Albin Michel

Les éditions Albin Michel sont une maison d'édition française indépendante, fondée en 1900 par Albin Michel et dirigée par Francis Esménard.

Abondamment présentes à chaque rentrée littéraire, les éditions Albin Michel font confiance aussi bien à des auteurs débutants que confirmés. Depuis 1992, Albin Michel publie environ 450 nouveautés par an (pour 100 en 1967). Pas une année ne s'est écoulée sans qu'un auteur figure parmi les meilleures ventes annuelles de l'édition française.

 

Site officiel

Facebook

 

Vous voyez ci-dessous les OS (tomes uniques) de l'éditeur Albin Michel.

Pour voir les différentes séries chroniquées, aller à l'endroit suivant (en cliquant dessus) : Séries Albin Michel

 Liste des livres OS de la maison d'édition :

 

20 clés pour comprendre la franc-maçonnerie, Collectif

202.jpgLa franc-maçonnerie continue d'inspirer bien des fantasmes. Des spécialistes reconnus décryptent un univers qui oscille entre secret et discrétion : la véritable histoire des origines, le Dieu des francs-maçons est-il celui des chrétiens ? Le décryptage des rituels et des symboles, le pouvoir des francs-maçons, mythe ou réalité ? Femmes en loges : la polémique de la mixité, les religions face à la franc-maçonnerie.

 

 

 

20 clés pour comprendre les sagesses chinoises, Collectif

20-2.jpgDu chamanisme à la philosophie, en passant par les arts martiaux, la médecine et la spiritualité, les plus grands spécialistes de l’Empire du Milieu décryptent pour nous les enseignements des sagesses chinoises et leur influence sur le monde contemporain.

 

 

 

22/11/63, Stephen King

9782226246943g.jpgJake Epping, professeur 'anglais à Lisbon Falls, n'a pu refuser d'accéder à la requête d'un ami mourant : empêcher l'assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l'entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, l'époque d'Elvis et de JFK, des plymouth Fury et des Everly Brothers, d'un taré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d'une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake, un amour qui transgresse toutes les lois du temps.

 

 

172 heures sur la lune, de Johan Harstad

172.jpgPersonne n’est plus retourné sur la lune depuis Neil Armstrong en 1969. Lorsque la NASA lance une loterie mondiale dont le gain est un séjour sur la lune, trois adolescents remportent le gros lot : Mia, la Norvégienne, Midori, la Japonaise et Antoine, le Français, gagnent le précieux sésame. Mais une fois sur la lune, seuls sur la surface désolée, ils découvrent une chose inimaginable, qu’aucun scientifique n’avait prévu ni même envisagé…

 

 

 

Ados, amour et sexualité, du Dr Sylvain Mimoun

ados-amour-et-sexualite.jpgUn jour on déborde de rêves et d'enthousiasme, le lendemain on déprime et on se dit que ce n'est même pas la peine de mettre le nez dehors...A l'adolescence, tout change : les émotions jouent les montagnes russes, le corps évolue, les fantasmes se multiplient, la sexualité s'éveille ou s'affirme.
Première fois, sexe, complexes, drague, fantasmes, plaisir, contraception, porno, homosexualité, gynéco...que la puberté s'annonce ou qu'elle soit achevée depuis longtemps, les questions qui se posent sont innombrables !
Ados, amour et sexualité répond aux filles et aux garçons, sans tabou ni leçon de morale. De l'info et du bon sens, sans prise de tête, pour que la découverte de son nouveau corps, du sexe et des sentiments ne soit plus un problème.

 

Arrêtez-moi, de Lisa Gardner

Arretez moiQue feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort ? Le 21 janvier à 8 heures précises, dans 4 jours, Charlie Grant est certaine d être assassinée. Comme ses deux meilleures amies. Et elle souhaite que ce soit l'inspectrice D.D. Warren de la police de Boston qui se charge de l'enquête.
Prise par la traque d'un tueur de pédophiles, D.D. accepte à contre coeur. Mais au fur et à mesure qu'elle plonge dans le passé de la jeune femme, son instinct lui souffle qu'elle lui cache quelque chose...

 

 

Assurance Vie, de Robin Cook :

assurance-vie.jpg

Pia Grazdani est une des plus brillantes recrues de l'université Columbia. Elle a la chance de pouvoir intégrer l'équipe du célèbre Dr Tobias Rothman, dont les travaux sur les cellules souches et l'organogenèse sont sur le point de révolutionner la médecine régénérative. Jusqu'à la mort du professeur et de son associé, victimes d'une mystérieuse infection bactérienne. Pia ne croit pas à un accident.
Inconsciente du danger, elle se lance dans une enquête qui croise la piste de deux ex golden boys de Wall Street. Ils ont monté un business juteux, escroquant malades et vieillards en leur rachetant leurs assurances vie. Ils semblent prêts à tout, mais sont-ils les vrais maîtres du jeu ?

