Le cri de l'ange, de C.E Lawrence

le-cri-de-l-ange.jpgQuatrième de couverture :

Le corps nu d'une jeune fille est retrouvé sur l'autel de la chapelle d'une université du Bronx. Sur son buste est gravé le premier verset du Notre Père.

Lee Campbell - un psychologue devenu profiler - est appelé par la police new-yorkaise pour participer à enquête. Malgré ses propres défaillances dues à la disparition inexpliquée de sa soeur, Lee accepte. Il a rapidement le pressentiment que le meurtrier n'en est pas à son premier crime et que d'autres sont en préparation. Son intuition se confirme lorsqu'une nouvelle jeune fille est retrouvée morte dans une église. Sur son corps dénudé, la prière se poursuit... Lee est alors convaincu d'assister à la naissance d'un tueur en série de la pire espèce. Le temps est compté. Une troisième victime vient d'être choisie.

Lee doit alors affronter les méandres les plus sombres de l'âme humaine - et son propre passé - pour empêcher que le massacre se poursuive.
Chronique de Sybille :

Un peu de thrillers de temps en temps, cela fait du bien et change un peu ! Alors, je me suis lancée dans la lecture de ce roman qui paraissait bien noir et bien glauque, juste ce qui me faisait envie. Je remercie L'agence Gilles Paris pour cet envoi.
 
Je suis vraiment contente d'avoir pu lire ce livre parce que cette lecture a été vraiment intéressante et plaisante. Dans l'ensemble, l'histoire et l'intrigue policière ne sont pas vraiment originales. En effet, le personnage principal, Lee, est quelqu'un d'assez perturbé. Il a vécu des évènements assez traumatisants, dont la disparition de sa soeur quelques années auparavant et a donc sombré dans une dépression profonde. Bien évidemment, lorsque se déroule l'enquête policière, il est sorti de sa dépression et a été engagé comme profiler auprès du NYPD, étant donné qu'il était avant cela, psychologue. Il est donc appelé à participer à l'enquête concernant un tueur en série psychopate, qui sévit à New York. Plus l'enquête avance, plus on se rend compte que le tueur joue avec le personnage principal. 
 
Quand je dis que selon moi, l'intrigue policière n'est pas très recherchée, c'est qu'en règle général, on a souvent affaire à un enquêteur, qui, de son côté, possède déjà ses propres démons. De plus, il arrive très régulièrement que le tueur s'acharne auprès de cet enquêteur : enlèvement de sa famille, message lui étant destiné, tentative d'assassinat, etc. C'est ce qu'on retrouve en grande partie dans Le cri de l'ange. C'est donc pour cela que l'enquête ne m'a pas vraiment transportée.
 
Ceci dit, malgré ce manque d'originalité certain, ce livre m'a plu parce qu'il a le mérite d'être efficace. On retrouve dans ce livre, toutes les caractéristiques d'un bon thriller : suspense, meurtres glauques, enquête criminelle intéressante. Donc, le fait que l'histoire est déjà un goût de "déjà vu" est atténué. L'écriture de l'auteure est d'ailleurs digne d'un bon thriller. Pendant toute ma lecture, j'ai ressenti la peur et le suspense qui règne. L'emploie de la première personne intensifie les sentiments que ressent le lecteur. De plus, de temps en temps, l'auteure ponctue le récit de petites interventions d'une page ou deux du ressenti du tueur en série, ce qui donne plus envie de continuer la lecture du roman.
 
Du côté des personnages, j'ai apprécié Lee, mais sans plus, je dirais. Il ressemblait un peu trop à un stéréotype à mon goût : profiler, totalement détruit depuis la disparition de sa soeur, dépressif...Beaucoup d'enquêteurs ou de profilers correspondent à cette typologie. J'aurais aimé être un peu plus surprise par ce personnage. Cependant, j'ai beaucoup aimé le rapprochement de Lee avec le médecin spécialisée dans les os. Cette relation apporte une petite touche de fraîcheur au roman. Le personnage de Eddie m'a beaucoup plu. Je l'ai trouvé charismatique et enigmatique et j'ai trouvé cela dommage ce qui lui arrive.
 
En ce qui concerne le tueur en série, son identité ne m'a pas plus étonnée que cela. Dès le début, je l'ai trouvé assez particulier. Je n'aurais pas forcément dit que c'était lui le tueur, mais en y réfléchissant bien, là aussi, c'est une impression de "déjà vu".
 
Finalement, ce thriller a vraiment du potentiel. L'intrigue n'est pas très recherchée mais assez bien menée, et le suspense est présent. Que demander de plus ? Je pense qu'il ravira les fans des thrillers mais ne vous attendez cependant pas, à une intrigue très originale.
 
 
 
Le cri de l'ange,
 
de C.E Lauwrence
 
agence Gilles Paris
 
414 pages
 
20 euros
 
 
Sybille
 
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/09/2012