Le second suspect, de Heather Lewis

second-suspect.jpg

Quatrième de Couverture :

Un couple élégant quitte un luxueux hôtel de Manhattan en pleine après-midi. Elle porte un attaché-case, lui un pesant sac de golf. À l’intérieur : le corps d’une prostituée qu’ils viennent d’assassiner au cours de leurs ébats...

Lorsque des policiers en civil surgissent, le film s’accélère : en quelques minutes, Gabriel Santerre, l’un des avocats les plus réputés de New York, et son épouse Ingrid, se retrouvent menottes au poignet.

Au commissariat, un étrange duel à distance s’engage entre Santerre et sa femme. L’avocat accuse sa compagne, psychiquement fragile ; cette dernière, hagarde, reste silencieuse comme si elle cherchait à protéger quelqu’un... Mais pour l’inspecteur du NYPD, Carolyn Reese, il ne suffit pas de compter parmi ses amis intimes le procureur général de l’État de New York pour être au-dessus de tout soupçon.

Sexe, corruption, luttes d’influence : l’enquête qu’elle va mener mettra au jour l’envers d’un monde en apparence si respectable...

 

Chronique de Ceinwèn

Merci aux éditions L’Archipel (ici c’est leur label : L’Archipoche) pour m’avoir permis de lire ce roman

C’est un polar, qui est un peu intemporel et se veut noir. Tant par sa façon d’être écrit que par les faits relatés. L’auteur a en effet réussi à rendre une atmosphère sombre, un peu noire et angoissante. Mais passons à l’histoire qui est quand même ce qu’il y a de plus remarquable ici.

C’est l’histoire d’un couple « de la haute » à Manhattan. Elle, dans un état second, appelle la police pour signaler le meurtre qui vient d’être commis. En sortant de l’hôtel, la police les interpelle : dans le sac de golf du mari se trouve le corps d’une jeune prostituée.

Voici le début d’une bien étrange affaire ou les puissants usent de leurs pouvoirs pour s’en tirer.

L’auteur a réussi à créer une ambiguïté assez impressionnante à propos de ses personnages.

Entre le mari, riche et puissant, la femme, qu’on n’arrive pas à cerner (est-elle folle ? manipulatrice ? manipulée ?) et la flic qu’on pourrait croire borderline et qui en fait…est honnête et intègre, le lecteur est un peu étourdit.

On ne sait plus qui croire ni que croire. On croit savoir la vérité, et au final elle pourrait bien être autre. Les vices des puissants sont beaucoup sales que ceux de la plèbe, mais s’y frotter coute cher. Alors la jeune victime souffrira-t-elle d’un système vicié, ou trouvera-t-elle justice d’une manière ou d’une autre ?

L’auteur a tout prévu, et chacun aura ce qu’il mérite.

L’enquête en elle-même est assez floue : on est loin des Experts ou même des méthodes du héros de Colleen McCullough que j’ai chroniqué sur le site. Là les faits se dévoilent peu à peu à travers les yeux de certains des protagonistes de l’affaire. Mais l’auteur arrive à faire garder leur part de mystère à ses personnages, et j’ai trouvé ça intéressant.

Je regrette un peu que ça aille « si vite » (le livre n’est vraiment pas épais, et le style est tel que les pages se tournent vite) car on a l’impression qu’on loupe des moments importants de l’enquête. Il ressort de ma lecture, que j’aurai aimé plus. Quitte à ce que les choses trainent un peu plus en longueur. Là on est plus dans le sous-entendu. On avance plus car l’affaire s’accélère que par les talents de l’inspecteur.

Pour résumer je dirai que c’était un polar sombre plaisant à lire (contrairement à ce qui est écrit sur l’auteur sur la quatrième de couverture, il n’y a pas de scène de sexe « morbide » ou autre. Je dirai même que l’on n’a aucune description de ce genre). Les choses vont vite – un peu trop à mon goût – mais s’enchainent avec cohérence, et la fin est à la hauteur du reste : elle clôt le livre mais laisse planer encore quelques doutes sur les motivations/psychologies des protagonistes. Pas le roman de l’année, mais une bonne enquête. -

 

Second Suspect

Heather Lewis

Archipoche

280 pages

 6.50 €

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/06/2012