 

Au coeur des forêts, de Christian Signol

au-coeur-des-forets.jpg

« Regarde bien les arbres. Ils savent, comme nous, qu’ils doivent mourir un jour, mais ils ne pensent qu’à une chose : grandir, monter le plus haut possible. »

Depuis son enfance, Bastien a toujours vécu dans la forêt. Pour lui, les arbres vivent, parlent, rêvent. Ils veulent renouer avec le ciel. Il en connaît tous les mystères, tous les sortilèges qu’il révélera à sa petite-fille gravement malade, venue se réfugier auprès de lui. Pour Bastien, elle est comme une forêt fracassée par l’orage. Mais il ne doute pas de sa guérison s’il se bat à ses côtés et partage ses secrets.

Dans ces pages qu’irriguent la magie et la force des arbres, c’est tout le sens de la vie humaine que pose Christian Signol. Traversées du souffle de la Grande Histoire, des forêts blessées par les tempêtes et des légendes immémoriales, elles révèlent un monde de beauté, inconnu et superbe, au pouvoir salvateur.

Automne, de Jan Henrik Nielsen

AutomneLa Grande Catastrophe a anéanti le monde. Depuis six ans, les plantes, les animaux puis les hommes sont tombés malades. La terre est devenue un endroit toxique et ses habitants vivent reclus, avec des réserves de nourritures. Même l'eau est rare.
 
Deux sœurs, Fride et son aînée, Nanna, habitent dans un bunker sur une toute petite île avec leur père. À la faveur de circonstances exceptionnelles - leur père tombe malade - les filles sont obligées de sortir pour trouver des médicaments. Commence alors un long périple à pied dans un paysage désolé : les rencontres, les peurs, la joie surprenante de voir ce monde qu'elles ne connaissent plus, les rendent plus fortes, avec au bout, l'espoir d'une nouvelle vie...
 
 

Bansenshûkai, de Fujibayashi Yasutake, suivi des 100 poèmes ninja de Yoshimori

Dans le Japon traditionnel, l'art de la guerre ainsi que les rapports sociaux étaient officiellement régis par le bushidô, le code d'honneur des samouraïs ; mais le bushidô avait un pendant plus secret : l’art du ninjutsu. Les ninja, experts en espionnage et contre-espionnage, s’ils n’étaient pas tenus par le bushidô, n'en possédaient pas moins des valeurs et une tradition qui les distinguaient des simples voleurs. Leur art, invisible autant qu'indispensable, se transmettait au sein d'écoles secrètes et se fondait sur quelques rares manuels écrits en langage codé.
Le Bansenshûkai, rédigé par le maître ninja Fujibashi Yasutake en 1676, est le plus monumental et le plus révéré de ces recueils. Resté secret jusqu’au XXe siècle, il traite des principes éthiques et spirituels du ninjutsu dans ses deux cahiers liminaires qui sont ici traduits, complétés par un autre grand classique de la littérature ninja ancienne, les 100 poèmes de Yoshimori.

Barbe Bleue, d'Amélie Nothomb

barbe-bleue-nothomb.jpg

 

 

« La colocataire est le femme idéale. »

 

 

Bleu Passion, de Victoria Strauss

Bleu passionMilan, Italie, 1487. 

Giulia, 17 ans, va passer le reste de sa vie au couvent de Santa Marta. Une chose impossible pour elle, qui voudrait un mari et un foyer. La jeune fille trouve de l'aide auprès d'un sorcier, qui lui confectionne un talisman magique : avant l'hiver, son désir le plus cher aura été accompli. Elle entre au couvent, persuadée qu'un miracle se produira.

Soeur Humilità, qui y enseigne le dessin et la peinture, décèle le talent de Giulia et lui offre une place dans son atelier. Cet endroit merveilleux où l'on fabrique en secret la couleur tant convoitée du bleu passion. Et si le destin de Giulia c'était la peinture... ?

C'est où le Nord ?, de Sarah Maeght

Si vous commencez le roman de Sarah Maeght, vous ne le lâcherez plus... Ses phrases galopent, ses mots crépitent. Elle raconte avec rage et pleine d'espoir le quotidien d'une prof, les errances d'une fille de vingt-quatre ans qui ne sait pas très bien où elle va. C'est où, le nord ? Elle l'ignore. Mais elle y va gaiement.
C est le portrait d'une génération, une photographie de la France d'aujourd'hui, un verre de grenadine avec trois doigts de désespoir et quelques substances interdites. Les jeunes s'y retrouveront, les parents qui se posent des questions aussi. Des romans comme celui-là, on les ouvre et on reste planté à tourner les pages, la langue pendante...
Sarah Maeght n'a pas peur de l'émotion, elle ne triche pas, et c'est pour ça que vous allez l'adorer !

Chaque geste que tu fais, de David Malouf

chaque-geste-que-tu-fais.jpg

Un jeune homme partant à la guerre tente de comprendre quelle est sa véritable place dans le monde qu’il s’apprête à quitter ; une partie de chasse met à nu les secrets de chacun ; un compositeur voit sa vie prendre des allures de cantate complexe ; une femme se souvient de son bonheur passé au bord d’une piscine italienne ; une veuve essaye de garder le contrôle de sa vie …

Dans les sept nouvelles bouleversantes qui composent ce recueil, David Malouf, l’un des plus grands auteurs australiens contemporains, nous laisse entendre des hommes et des femmes étrangement seuls, face à un passé enfoui et un présent à décrypter.

Puissamment enraciné dans les paysages et les réalités d’une Australie magnifiée, ce livre poignant résonne comme une exploration de ces mondes intérieurs qui nous séparent et nous relient les uns aux autres.

 

Comptine pour l'enfant-soldat, Chris Abani

My Luck à quinze ans. Enrolé à la tête d'une unité d'enfants-soldats, il tue pour survivre et parfois pour le plaisir, comme le lui ont appris les adultes. Il ne crie plus, car on lui a coupé les cordes vocales, mail il entend toujours les hurlements de sa mère assassinée sous ses yeux, les légendes que lui racontant son grand-père, et la voix d'Ijeoma, une gamine de son unité qui a sauté sur une mune.

Dans cet enfer où les fleuves ne charrient que des cadavres, où le mal et le bien n'ont plus de sens, et où victimes et bourreaux mènent un même combat, la déroute infernale de My Lucks sonne comme une terrible prophétie.

 

Cut by Fred, de Frédéric Birault

« Mon livre c'est comme un bouquin de recettes de cuisine... mais là, à la place de l'huile d'olive et de la botte de persil, c'est des épingles et des cheveux... On y trouve des idées de coiffures rigolotes, folles, portables ou non, faciles et impossibles, mais toujours inspirantes. J'ai le sentiment que le cheveu est une matière difficile à appréhender, qui fait peur. J'ai voulu dédramatiser tout ça, montrer qu'après tout, cela peut être un jeu, et que ce n'est pas si difficile ! »
Frédéric Birault

Dans Cut by Fred, le coiffeur Frédéric Birault, créateur du blog culte éponyme livre ses secrets et ses conseils à travers 30 tutoriaux totalement inédits et combinables à l'infini. Un livre léger, inspirant, pratique, beau, glamour... Bref, le livre dont il rêvait pour renouveler le genre, loin des manuels de coiffure habituels. Une « bible » unique en son genre, pour tous : femmes, enfants, hommes pour tous types de cheveux, longs, courts, bruns, blonds, blancs, roux, frisés, afros, et pour tous les jours comme pour les grandes occasions !

Danses de guerre, de Sherman Alexie

Considéré comme l’un des écrivains américains les plus talentueux de sa génération, Sherman Alexie bâtit une œuvre singulière et forte, résolument contemporaine. Avec Phoenix, Arizona ou Dix petits Indiens, il s’est imposé comme un maître de la nouvelle. Son nouveau recueil, couronné par le prix Pen Faulkner 2010, explore la condition humaine avec davantage de force que bien des romans. Nos relations avec les autres ne seraient-elles en fin de compte que de petites guerres ?

 

 

Dans le lit de l'ennemi : Coco Chanel sous l'Occupation, de Han Vaughan

dans-le-lit-de-l-ennemi-coco-chanel-sous-l-occupation.jpg

 Elle a incarné l'élégance française, révolutionné l'image de la femme, donné son nom à la plus prestigieuse des maisons de couture. Mais derrière la légende, Coco Chanel a laissé dans son sillage un parfum de scandale. Au-delà d'un antisémitisme dont elle ne se cachait guère, il manquait une pièce maîtresse au puzzle de sa vie.

S'appuyant sur des archives récemment déclassifiées, l'Américain Hal Vaughan, ancien diplomate et écrivain, lève les ultimes zones d'ombre en apportant les preuves de la collaboration de Chanel, recrutée officiellement comme agent par les services de renseignement de l'armée allemande dès 1940.

La créatrice entretient alors une relation passionnelle avec le baron Hans Günther von Dincklage, un espion nazi de haut rang, longtemps considéré, à tort, comme un play-boy inoffensif, et fréquente assidûment une petite bande de collaborateurs fort actifs.

Recréant à merveille l'atmosphère du tout-Paris de l'époque, cette biographie explosive éclaire d'un jour nouveau la personnalité insaisissable d'une femme dont le génie provocateur n'a pas fini de fasciner.

De l'eau pour les éléphants, de Sara Gruen

Déboussolé par la mort de ses parents dans un accident, ayant perdu famille et foyer, Jacob Jankowski saute dans le premier train qui passe, celui du cirque Benzini. Il va découvrir le monde clos des « monstres », des paumés, des laissés pour compte, celui des artistes d’un cirque de
troisième zone, essayant, de ville en ville, de survivre à la Grande Dépression. Un monde avec ses propres règles, ses lois impitoyables. Etudiant vétérinaire en fin de cursus, Jacob est pressenti pour s’occuper de la ménagerie de cette « nef des fous ». Il tombera amoureux de Marlene, une belle écuyère mal mariée à Auguste, directeur du cirque et dresseur aussi charismatique que sadique. Et va rencontrer Rosie, une éléphante réputée indressable jusqu’à ce que Jacob découvre la façon de
communiquer avec elle. Surprenant, poignant, drôle, parfaitement documenté, De l’eau pour les
éléphants est l’un de ces romans rares, si captivants qu’on ne peut s’en détacher, avec des personnages si vrais qu’ils continuent de vivre une fois la dernière page tournée.

Demain est une autre vie, de Thierry Serfaty

 Jamie Byrne, au volant de sa voiture sous une pluie battante, vient de griller un feu rouge, et freine trop tard. Le choc est mortel. En quelques secondes, il voit sa vie défiler devant lui : son seul regret, ne pas avoir su quitter à temps la femme qui ne l’aime plus et lui a toujours refusé les enfants dont il rêvait.

Jamie s’éveille en sursaut et regarde autour de lui. Il est vivant, dans sa maison, et sa voiture est intacte. Une sublime jeune femme l’enlace et l’embrasse tendrement, deux jeunes garçons lui sautent au cou. Jamie est incapable de prononcer un mot… et pour cause : cette femme merveilleuse et ces enfants, il ne les a jamais vus !

Est-ce son rêve qui s’accomplit ou bien son cauchemar qui commence ?

Au bout d’un suspense mené à un rythme infernal, Jamie Byrne saura ce que sa quête lui réserve : la destruction finale, ou l’amour ultime.

Deux, d'Irène Némirovsky

deux.jpg

Témoin des bouleversements de la première moitié du XXe siècle, Irène Némirovsky est l’auteur d’une œuvre étonnante, redécouverte à la sortie de Suite Française (prix Renaudot 2004).

Ecrit avant les évènements tragiques de 1940, Deux reflète parfaitement le talent de la romancière pour décrire le charme de la rencontre amoureuse, la dégénérescence dans le mariage, et la paix retrouvée à la fin entre les époux. Marianne, fille d’un peintre connu, n’a qu’un désir : s’amuser. Sa vie n’est qu’une succession de bals et de sorties mondaines. Charmeur et volage, Antoine séduit Marianne. Elle l’aime, il ne l’aime pas, qu’importe … il finira par l’épouser.

Analyse aussi fine qu’implacable de la passion et de son désenchantement, Deux brosse un tableau sombre et cruel de ces années d’entre-deux-guerres, aussi folles que désespérées.

Docteur Sleep, de Stephen King

King docteursleep plat1Depuis Shining, le petit Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi...

 

 

 

 

Double Jeu, de Judy Blundell

double-jeu.jpg1950. Quand Kit Corrigan, 17 ans, débarque à New York, elle est seule en ville. Elle a quitté Providence, sa famille, et rompu avec Billy, son petit ami qui s est engagé en Corée. New York ne l accueille pas les bras ouverts et Kit obtient un second rôle dans un spectacle à Broadway pour vivre chichement. Le destin vient à son secours par le plus improbable des êtres. Le sulfureux père de Billy, Nate Benedict, avocat véreux, lui offre une chance inespérée : devenir danseuse au Lido et vivre dans un appartement agréable. En échange de quelque chose qui se révélera trop lourd à porter pour Kit...

 

 

Ecrire est une enfance, de Philippe Delerm

ecrire-est-une-enfance.jpgPour la première fois, Philippe Delerm revient sur son parcours d'homme et d'écrivain, un long cheminement qui l'a mené de la découverte émerveillée d'Histoires pour Bel-Gazou de Colette au succès de La Première Gorgée de bière. Il nous dit, avec infiniment de pudeur et de mélancolie, son attachement viscéral au monde de l'enfance, les rencontres qui l'ont marqué, son goût des livres, de la chanson, des arts, du bonheur... Un univers qu'il s'est attaché à transmettre entre les murs des salles de classe, entre les lignes de ses livres.

 

 

Elle joue, de Nahal Tajadod

elle-joue-1.jpgDeux femmes parlent. Elles sont toutes deux iraniennes. L’une a grandi dans l’Iran du Shah, l’autre, née après la Révolution de 1979 n’a connu que le régime islamique. Ce livre est leur histoire : à deux regards et à deux voix. La plus jeune, Sheyda, est comédienne. Elle raconte son enfance, comment elle est devenue, très tôt, une vedette. Elle raconte sa vie étrange, sa gloire, ses démêlés avec la censure, son exil enfin. Quant à la femme qui écrit, Nahal, installée à Paris depuis trente ans, elle se rappelle l’Iran de sa jeunesse où elle plongeait dans la piscine de son lycée en bikini, où elle pouvait se promener sans foulard et en minijupe. Les deux femmes, miroir l’une de l’autre, apportent chacune des réponses aux questions qu’elles se posent. Qu’est-ce que vivre aujourd’hui,pour une femme, dans un Iran sous régime islamique ? Qu’est-ce qui est permis et ne l’est pas ? Comment dire les choses sans les dire ? Comment changer de vie ? Comment être une autre ? En un mot : comment jouer ?

Entre toi et moi, de Stephan Emond

entre-toi-et-moi.jpg

Si vous aimez l'idée qu'un garçon très drôle et qu'une fille un peu paumée soient amis depuis l'enfance, qu'ils se perdent de vue mais se retrouvent chaque année à Noël, si vous croyez à la force de l'attraction et à la douceur d'un chocolat chaud en regardant la neige tomber, si vous pensez que deux personnes que tout sépare ne peuvent être réunies à moins d'un miracle ou d'un hasard merveilleux, alors Entre toi et moi est un roman pour vous.

 

 

 

Fitzgerald : le désenchanté, de Liliane Kerjan

9782226248497fs.gif

Cette biographie très alerte fait fi des clichés qui accompagnent la vie de Francis Scott Fitzgerald. D un côté, un jeune écrivain talentueux, beau, marié à une femme excentrique, emblématique de toute une époque, qui, à l âge de 24 ans publie un premier roman, L envers du paradis, au succès foudroyant. De l autre, la chute vertigineuse, qui passe par l'alcool, l argent, la folie. Celui que Philippe Sollers appelle le « vaincu exemplaire » et Eric Neuhoff le « romantique absolu » est avant tout un écrivain un des meilleurs de sa génération qui, toute sa vie, tente de régler le conflit fondamental qui le détruit, entre son besoin irrésistible d écrire et « un concours de circonstances acharnées à l en empêcher ». Fitzgerald ne ment jamais ni quand il se saoule, ni quand il se bat, ni quand il fait face aux humiliations, ni quand il revendique son goût du travail bien fait, ni quand il erre de casinos en hôtels. On le découvre ici, personnage attachant, dans son intimité, en bon père attentif qui s occupe de sa fille Scottie, ne délaisse jamais Zelda, et se ruine la santé pour gagner l argent nécessaire à l entretien de son petit monde. Au moment de sa mort, en 1940, à 44 ans, alors qu il s est remis au travail et écrit Le dernier Nabab, il n a plus un sou et on ne trouve plus un seul exemplaire de ses livres en librairie...

Froid mortel, de Johan Theorin

froid.jpgÀ Valla, en Suède, La Clairière est une école particulière située à côté d'une clinique psychiatrique judiciaire. Elle permet aux enfants de ces criminels dangereux, de rester en contact limité et surveillé avec eux. Jan Hauger, récemment embauché comme éducateur est à la recherche d'une femme, son amour de jeunesse, à qui il est lié par un étrange pacte.

 

 

 

Fugue Polonaise, de Beata de Robien

Cracovie 1953. Alors que Staline vient de mourir, Bashia, adolescente rebelle, s accroche à son rêve de quitter un pays affamé par les restrictions alimentaires et muselé par la police politique. Contrainte de composer avec les membres d une famille tous plus originaux les uns que les autres ainsi qu avec les locataires de leur appartement communautaire, Bashia essaie tant bien que mal de goûter aux joies de son âge. Quitte à y laisser quelques plumes... La liberté à un prix, et Bashia en fait la douloureuse expérience.
Ce récit drôle et émouvant, tout en nous immergeant dans la réalité de la Pologne communiste de l après-guerre, dresse un beau portrait d adolescente qui restera longtemps dans notre mémoire.

