Une âme si sombre, de Cyriac Guillard

Sombre

Quatrième de couverture

Quiberon. Un paradis estival de Bretagne. La saison vient de s'achever et la côte sauvage simplement troublée par le vent marin retrouve son calme et son silence. Belle-Île, la bien-nommée, lui fait de l'œil. Mais l'horreur va frapper. Insidieusement. Des jeunes filles sont enlevées et déposées sans vie à divers endroits de la presqu'île. L'enquête de gendarmerie piétine. Ce tueur insaisissable va obliger les autorités à mettre en place une cellule spéciale. La création d'une équipe d'investigations regroupant la police judiciaire et la gendarmerie va accentuer la traque contre le prédateur. Malgré tout, celui-ci continue son sinistre dessein. Le juge d'instruction va alors faire appel à un de ses amis. Sam Lesniak, un ancien policier parisien devenu détective privé, accompagné de son alter égo féminin Diane Larrot va chasser le criminel sans relâche et découvrir le sombre miroir de l'âme.

Chronique de Garlon

Plongeons dans un thriller trépidant avec ce livre.

Des femmes sont retrouvées mortes, les mains tranchées. La gendarmerie piétine dans l’enquête et la Police Nationale est appelée pour les aider. Mais ce n’est pas encore suffisant, et un détective privé, Sam Lesniak, ami de la procureur, est appelé sur l’enquête.

Le tueur en série est très intelligent, et n’a pas l’air prêt à commettre une erreur.

Ce livre possède à la fois de grandes qualités et de grands défauts.

L’histoire est très bien trouvée, on plonge dedans avec une grande passion. L’enquête est vraiment superbement conçue, du début à la fin, et c’est avec plaisir que nous suivons les événements, avec d’un côté les enquêteurs qui mènent leurs investigations malgré tous les conflits internes, et de l’autre ce tueur, à la fois tordu et très intelligent.

Les informations du livre, notamment les méthodes d’investigation, sont vraiment très complètes et intéressantes, et nous apportent donc beaucoup de choses. Cela est en grande partie dû au point le plus intéressant du livre : l’auteur a travaillé de nombreuses années dans la police et connaît donc très bien le sujet, ce qui lui permet entre autre de glisser des anecdotes réelles dans son livre

Là où le bât blesse, par contre, c’est au niveau du style. En effet, il est vraiment très maladroit, et contient de très nombreuses coquilles et fautes de français qui sont fort gênantes pour la lecture et qui gâchent ainsi totalement le plaisir du lecteur. Personnellement, cet aspect m’a énormément dérangé et m’a pas mal empêché d’apprécier totalement le livre. On sent ici le premier roman, et je ne me freinerai donc pas à cela, curieux de découvrir les autres enquêtes de Sam Lesniak.

Concernant les personnages, ils sont très bien travaillés, et, bien que les réactions soient parfois un peu incohérentes, on les suit avec un grand plaisir et nous nous sentons relativement proches d’eux, nous intégrant ainsi dans leurs aventures et dans leur façon de penser.

En bref, nous avons ici un livre en demi-teinte : d’un côté, nous avons une histoire superbement bien pensée, gérée à merveille, avec des informations réelles apportées par l’expérience de l’auteur, le tout accompagné de personnages très bien conçus, et de l’autre un style d’écriture très maladroit et plein de coquilles qui sont fort dérangeantes.

Mais ce premier avis mitigé ne me freinera pas dans la découverte de cet auteur.

 

Une âme si sombre

Cyriac Guillard

Noiredition 

Thriller

284 pages

19,50 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 18/12/2014