Orchid Blue, de Eoin McNamee

orchid-blue.jpgQuatrième de couverture :

Hiver 1961. L’inspecteur Eddie McCrink revient de Londres à Newry, une petite ville étriquée d’Irlande du Nord, pour enquêter sur le meurtre sauvage de Pearl Gamble, jeune fille de 19 ans retrouvée étranglée et poignardée au lendemain d’un bal à la salle paroissiale. Il faut que justice soit faite ! 
L’unique suspect, Robert McGladdery, un dur à cuire un peu limité, est confondu par une série de preuves indirectes et peu convaincantes ; quant au juge qui préside, il a lui-même perdu sa fille unique neuf ans auparavant, poignardée par un forcené. Dès lors, il est clair que McGladdery aura du mal à avoir un procès équitable.

Chronique de Sybille :

Etant donné que j'aime beaucoup les policiers et que je m'intéresse de près ou de loin à tout ce qui touche au monde judiciaire (déviance surement due à mes études de droit), je n'avais pas d'autres choix que de lire ce livre. Je remercie les éditions Le Masque de m'avoir fait parvenir cette enquête littéraire.

Dans l'ensemble, j'ai réellement apprécié ce policier. Certains éléments m'ont un peu dérangé mais l'intrigue se tient parfaitement, et c'est souvent le plus important dans un roman de ce genre. L'histoire est simple mais également un petit peu morbide : ne lisez pas ce livre si vous êtes déprimé, fatigué ou tout simplement sensible. Pearl Gamble, une jeune vendeuse, est retrouvée assassinée sur un chemin de la campagne irlandaise, juste après avoir passé la soirée à danser dans un bal populaire. Très vite, les soupçons se portent sur Robert McGladdery, un jeune homme originaire de la même ville que Pearl. Autour de cette intrigue simpliste, gravitent plusieurs inspecteurs et membres de la police dont l'inspecteur Eddie McCrink, dont on sait très peu de chose finalement et le juge Curran, qui a lui même perdue sa fille dans des conditions similaires.

En soi, on se demande dès le début où l'auteur va bien pouvoir nous emmener. Le meurtre est déjà passé et un coupable est déjà trouvé. Pourtant, l'auteur arrive à entretenir le doute, la confusion, et à construire toute une enquête autour de ce fait divers. Du coup, on en vient rapidement à se demander si McGladdery est bien le vrai coupable. En parallèle, on suit les histoires macabres de la famille Curran. On se pose de plus en plus en questions sur la vérité autour du meurtre de Patricia Curran, qui s'est déroulé 9 ans auparavant.On se demande également pendant une bonne partie du roman, les véritables motivations qui poussent le juge Curran à juger l'affaire Pearl Gamble. Puis, on en vient à la situation compliquée de Doris Curran, la femme du juge, internée pour shyzophrénie. Bref, plusieurs zones d'ombres intriguent le lecteur pendant sa lecture.

L'écriture de l'auteur m'a beaucoup plu parce qu'il arrive à faire douter le lecteur sur beaucoup de points importants du roman. Aucune preuve n'est directe, tout est sous entendue, et aucune piste n'est vraiment creusée. L'atmosphère de ce livre est très lourde, très pesante parce qu'on veut absolument connaître les secrets sombres des personnages et comprendre la mort de Pearl Gamble.

En ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé qu'ils n'étaient pas le point fort du roman. Habituellement, j'apprécie les livres dans lesquels les personnages m'ont interpellé, m'ont bouleversé , ou m'ont tout simplement plu. Or, là, ce n'est pas le cas. J'ai trouvé qu'aucun n'était vraiment digne d'intérêt. J'ai ressenti de la curiosité envers des personnages comme l'inspecteur McCrink mais rien de plus. Je ne me suis pas attachée à eux. En soi, cela ne m'a pas empêché d'apprécier ce roman, mais il me manquait quand même quelque chose. Le fait de ne pas pouvoir m'attacher à un des personnages a ajouté une lourdeur presque insoutenable au roman.

Pour conclure, je vous conseille ce roman parce que sa structure est vraiment originale et parce qu'il ne ressemble en rien aux romans policiers habituels. Ceci dit, l'atmosphère pesante peut être parfois difficile à supporter.

Orchid Blue,

de Eoin McNamee

éditions Le Masque

21, 50 euros

315 pages

 

Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau