Paraphilia, de Saffina Desforges

paraphilia.jpg

Quatrième de couverture

Le corps de Rebecca, dix ans, est retrouvé dans une rivière. L’inspecteur David Pitman, chargé de l’enquête, attribue rapidement d’autres victimes à son meurtrier, qui agit toujours selon le même mode opératoire : des fillettes enlevées près de chez elles sont retrouvées mortes dans les jours qui suivent, près ou dans un cours d’eau, agressées sexuellement puis étranglées. Aucun indice exploitable n’est retrouvé, seule une carte de visite est laissée dans le corps de la victime, et porte le nom du meurtrier : Oncle Tom. Alors que la chasse à l’homme commence, la mère de Rebecca décide elle aussi de mener l’enquête afin de comprendre ce qu’est la paraphilia, troubles psychosexuels dont fait partie la pédophilie. Elle va bientôt se retrouver au cœur d’une machination qui dépasse l’entendement...

Chronique de Garlon

Le livre que je vais vous présenter aujourd’hui est d’origine anglaise et n’a pas trouvé d’éditeur dans son pays d’origine. Les deux auteurs se sont donc lancées elles-même en livre électronique, et le succès a été immédiat. MA Editions, l’éditeur francophone, est le premier a éditer le livre.

Pour quelles raisons ce livre n’a pas été accepté par des éditeurs anglais ? Certainement pas à cause de la qualité, cette dernière, comme vous pourrez le voir tout au long de ma chronique, étant excellente. Non, je pense plutôt que ces refus viennent du thème du livre, qui est un sujet très sensible et qui veut donc dire que l’éditer peut être une prise de risque : la pédophilie. D’autant plus que nous plongeons ici dans la façon de penser des pédophiles et que nous apprenons, au fil des pages, à les comprendre.

Mais bon, trève de bavardages, parlons maintenant un peu de l’histoire.

Le corps d’une petite fille est retrouvée dans un canal, sexuellement agressée et présentée selon un rituel particulier. De plus, une carte de visite d’un certain Oncle Tom figure à l’intérieur de l’enfant.
Un tueur pédophile court donc dans la nature, et la police doit tout mettre en oeuvre pour le retrouver, surtout que de nouvelles disparitions d’enfant viennent vite faire de cet homme un serial killer.
La mère de la première victime et son compagnon ont décidé de mener l’enquète de leur côté.

Je dois dire que ce livre m’a complètement retourné, et ce sur plusieurs aspects. C’est vraiment une lecture fantastique.

Commençons par l’histoire :

Elle est vraiment superbement construite. Les auteurs ont dû faire de très nombreuses recherches, développer leurs connaissances dans de nombreux domaines pour pouvoir nous fournir un ouvrage aussi complet. Un point vraiment très positif pour le travail de recherche fournit afin de satisfaire le lecteur.
De plus, le livre est, dans son intégralité, vraiment passionnant. On suit une enquète sous plusieurs angles, nous croisons de très nombreux personnages, dans un contre la montre contre le tueur, afin de l’empêcher de continuer à tuer.
Le profilage est vraiment très bien fait, et l’idée d’avoir deux “profilers” avec des idées vraiment très différentes, l’un se basant trop sur Freud (que, personnellement, je ne supporte pas, ne partageant pas du tout ses idées), et l’autre se mettant plutôt dans l’esprit du tueur.
L’action est assez présente, et l’adrénaline monte très rapidement.
Mais ce que je considère comme le plus gros point fort du livre, même si c’est probablement la raison du refus des éditeurs, est la plongée que nous faisons dans l’esprit des pédophiles. Nous voyons plusieurs personnages, certains ayant des envies envers les enfants et souhaitant se “guérir”, d’autres étant passés à l’action et ayant été condamnés. Nous nous imprégnons de leur façon de penser, nous plongeant dans leur esprit. La conséquence de ce travail fournit par les auteurs est finalement que, de fil en aiguille, on finit, à défaut de la partager, par comprendre la façon de voir les choses de ces personnes, à force de nombreuses argumentations très développées et recherchées. Un très gros risque pris par les auteurs, mais qui porte ses fruits avec brio, nous fournissant ici un livre qui pourrait bien, si il est suffisemment diffusé, donner à la population une vision différente de ces personnes ayant des envies sexuelles envers les enfants (attention, je ne dis pas que j’approuve la pédophilie, hein, juste que ce livre peut lancer la polémique, et faire que nous pourrions ainsi comprendre ces personnes, voir que ce n’est pas une maladie et que ça ne fait pas d’eux des monstres, mais simplement des personnes avec des déviances). Se pose également la question de la limite : à partir de quand quelqu’un est-il considéré comme pédophile ? Un père peut-il donner un bain à ses filles, par exemple ?
Au niveau de l’intrigue, elle est très bien développée, parsemée de diverses pistes qui peuvent soit aiguiller le lecteur, soit le mener vers de fausses pistes. Personnellement, j’ai fait de nombreuses théories, pensant souvent connaitre le coupable. J’ai par moment été sur la bonne piste, mais ce n’est qu’en approchant de la fin que le lecteur comprend tout dans son ensemble, dans son horreur, et la fin est vraiment tout ce qu’il y a de passionnant.

Au niveau du style des auteurs, il est à la fois fluide, agréable, et recherché. Les pages défilent rapidement sous les yeux du lecteur, les révélations, pistes et théories se succèdent pour le garder en haleine. La poussée dans l’esprit des pédophiles et les arguments développés sont très bien décrits, permettant au lecteur de se retrouvé plongé dedans sans se perdre au milieu de termes complexes ou de descriptions à rallonge.

Concernant les personnages, j’ai vite accroché. Ils sont très bien travaillés, tous uniques, et le lecteur se sent vraiment très proche d’eux, partageant souvent leurs émotions, ce qui est un point très positif dans ce genre de récit. Certains personnages attendriront d’ailleurs énormément le lecteur, comme Danny, que j’ai vraiment adoré.

En bref, nous avons ici un superbe thriller vraiment palpitant qui nous plonge au coeur de la pédophilie et nous montre nombre de choses grâces aux excellentes recherches menées par les auteurs. La façon dont est présentée, dans ce livre, cette paraphilie pourrait bien révolutionner la façon dont la population perçoit les pédophiles, permettant une meilleure compréhension du problème, ou au moins porter à une grande polémique. Les personnages sont vraiment très bien faits et attachants, et le style des auteurs est très fluide et agréable.

Un livre à ne pas rater !

 

Paraphilia

Saffina Desforges

MA Editions

522 pages

20 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau