Le Petit Chaperon Rouge, de Perrault - Dedieu

 

Quatrième de couverture :

« Il était une fois une petite fille de village,
la plus jolie qu’on eût su voir ;
Sa mère en était folle,
et sa Mère-grand plus folle encore.

Cette bonne femme lui fit faire un petit
chaperon rouge, qui lui seyait si bien que
partout on l’appelait le Petit Chaperon rouge… »

 

Chronique de Platinegirl :

Je vous préviens, cela sera une courte chronique car le conte du Petit Chaperon Rouge est lui-même très court et ultra-connu.

C'est marrant comme la relecture d'un conte mainte fois raconté dans mon enfance me parle différemment des années après. L'histoire est pourtant la même mais je l'ai trouvée plus cruelle que dans mon enfance où on s'amusait souvent à trouver une fin heureuse à ce conte de Perrault qui pourtant apprend aux enfants à ne pas parler aux étrangers et à éviter de se déplacer seuls. En tout cas, malgré les années, son écriture n'a pas pris une ride, c'est toujours un plaisir de la lire en français non-moderne, même si je ne suis pas sûre que les enfants y trouvent leur compte, pour le coup.

Parlons des illustrations, puisque c'est l'originalité de cette édition 2011 de Seuil Jeunesse. En fait, ils sont bien représentés par la couverture de ce livre qui, soit dit en passant, n'est pas dans un format pratique à ranger dans la bibliothèque (il est plus large que haut). Ce sont des traits droits, assez durs, à peine colorés, qui forment ses illustrations qui se superposent, sans bulles, de manière à former plusieurs saynètes sur une seule et même page. Je vous avoue être restée perplexe devant certains dessins, comme celui du loup se déguisant en Mère-grand, qui est formé d'une dizaine de scènes que l'on a du mal à remettre dans l'ordre: est-ce un effet de style "je me dépêche" ou "je fais n'importe quoi dans la précipitation"? N'empêche, j'ai beaucoup aimé comme la fin cruelle de la Mère-grand et du Petit Chaperon Rouge est mise en scène, tout en sous-entendu, ce qui n'est pas plus mal, pour des enfants.

Je vous l'avais bien dit, que je n'avais pas grand chose à dire sur ce livre! Il me semble parfait pour les enfants en beaucoup de points (notamment, je ne l'ai pas cité, la rigidité du papier, qui ne sera pas facilement froissé par certaines petites mains) et c'est déjà super pour un conte si ancré dans notre culture!

 

Le Petit Chaperon Rouge

Charles Perrault - Thierry Dedieu

Seuil Jeunesse

32 pages

14 euros.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/11/2015