Hate List, de Jennifer Brown

Hate list

« C’est moi qui ai eu l’idée de la liste. Je n’ai jamais voulu que quelqu’un meure. Est-ce qu’un jour on me pardonnera ? »

C’est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu’ils ont écrite pour s’amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l’établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s’est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu’au matin où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée…

 

Ils ont vu l'au-delà, de Pierre Bellemare & Jean-Marc Epinoux

Une grand-mère décédée qui réapparaît à la naissance de chacun de ses petits enfants… uniquement s’ils sont en bonne santé ; Un journaliste qui invente une histoire qui se révèle par la suite… entièrement exacte ; Un couple qui voit se réaliser les prévisions d’une voyante… qui semble n’avoir jamais existé ; Un homme qui fait graver sur sa pierre tombale la date de sa mort… vingt ans avant son décès ; Une dame âgée qui disparaît en ne laissant… qu’un minuscule tas de cendres.  Inouï, extraordinaire, incroyable… voici quelques-uns des adjectifs que vous utiliserez après la lecture de ces histoires. Ceux qui les ont racontées en toute bonne foi à Pierre Bellemare pourraient être vos amis, vos voisins ou des membres de votre famille. Raisonnables et sains d’esprit, ils ont pourtant vécu ou été témoins de ces événements étranges, souvent liés à des phénomènes inexplicables qui semblent suggérer l’existence d’un autre monde. Un univers invisible, dont chacun d’entre nous pourrait un jour ou l’autre connaître les manifestations.

Irrésistible, l'Intégrale, de Meg Cabot

Heather Wells, l'inoubliable héroïne créée par Meg Cabot !

Pas facile de passer d ex-lolita de la pop accro aux barres chocolatées à redoutable enquêtrice sur les assassinats de pom-pom girls ! Mais avec son délicieux acolyte, le troublant Cooper, c est ce que réussit très bien à faire Heather Wells.

 

 

Je n'ai pas fini de regarder le monde, de David Thomas

david-thomas-je-n-ai-pas-fini-de-regarder-le-monde.gif

« Je ne sais pas pourquoi je raconte tout ça, sans doute parce que j’aimerais moi aussi savoir qui je suis … »

Une comédienne déçue, un trader recyclé en écrivain à succès, un ouvrier misanthrope, un milliardaire retiré dans une cabane, une femme qui claque les portes, un homme qui les démontent, des couples effrayés par le bonheur et d’autres à la croisée des chemins …

Après La Patience des buffles sous la pluie (Prix Découverte Prince Pierre de Monaco) et Un silence de clairière (Prix Orange), David Thomas s’invite une nouvelle fois dans les interstices de nos vies. Rien n’est épargné : notre ridicule, nos cruautés, nos faiblesses, nos inavouables arrangements avec nous-mêmes. Mais qu’ils nous fassent rire ou nous serrent le cœur, tous ces personnages portent malgré tout en eux ce qui rend l’humain attachant.

Journal d’un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu

Journal d un vampire en pyjama« Me faire sauver la vie est l'aventure la plus extraordinaire que j'aie jamais vécue. »

 

 

 

 

Joyland, de Stephen King

Joyland

Les clowns vous ont toujours fait un peu peur ? L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ? Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage…

Mêlant suspense, terreur, nostalgie, émotions, un superbe King dans la lignée de Stand by me.  

 

 

Jury, de Macha Méril

Un festival de cinéma au Maroc. Six femmes d'horizons totalement différents, enfermées pendant six jours dans le huis clos d'un jury. Une Egyptienne, une Marocaine, une Portugaise, une Italienne, une Camerounaise et moi, la présidente du jury. Au fur et à mesure des projections, des différences se dessinent, de plus en plus violentes. Les opinions divergent, les passions se déchaînent... Moi qui avais innocemment accepté de participer à ce festival afin de retrouver les lieux de mon enfance et passer quelques jours au soleil avec mon compagnon, me voici prise dans un tourbillon de conflits et de turbulences sentimentales. Cette semaine a marqué ma vie à jamais.

 

L'an prochain à Tbilissi, de Sana Krasikov

l-an-prochain-a-tbilissi-de-sana-krasikov.jpgDe temps à autre apparaît un jeune écrivain d’une maturité exceptionnelle, dont les personnages incarnent une expérience peu commune. Sana Krasikov est de ceux-là. Avec L’an prochain à Tbilissi, elle s’impose d’emblée comme une voix majeure, influencée par les traditions littéraires juive, russe et américaine.

