Meurtres en crue, de Sandrine Pautard

Meurtres

 

Quatrième de couverture :

Janvier 1910: la Seine déborde et Paris connait sa plus grande crue.
Le métropolitain est inondé et les députés gagnent l'Assemblée en barque.
Le Jardin des Plantes aussi est sous les eaux.

Florence, jeune sous-bibliothécaire, y patauge entre les vélins de Redouté, les orchidées des serres tropicales, les reptiles de la Ménagerie et le laboratoire de taxidermie. Les lions ont froid, les iguanes crèvent de chaud et les cadavres fleurissent dans la fosse aux ours ou derrière les palmiers.

Chronique de Sybille :

Je suis contente de vous parler enfin de ce livre original qui m'a bien plu. Je n'attendais rien de particulier de cette lecture et finalement, j'ai été charmée par l'univers atypique et loufoque de Sandrine Pautard. Avant tout, je remercie les éditions Mon Petit éditeur pour cette belle découverte.

L'histoire est assez particulière. On se retrouve plongée en 1910 dans la capitale qui connaît sa plus grande crue. On fait la connaissance de Florence, qui travaille au jardin des plantes en tant que sous-bibliothécaire. Cette jeune femme célibataire vit chez Madame Marie, un petite dame attachante, qu'elle aime beaucoup. Elle côtoie aussi beaucoup Jules, un jeune homme qui a toujours l'air d'être en pleine ébullition. Plusieurs autres personnages gravitent autour de Florence et cela rend le livre vivant. Tout ce petit monde vit sa vie tranquillement jusqu'à cette fameuse crue et la découverte de cadavres au sein du jardin des plantes.

J'ai beaucoup aimé ce livre pour son univers. Ce livre m'a fait penser au film Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc Sec. On y retrouve l'époque, la science, le petit grain de folie...Ce n'est peut être pas voulu par l'auteure mais il y  a quelques ressemblances entre les deux. J'ai adoré ce côté saugrenu et farfelu que l'auteure donne au livre. J'ai été tout de suite emballée par l'histoire. Cependant, ce qui m'a un peu freiné, c'est le fait que l'enquête sur les meurtres arrive tardivement. L'auteure a choisi de mettre en place l'histoire pendant les 100 premières pages du livre et j'ai trouvé cela un petit peu long.

Fort heureusement, ce n'est qu'un petit bémol vite rattrappé par le reste du livre. Les personnages sont également un des points forts de ce roman. En effet, Florence m'a énormément plu. Elle a un sacré caractère, de la repartie et un côté farfelu. Elle est le centre du roman. Les autres personnages sont aussi importants et intéressants, mais c'est vrai que le noyau dur selon moi, reste Florence.

Vous l'aurez compris, ce roman ne m'a pas laissée indifférente. Meurtres en crue ne sera pas le dernier livre de Sandrine Pautard que je lirais, c'est sur ! Je hais Septembre attend sagemment dans ma bibliothèque. Je vous conseille de découvrir cette auteure, vous ne serez pas déçus, chers lecteurs !

Meurtres en crue,

de Sandrine Pautard,

éditions Mon petit éditeur,

222 pages

20,95 euros

 

Sybille

Commentaires (1)

pautard
  • 1. pautard | 05/12/2014

Merci Sybille, le prochain roman aura pour cadre l'archipel de st pierre et Miquelon a la meme époque..;et promis les cadavres viendront dès la première page!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau