Summertime, de Agatha Christie

 

summertime.gif

Quatrième de couverture :

Les Vacances d’Hercule Poirot : Notre détective aimerait bien passer des vacances tranquilles. Une petite île, un hôtel agréable, une cuisine soignée, des pensionnaires charmants : tout irait pour le mieux si, parmi les estivants, ne rôdait une de ces femmes fatales qui entraînent bien des drames dans leur sillage...
La Maison du péril : St Loo, surnommée la « Reine des plages ». Hercule Poirot y fait la connaissance de Miss Buckley, une charmante jeune femme bien malchanceuse. En quelques jours, un lourd tableau s’est décroché au-dessus de son lit, un rocher a failli l’écraser et les freins de sa voiture ont lâché... Mais est-ce vraiment de la malchance ?
 
La détente, l’évasion, la mer, le sable chaud... Voilà ce qu’évoquent les vacances pour le commun des mortels. Mais pas pour Hercule Poirot, car le crime, lui, ne connaît pas le repos. Et c’est parfois sous le soleil le plus éclatant que se fomentent les plus noirs desseins...
 
 
Chronique de Sybille :
 
En ce début d'automne, je vous propose une petite chronique estivale. Et oui, quoi de mieux que de petites enquêtes de vacances pour fêter la fin de l'été ! Le livre de poche vient donc de rééditer deux classiques de la reine du crime dont les enquêtes se passent en été. Je salue vraiment l'idée, car je la trouve originale. Pour ne rien gâcher, la couverture est vraiment attrayante. Je remercie donc cette maison d'édition pour m'avoir permis de découvrir enfin ces deux enquêtes d'Hercule Poirot.
 
Les deux enquêtes sont Les vacances d'Hercule Poirot et La maison du péril. Malheureusement, je n'ai pas été très emballée par ces enquêtes. Autant, certains livres d'Agatha Christie me passionnent, autant, d'autres me font l'effet inverse. Et ces deux enquêtes ne font pas partie de mes coups de coeur.
 
Les vacances d'Hercule Poirot est une enquête qui se déroule sur une île où une femme est étranglée. Hercule Poirot va donc enquêter aux côtés de la police. Je n'ai pas trouvé l'intrigue très recherchée, et l'enquête m'a paru très longue. Du coup, même si je n'ai pas trouvé le coupable et que je soupçonnais tous les personnages tour à tour, ce livre ne m'a pas convaincue.
 
La maison du péril présente les mêmes défauts : l'enquête est terriblement longue à se mettre en place. Du coup, j'avoue avoir un peu décrochée de temps à autre. Mais contrairement aux vacances d'Hercule Poirot, l'enquête m'a paru un peu plus passionnante. Une fois l'enquête enfin démarrée, j'ai été vite prise par l'histoire.
 
En revanche, ce qui est toujours appréciable chez la reine du crime, c'est son style inimmitable. Je trouve son écriture très fluide et légère, ce qui donne un certain peps aux enquêtes et qui permet de s'intéresser un peu plus facilement aux intrigues. Certaines intrigues sont plus intéressantes que d'autres, voilà tout. Celles mises en avant dans Summertime ne sont pas les meilleures selon moi. Mais, cela reste l'oeuvre d'Agatha Christie et on le ressent à la lecture.
 
Cette lecture a également été l'occasion pour moi de découvrir un peu plus Hercule Poirot, que je ne connais finalement très peu. Je dois dire que c'est un personnage très intriguant. Son côté chauvin et sa fierté font de lui un personnage hors du commun. Son intelligence et son sens du détail lui permettent de faire rapidemment la lumière sur certaines affaires. J'ai donc hâte de le retrouver dans d'autres enquêtes.
 
En définitive, même si Summertime n'a pas été un coup de coeur du fait de mon manque d'intérêt pour les intrigues, je reste persuadée qu'Agatha Christie est la meilleure auteure de policier de notre époque.
 
Summertime,
 
Agatha Christie,
 
édition Le livre de poche
 
582 pages
 
8,60 euros
 
Sybille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 06/03/2014