Dans ses nouvelles au ton doux-amer, cette jeune Américaine d’origine ukrainienne décrit les réussites et les défaites d’immigrées d’Europe de l’Est, venus aux Etats-Unis en quête d’une vie meilleure. Avec une sensibilité incisive mais pleine de compassion, elle restitue le détail de ces vies, souvent des vies de femmes, faites de petites ou de grandes tragédies, où l’espoir ne cède jamais à la désillusion. Une œuvre remarquable d’une humanité étonnante.

 

L'Année du loup-garou, de Stephen King

9782226245120g.jpg

Tout à commencé en janvier, une nuit de pleine lune ...
Le premier hurlement fut celui d'un employé des chemins de fer quand il sentit les crocs lui déchirer la gorge.
Depuis, chaque nuit de pleine lune, la petite bourgade de Tarker Mills est en proie à l'horreur.
Qui sera le prochain ?

 

 

L'armoire des robes oubliées, de Riikka Pulkkinen

l-armoire-des-robes-oubliees.jpgAlors que sa grand-mère Elsa se meurt d'un cancer foudroyant et que tous ses proches se rassemblent pour adoucir ses derniers jours, Anna découvre que, derrière le mariage apparemment heureux de ses grands-parents, se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. 
Une vieille robe trouvée par hasard, et dont elle apprend qu'elle aurait appartenu à une certaine Eeva, va réveiller le passé. Cette Eeva, dont on ne lui a jamais parlé, aurait été, dans les années 60, la nourrice de sa mère. Mais Anna ne tarde pas à comprendre qu'elle a été beaucoup plus qu'une employée et que son grand-père, peintre célèbre, l'a profondément aimée...

 

L'énigme du suicide à l'adolescence, de Annie Birraux et Didier Lauru

l-enigme-du-suicide-a-l-adolescence.jpgLe suicide est l’une des premières causes de mortalité à l’adolescence. Ce drame individuel retentit sur la famille et l’entourage, pour qui il demeure incompréhensible.

Comment tenir compte de cette réalité lorsqu’on est parent, enseignant, éducateur, médecin, psychologue ? Comment comprendre la tentation du suicide et réagir face  à une tentative afin d’éviter la récidive ? Comment peut-on désirer la mort à un âge plein de promesses ? Quels axes de réflexions favoriser dans une perspective de prévention ? La psychothérapie psychanalytique est-elle une des voies à privilégier… ?

Fondé sur la contribution de spécialistes de différentes disciplines, cet ouvrage tente de comprendre les raisons qui peuvent pousser un adolescent à vouloir mourir, pour pouvoir espérer ainsi prévenir les passages à l’acte.

L'inconnue de Bangalore, de Anita Nair

9782226246844-j-1.jpgPremière nuit du Ramadan à Bangalore, la cosmopolite Silicon Valley de l Inde. Le quartier musulman de Shivaji Nagar brille de mille feux, mais dans une sombre ruelle, un jeune prostitué est attaqué et brulé vif... D autres meurtres vont bientôt suivre et il semble très vite clair que l on a affaire à un tueur en série. L inspecteur Borei Gowda à la cinquantaine désabusée, n arrive pas à comprendre le lien entre ces morts, mais les témoins évoquent tous une femme d une grande beauté. Une première piste...

 

 

L'homme à la carrure d'ours, de Franck Pavloff

l-homme-a-la-carrure-d-ours.gif

Dans une zone du Grand Nord ignorée des cartes, d’anciens ouvriers oubliés de tous s sont regroupés en communautés hostiles. Seuls Kolya, un sculpteur d’ivoire descendant des Lapons et Lyouba, la seule jeune femme à y être née, savent écouter les saisons, les hivers terribles et les printemps flamboyants, passer les frontières, déjouer la vigilance de gardiens invisibles pour s’aventurer à leurs risques et périls hors de ce lieu interdit.

Dans un style tour à tour âpre, rude et poétique, l’auteur de Matin Brun, du  Pont de Ran-Mositar et du Grand Exil, prix littéraire des Grands Espaces 2010, dépeint les lieux désolés d’un monde industriel en ruine, la toute puissance et la beauté de la nature arctique, les peurs qui enferment les hommes, la mémoire et les rêves qui ouvrent à la liberté.

L'homme idéal existe. Il est Québécois, de Diane Ducret

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe !
Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche.
Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle.
Vous l’aurez deviné : il est Québécois.

Diane Ducret rhabille le mythe du Prince Charmant.
L’homme idéal ? Satisfaite ou remboursée !

