Tuez-les tous..., de Serge Raffy

Tuez

Quatrième de couverture

Qui est la « dame blanche », Joconde cathare à l’éblouissante beauté, dont le gisant du XIIIe siècle vient d’être retrouvé dans la crypte de l’hôtel des chevaliers de Saint-Jean, à Toulouse ?
Qui a assassiné les douze inconnus découverts, enterrés non loin d’elle autour d’une statue de chat ? Quel rapport ces meurtres ont-ils avec celui d’un imam joueur de rugby ?
Quelle secte secrète semble s’intéresser de près aux travaux du groupe d’archéologues en quête de la sépulture de Raymond VI, comte de Toulouse, grand protecteur des hérétiques, excommunié par Rome, dont les ossements n’ont jamais été retrouvés ? Giulia d’Arusio, chercheuse italienne, en voulant répondre à ces questions, va connaître l’enfer.
Ombres de l’Inquisition, meurtres sacrificiels, mysticisme, bûchers… des ruines de Montségur à la Catalogne, Serge Raffy se révèle, avec ce grand thriller ésotérique où se mêlent aventures, énigme policière, vengeance religieuse, suspense et Histoire, comme un des nouveaux maîtres du genre.

Chronique de Garlon

Plongeons dans ce magnifique thriller historique.

 

Giulia, archéologue, travaille sur un site de Toulouse, à la recherche du cadavre de Raymond VI, protecteur des cathares.

Parallèlement, un imam est assassiné et les policier de Toulouse, sous la direction de Firmin, mènent l’enquête.

Mais, lorsque des cadavres récents sont découverts près du site de fouille, chacun va devoir revoir ses priorités, surtout que Giulia se fait agresser par un étrange personnage.

 

J’ai fort aimé ce livre.

 

On plonge avec facilité dans l’histoire, qui se révèle vite être d’une grande complexité. L’intrigue est très bien trouvée, fort développée, ce qui nous permet de directement nous retrouver fascinés par les événements. On sent rapidement des causes historiques et ésotériques liées aux crimes, mais on ne sait pas trop ce qu’il en est, gardant un grand mystère autour de tout ça jusqu’à la fin, fulgurante et passionnante.

Le gros point positif pour moi est, en plus de l’aspect thriller superbement bien développé, l’aspect historique. On en apprend beaucoup sur Raymond VI et sur l’histoire des cathares en général, et c’est vraiment fascinant. Personnellement, mes connaissances à ce niveau étaient assez limitées, et je ne savais les choses que dans les grandes lignes (en plus, bien entendu, de la légendaire phrase : “Tuez-les tous… Dieu reconnaitra les siens”). Ce fût donc un immense plaisir de découvrir toutes ces informations très fouillées et travaillées, qui nous montrent l’érudition de l’auteur.

 

Le style est fort adapté à l’histoire : se faisant plus rapide aux moments d’action, il peut également être plus descriptif, voire professoral, lors des explications sur les cathares, nous permettant de plonger totalement dans l’histoire tout en apprenant des éléments intéressants.

 

Les personnages, quant à eux, sont très bien travaillés, et on accroche tout de suite à la majorité d’entre-eux, et surtout avec Giulia, Anne et Firmin. On partage par conséquent fort leurs émotions, ce qui nous permet de nous retrouver totalement plongé dans l’histoire.


En bref, nous avons ici un superbe thriller historique très bien conçu, avec une intrigue forte et complexe, pleine d’action et de retournements de situation, mais également beaucoup d’informations sur Raymond VI et les cathares, ce qui ravira les lecteurs fans d’Histoire. Le style est parfaitement adapté et les personnages superbement conçus.


Un livre à lire !

 

Tuez-les tous...

Serge Raffy

Albin Michel

Thriller

352 pages

19,80 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau