Les yeux des morts, de Elsa Marpeau

les-yeux-des-morts.jpgQuatrième de Couverture :

Aux urgences de l'hôpital Lariboisière, les blessés, les SDF, les malades et les drogués se succèdent sans fin. Quand Gabriel Ilinski, technicien des scènes de crime, y est appelé pour un meurtre étrange, il succombe au charme vénéneux de l'endroit, son odeur, ses bruits, ses habitués et de Louise surtout, le docteur Louise Delauney. Quel meilleur moyen d'enquêter que de s'y faire admettre ? Le meurtrier est sans doute encore là. Ne dit-on pas que les morts conservent dans leur rétine l'image de celui qui les a tués ?

Chronique de Ceinwèn

 Qu'on se le dise d'emblée : je n'ai pas aimé ce roman. Mais je ne vous laisse pas sur cette note pour le moins négative, je m'explique.

L'univers des urgences - que ce soit Lariboisière ou pas - est très bien décrit. Oui c'est la course et le personnel n'est pas toujours empathique, certains sont carrément froid. Les SDF sont remis dehors, les corps ne sont pas vu comme des corps mais comme des objets à soigner. Les employés ont un humour noir et salace pour la plupart. Les urgences c'est la réunion de toutes les misères. L'auteur a très bien su le décrire sans sombrer dans la mélancolie ou la caricature. Les personnages sont réels et percutants.

Pour ce qui est de l'aspect enquête, je ne peux pas me prononcer, mais une chose est sure : les employés y sont plus originaux que dans la plupart des romans. On ne suis réellement que le "technicien des scènes de crimes". C'est un personnage assez troubles. Il semble avide de justice, prenant chaque affaire personnelement, et pourtant il a un côté voyeur assez malsain qui met un peu mal à l'aise.

L'histoire : des morts suspectes dans le service des urgences de Lariboisière. Des personnes qui ont été soignées et qui finissent par mourir mystérieusement. Une injection de KCl indétectable (chlorure de potassium).

L'enquête est très survolée puisqu'on ne suis par un vrai enquêteur, on se contente plutôt d'être balotté par les événements et de subir l'enchainement de réactions. Le style, mélange un peu flou qui se veut à la fois percutant et mystérieux, n'arrive pas à se décider pour un adjectif ou l'autre et n'aide pas le lecteur à rentrer dans l'histoire.

Je suis vraiment resté "à la porte" de ce roman, ne pouvant m'intéresser ni à l'intrigue ni au personnage. La fin m'a parue surprenante - même si un peu malsaine - et pas terminée puisqu'on se pose énormément de question en terminant ce livre.

 

En bref, un polar qui ne m'aura convaincu sur aucun plan.

 

Les yeux des morts

Elsa Marpeau

Folio - Policier

304 pages

7.50€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau