Vampirette et sortilèges, de Barbara Sadoul & Mary-Gaël Tramon

Quatrième de couverture

Deux pièces de théâtre fantastiques « Pustules et sortilèges » et « le réveil d’une vampirette » + une annexe ensorcelée.

Oseras-tu ouvrir ces pages, car le vampire t’y attend ?

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Rivière Blanche pour m’avoir permise de découvrir ces pièces de théâtre qui m’ont fait passer un agréable moment.

Il s’agit en fait de la retranscription écrite de pièces de théâtre qui ont été jouées à plusieurs reprises devant un public. Et ça ce sent énormément, sans que cela soit une gêne pour autant. J’ai vraiment adoré l’interaction avec le public. Je m’imaginais également tous ces enfants rigoler à certains passages.

Ces deux pièces nous racontent l’histoire de Carmilla, la fille d’un vampire qui dans la première pièce découvre la vérité sur son père et doit choisir entre rester humaine ou devenir vampirette. Dans la deuxième pièce, elle commence son apprentissage mais elle a vraiment du mal à se défaire de ses liens avec les humains, et notamment avec un garçon en particulier.

Les personnages sont tous atypique, et on s’attache à eux très facilement. Dans la première pièce, nous faisons la connaissance de Pipistrella (j’adore son nom), une chauve-souris qui tient lieu de gouvernante dans la maison du Comte Belloc. Nous rencontrons également une boite aux lettres parlantes, et je dois dire que les petites scènes qu’elle a avec Pipistrella sont assez sympathiques. Ensuite, nous découvrons les deux fées marraines de Carmilla, Black Clochette et Black Sulphure qui m’ont encore une fois bien fait rire. Leur côté querelleur, à se lancer des piques, à tenter d’amadouer le Comte donne place à des scènes bien comiques. Enfin, bien sûr, il y a le Comte Belloc, tombé amoureux d’une humaine pour la deuxième fois … enfin, c’est ce qu’il croit tout du moins.

Dans la deuxième pièce, nous retrouvons les deux fées marraines, toujours aussi déjantées, et nous faisons la connaissance d’un fantôme, d’une louve-garou et d’un humain. L’humain se retrouve embarqué dans une situation des plus rocambolesques et je dois dire que l’imaginer ainsi m’a énormément fait rire. La louve-garou, qui n’est autre que la tante de Carmilla est encore une fois un personnage complètement déjantée. Une louve-garou qui aime le rock, qui déteste les humains, et qui tente d’inculquer ses valeurs à sa nièce. Tout ça nous mène à des scènes bien marrantes. Et le fantôme, personnage sympathique auquel on s’attache tout de suite, présence discrète mais non moins intéressante.

L’histoire est vraiment bien développée et comme je l’ai déjà souligné, je trouve que les acteurs mettent souvent le public à partie et c’est des plus agréables. C’est bien sûr des pièces faites pour les plus jeunes, cela dit, un public plus adulte y trouvera également son compte car la pièce est remplie de clin d’œil au cinéma et à la littérature vampirique classique et cela, les plus jeunes passent nécessairement à côté.

Vous l’aurez compris, ces deux pièces de théâtre sont drôle et feront rire petits et grands. Le livre est également fort sympathique par ses illustrations qui parsèment les deux histoires. Mary-Gaël Tramon a su parfaitement mettre des images sur des mots, et elle fait ressortir l’univers crée par Barbara Sadoul avec beaucoup de justesse. Le livre contient également une annexe qui enchantera les plus jeunes et qui parlera à l’enfant qui sommeille en chacun de nous ;)

 

Vampirette et sortilèges

Barbara Sadoul & Mary-Gaël Tramon

Rivière Blanche

173 pages

15€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 13/11/2015