Le Code Eden, de Paul Dravenne et Florence Delvalle

eden.jpg

Quatrième de couverture

Ce thriller initiatique aux multiples rebondissements démarre à Paris. Lucas Beauchamp, archéologue sur le point de résoudre l’énigme d’une crypte mérovingienne, disparaît de façon inquiétante. Tout comme ce manuscrit précieux, dont les symboles codés d’un ancien savoir cachent le pouvoir fondamental de la Fleur de Vie. Au moment de dénouer ce mystère, Olivia, héritière des éditions Gravel, est confrontée aux fantômes de son passé, et notamment à la disparition étrange de son compagnon au Liban, deux ans plus tôt ainsi qu’à celle de ses parents assassinés.
Un voyage aux sources du drame lui apporte des réponses stupéfiantes. Mathys Berry, un ami journaliste, l’assiste dans cette enquête captivante qui les mène dans les arcanes du Paris des alchimistes, jusqu’en Syrie sur les traces d’une lignée extraordinaire à l’ADN encodé.
Les sagesses millénaires rejoignent les dernières découvertes en physique quantique et en génétique. Entre Orient et Occident, passé et présent, ce polar vous tiendra en haleine jusqu’au bout.

Chronique de Garlon

Plongeons dans un nouveau thriller ésotérique.


Olivia se voit montrer, par un ami, un étrange manuscrit qui pourrait bien révolutionner l’histoire et le comportement humain. En effet, il nous parle de connaissances cachées et de ce que l’ADN est capable de faire.

Aidée par un ami journaliste, Olivia va mener l’enquète. Elle se rendra vite compte que toute cette histoire est liée à l’histoire de sa famille et à la disparition de ses parents.


Bien que les éléments historiques et de physique quantique sont très intéressants, j’ai trouvé l’histoire assez décevante.


L’histoire est, à l’origine, vraiment bien trouvée. Elle nous permet, à travers un thriller, de nous plonger totalement dans des découvertes à la fois historiques et scientifiques, et ce principalement sur les propriétés et ce qu’on pourrait appeler les “pouvoirs” de l’ADN. Cet aspect est vraiment très intéressant, car on apprend énormément de choses qui ne sont pas forcément connues de tout le monde, et cela nous apporte de nouvelles connaissances sur les sumériens, certaines croyances et sociétés secrètes, ainsi que sur les évolutions scientifiques et ce sur quoi l’homme est capable d’interragir. Inutile de dire que cela est extrêmement intéressant et suffit, à lui seul, à justifier la lecture de ce livre.

Par contre, j’avoue que j’aurais apprécié avoir plus d’informations, en apprendre beaucoup plus.

Là où ça commence à devenir moins positif, c’est quand on se met à parler de l’intrigue. En effet, bien que très bien pensée au départ, elle n’a pas été gérée de façon optimale : les choses vont trop vite, sont parfois beaucoup trop faciles, pas toujours réalistes, et partent parfois un peu dans tous les sens, et d’autres choses sont parfois assez “oubliées”, les auteurs passant à une suite de l’intrigue trop rapidement. Le hasard fait également très (trop) bien les choses, ce qui fait que trop d’aspects se recoupent entre eux et font un peu perdre la crédibilité du récit. C’est vraiment dommage car le lecteur qui sera passionné par les découvertes perdra un peu l’intérêt à cause de l’intrigue.

La vitesse du récit aura malgré tout un aspect assez positif : il créée pas mal d’action, ce qui relance la passion du lecteur pour l’histoire et fait rapidement avancer le récit.


Le style des auteurs, quant à lui, est assez fluide et agréable à lire, ce qui fait que les explications scientifiques se font en général sans lourdeurs (même si certains termes utilisés pourront parfois sembler plus ardus pour certains lecteurs) et que les pages défilent assez rapidement. La structure de certaines phrases, par contre, n’est pas toujours très française et peut ainsi parfois paraître étrange aux lecteurs.


Au niveau des personnages, ils sont assez bien travaillés et on suit ainsi des personnes uniques, chacune avec ses états d’âmes et ses émotions. Par contre, la rapidité de l’évolution fait qu’on n’a pas vraiment le temps de s’attacher à eux, de bien les connaitre, et la conséquence est donc qu’on ne partage pas vraiment leurs émotions. De plus, leurs réactions et comportements pourront parfois sembler assez illogiques.


En bref, nous avons ici un thriller ésotérique qui nous apprend beaucoup de choses vraiment très intéressantes sur l’histoire et les sciences, mais dont l’intrigue n’est pas vraiment optimale. Le style d’écriture est assez fluide et agréable à lire et les personnages assez bien travaillés, bien qu’on ne partage pas leurs émotions et qu’ils ont parfois des réactions bizarres.


Un bon livre que je vous conseille essentiellement pour les informations qu’il donne.

 

Le Code Eden

Paul Dravenne et Florence Delvalle

Les 2 encres

Thriller

368 pages

22 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/05/2013