes, de Brice Tarvel

iguanes.jpg

Quatrième de couverture

Les Myriadines, un château évoquant un organe géant fossilisé transformé en maison de retraite de luxe, des résidents au lourd passé mystérieux dont les cannes sont agitées comme des armes, et puis cette jeune femme, Lise, une aide-soignante qui paraît avoir une conception bien particulière des soins palliatifs en fin de vie.
Entre vieux malfrats, pensionnaires cannibales et anciennes stars déchues, Lise, dont la cible est l'un des résidents des Myriadines, ne va pas vivre la plus reposante des missions d'infiltration, loin de là. Encore un fichu été...

Chronique de Garlon

Parlons de la nouvelle réédition chez Lokomodo de Le Bal des Iguanes, de Brice Tarvel.

Lise est aide-soignante aux Myriadines, une maison de repos se trouvant dans un château réaménagé. Du moins est-ce ce qu’elle veut faire croire, car il s’avère qu’elle est là pour une tout autre mission.
Mais avec d’anciens truands, des gourous de sectes et des cannibales comme résidents, Lise tiendra-t-elle le coup et sera-t-elle capable d’aller jusqu’au bout de sa mystérieuse mission ? Et quel est d’ailleurs ce travail que son amant lui a confié ?

J’ai vraiment fort apprécié cette lecture.

L’histoire commence sur un thème classique de la vie : le travail au sein d’une maison de repos. On apprend petit à petit à faire connaissance avec Lise, les membres du personnel et les résidents. Le lecteur se rendra vite compte que ce n’est finalement pas une histoire comme les autres. En effet, chaque résident y va de sa petite particularité : un ancien truand, un ancien gourou de secte, un cannibale, etc. De plus, les évènements prennent vite un tour irréaliste, notamment pour ce qui est du comportement un peu fou des résidents.
Le tour que prennent les évènements créée une ambiance irréaliste, sombre, faite de crainte et même un peu glauque. Un très bon mélange pour avoir une lecture mettant le lecteur un peu mal à l’aise tout en le captivant, en le gardant prisonnier du récit, passionné par sa lecture.
L’histoire avance à son rythme, assez calmement, mais toujours dans cette ambiance particulière qui fascine le lecteur et fait passer le livre très rapidement.
Quelques questions restent présentes pendant longtemps, comme par exemple le but de la mission de Lise, et ne seront révélés que dans la toute fin du livre.
Fin que j’ai d’ailleurs trouvé superbe, vraiment très appropriée et permettant ainsi de clôre l’histoire avec l’ambiance qui a été présente tout le livre.

Le style de l’auteur est fluide et agréable, et cela permet de voir le récit défiler rapidement sous les yeux du lecteur. De plus, comme je l’avais déjà remarqué avec Dépression, l’ambiance glauque est encore accentuée par l’écriture de l’auteur, ses descriptions, sa façon de faire avancer les évènements.

Au niveau des personnages, ils sont tous très bien travaillés, construit à la perfection pour représenter des êtres assez monstrueux, avec leur passé parfois mystérieux, leur comportement fou et horrible, et l’ambiance qu’ils créent autour d’eux. Une construction de personnages vraiment superbe qui les rendent ainsi criants de vérité tout en étant horribles et inhumains.
Par contre, de par ce fait, le lecteur ne se sentira pas proche d’eux et ne partagera pas leurs sentiments. Mais bon, on voit très bien que ce n’est pas du tout le but du livre et que c’est au contraire leur comportement étrange et dérangeant (et oui, même Lise, le personnage principal, est assez dérangeante) qui est important et intéressant.

En bref, une histoire avec une ambiance assez folle, monstrueuse et glauque, très bien travaillée sur tous les points, avec des personnages très bien construits qui s’adaptent parfaitement au récit, nous est ici offerte par Brice Tarvel, cet auteur au style fluide et agréable qui arrive à écrire de façon à accentuer encore plus l’ambiance si particulière de l’histoire.

Un livre à découvrir si vous aimez les ambiances un peu spéciales, glauques et malsaines. Pour ma part, j’ai vraiment bien aimé !


Le Bal des Iguanes

Brice Tarvel

Lokomodo

273 pages

6,50 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/05/2012