Petits meurtres entre voisins, de Saskia Noort

 

 

Quatrième de couverture :

Dans un petit village de la banlieue d’Amsterdam, un groupe d’amis partage la même aisance financière, le goût de la bonne chère et du bon vin. Les maris ont tous, semble-t-il, bien réussi, leurs épouses, qu’elles travaillent ou non, passent de longues heures à refaire le monde autour d’un verre. Ils ont même fondé un « club des dîneurs » et s’invitent sans cesse chez les uns et les autres. Mais un incendie vient briser ce bel équilibre : Evert aurait mis le feu à sa maison après avoir drogué sa femme et ses enfants. Quelques jours plus tard, sa voisine Hanneke, qui se révèle être aussi sa maîtresse, se jette par la fenêtre d’un hôtel. Karen, la meilleure amie d’Hanneke, commence à se poser des questions sur ces morts. Soudain tous ses voisins lui semblent suspects, y compris le séduisant Simon avec qui elle a une liaison... Elle découvre peu à peu les mensonges, les rivalités et les adultères. Aidée d’une inspectrice tenace, elle met peu à peu au jour tous leurs vilains petits secrets jusqu’à faire surgir l’horrible vérité.

Chronique de Sybille :

Tout d'abord, je tiens à remercier le groupe Gallimard et Folio, pour m'avoir permis de faire cette excellente découverte, parce que cela faisait longtemps que je n'avais pas fait nuit blanche pour un thriller. J'ai beaucoup apprécié, d'une part, parce que je n'avais encore jamais lu de thriller qui se déroulait à Amsterdam et d'autre part, parce que l'auteur sait faire durer le suspense jusqu'au bout (j'en tremble encore ^^).

L'histoire tourne autour d'un couple qui apparaît comme très solide, et très unie, mais en réalité, Karen et Michel traverse une mauvaise passe, cependant, ils se voilent la face et tentent à tout prix de faire bonne figure devant leurs amis. C'est simple dans ce petit village bourgeois où tout se sait, tout n'est qu'apparence et préjugés ! Sauf que malheureusement pour ce groupe d'amis, tout finit par se savoir...

Du début à la fin, le lecteur se trouve totalement impuissant, les morts suspectes s'enchaînent et je n'ai pu qu'enchaîner les pages et les pages, je n'arrivais même pas à savoir si on était en présence de meurtres ou d'accidents. L'auteure est vraiment très douée pour semer le doute. On suit avec curiosité les découvertes de Karen, qui au début, il faut bien le dire ne découvre pas grand chose. Mais au fur et à mesure, en voyant autant d'acharnement, ses amis finissent par prendre peur, et décident de tout lui cacher.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Karen, qui malgré ce qu'elle peut penser d'elle, est tout de même vraie et sincère, et qui avait construit une véritable amitié avec Hanneke et Evert. Elle veut absolument découvrir la vérité, ne serait-ce que pour ces deux amis...Elle se rendra vite compte qu'il n'y avait aucune amitié, et que tout était mensonge, jalousie et hypocrisie. Le personnage de Simon m'a, quant à lui, plutôt dégouté : il représente l'archétype même de l'homme imbus de lui même, narcissique, dont la seule préoccupation est son boulot et l'argent qu'il peut lui rapporter. Il est carrément un homme à femme et on se demande bien avec qui il n'a pas couché !

Ce qui m'a un peu déçue en revanche, c'est justement le côté peu crédible du nombre d'adultères incroyable qu'il peut y avoir dans ce groupe d'amis. On n'en vient même à se demander si un seul des couples est fidèle. Et ça m'a un peu gâché la lecture, j'ai eu l'impression que l'auteure voulait absolument qu'on se rende compte de l'hypocrisie de leurs relations, mais autant d'adultères ne servaient à rien, on s'en rend déjà assez compte à la lecture du roman.

Ceci dit, je ne peux que vous conseiller d'embarquer pour la banlieue Amsterdam, vous passerez un moment angoissant et plein de suspense...

Petits meurtres entre voisins

Saskia Noort

édition Folio

321 pages

6,80 euros

Chronique de Sybille

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/06/2012