Le 9e Jugement, de James Patterson et Maxine Paetro

Quatrième de Couverture : 

Une mère et son bébé sont froidement abattus près de leur voiture, dans le parking d'un centre commercial. Il n'y a aucun témoin, et le sergent Lindsay Boxer dispose pour seul indice d'un énigmatique message écrit au rouge à lèvres sur le pare-brise. Le même soir, la femme de Marcus Dowling, un célèbre acteur de cinéma, est tirée de son sommeil par un cambrioleur qui vient de lui dérober ses bijoux. Le meurtre de la jeune femme va provoquer un tapage médiatique sans précédent. Lindsay mettra tout en oeuvre pour tenter de résoudre ces énigmes avec l'aide de son coéquipier, Rich mais l'attirance qu'elle ressent pour lui risque de mettre en péril son couple et le Women's Murder Club. Alors que l'enquête bat son plein, Lindsay se retrouve embarquée malgré elle dans une mission qui pourrait bien s'avérer fatale. Parviendra-t-elle à délivrer la ville du « tueur au rouge à lèvres » ? Haletant de bout en bout, ce neuvième épisode du Women's Murder Club plonge le lecteur dans une spirale infernale où se mêlent le danger et l'horreur. 

Chronique de Ceinwèn : 

 Ce roman est issu d'une série, le Women's Murder Club, mais peut facilement se lire indépendament des autres (c'est le seul de cette série que j'ai lu). 

On suit Lindsay, inspectrice, en charge de deux affaires délicates : le meutre de la femme d'une star de cinéma et la série de meutres implicant chaque fois une femme et son enfant en bas-âge. On suivra en parallèle ses amies qui travaillent de près ou de loin à la résolution des mêmes affaires. 

D'un point de vue des intrigues, c'est assez intéressant. Les deux crimes sont connus des lecteurs, mais les héroïnes, elles, l'ignorent. On suit l'enquête depuix le point de vue des meutriers et de l'enquêtrice ce qui apporte un aspect intéressant. 

Ce roman sonne un peu comme une série télé : beaucoup de personnages dont la vie personnelle est aussi importante que la résolution des intrigues. Du coup, c'est un style de roman assez particulier. C'est sympathique mais ça se lit vite et ce n'est pas le type de roman haletant que vous ne pourrez pas reposer avant de l'avoir terminé. Les dernières pages accentuent d'ailleurs ce côté feuilleton, avec un pseudo suspens sur la vie personnelle de Lindsey.

La lecture est assez rapide et plaisante, mais ça reste un roman qu'on lit vite et qu'on oublie rapidement. A emprunter. 

 

Le 9e jugement

Women's Murder Club 9

James Patterson et Maxine Paetro

JC Lattès

316 pages

20.50 €

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/08/2013