La bonne étoile, d'Esther Freud

la-bonne-etoile.jpgDès leur entrée au cours de théâtre le plus prestigieux de Londres, les élèves sont fixés : ils paieront très cher leur intégration à l’élite de la scène. Car au Drama Arts, on n’apprend pas seulement à jouer la comédie, on apprend à devenir un Acteur, à Etre…

Nell, trop ronde et peu sure d’elle, se demande si elle jouera jamais autre chose que les servantes, et sait qu’elle ne peut rivaliser avec toutes ces jolies filles aux longues jambes qui ne doutent de rien, comme la très douée et sublime Charlie. L’ambitieux Dan n’a qu’une chose en tête : jouer Hamlet, et séduire Jemma la rebelle… Dès leur sortie de l’école et durant les années suivantes, ces jeunes acteurs vont être confrontés à l’univers destructeur des auditions absurdes, des agents injoignables, des caravanes miteuses, des premières tape-à-l’oeil, derrière lequel se cachent (mal) la misère et la solitude extrême du quotidien.

Nul mieux qu’Esther Freud, ex-actrice et femme d’acteur, pouvait peindre avec autant d’empathie ce monde impitoyable, entre enfer et paradis.

La Conjuration primitive, de Maxime Chattam

la-conjuration-primitive-2.jpgUne véritable épidémie de meurtres ravage la France. D’un endroit à l’autre, les scènes de crime semblent se répondre. Comme un langage ou un jeu.

Plusieurs tueurs sont-ils à l’œuvre ? Se connaissent-ils ?

Très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition.

Pour mettre fin à cette escalade de l’horreur, pour tenter de comprendre : une brigade pas tout à fait comme les autres épaulées par un célèbre profiler.

De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Écosse, Maxime Chattam nous plonge avec cette terrifiante Conjuration Primitive au cœur des pires déviances de la nature humaine.

La femme au miroir, de Eric Emmanuel Schmitt

Anne vit à Bruges au temps de la Renaissance, Hanna dans la Vienne impériale de Sigmund Freud, Anny à Hollywood de nos jours. Toutes trois se sentent différentes de leurs contemporaines; refusant le rôle que leur imposent les hommes, elles cherchent à se rendre maîtresses de leur destin. Trois époques, trois femmes: et si c'était la même?

 

 

 

La loi du sang, de Deborah Crombie

la-loi-du-sang-gf.jpgNouvelle enquête très personnelle pour Gemma James. Naz Malik, avocat d’origine pakistanaise, et proche d’un de ses amis, a été drogué puis assassiné dans un parc de l’East End. Ce meurtre est-il lié à la mystérieuse disparition de sa femme Sandra, talentueuse artiste, trois mois plus tôt ? Entre les frères de la disparue, ses collaborateurs, le club privé dont elle faisait partie et les clients de Naz, il semblerait que le couple mixte, apparemment sans histoire, ait en fait navigué en eaux troubles ; Gemma devient aussi obsédée par l’enquête qu’opposée à ce que leur fille bien-aimée soit placée dans un foyer mal adapté. Trafic d’enfants et de travailleurs immigrés, trafic de drogue, problèmes entre communautés, Gemma n’est pas au bout de ses peines… sans compter que, pressée par sa mère qui se meurt d’une leucémie, elle s’apprête à épouser, taraudée par le doute, son compagnon Duncan Kincaid.

 

La Marque des Anges, de Jean-Christophe Grangé

anges.jpgCe sont des enfants.
Ils ont la pureté des diamants
Les plus parfaits.
Aucune ombre.
Aucune inclusion.
Aucune faille.
Mais leur pureté
Est celle du mal.

La nuit dernière au XVe siècle, Didier Van Cauwelaert

Comment vivre une histoire d'amour avec une jeune femme du XVe siècle, quand on est contrôleur des impôts à Châteauroux en 2008 ? Est-il rattrapé par une passion vécue au Moyen Age, ou victime du complot diabolique d'un contribuable ? Si la réincarnation existe, quel est son but ? Faut-il revenir sur les pas d'un autre, pour découvrir enfin qui l'on est ? Peut-on modifier le passé ? Peut-on réussir deux vies à la fois ?

 

 

La patience du diable, de Maxime Chattam

La patience du diable

Le mal peut-il contaminer ceux qui le traquent ?

Un Go-fast pris en flag qui transporte bien pire que de la drogue…

Deux ados qui tirent sur les passagers d’un TGV lancé à pleine vitesse…

Des gens ordinaires découverts morts… de terreur.

Le diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la section de recherches de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu’un fil sanglant relie ces faits divers.

Rien ne pourra l’empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur.

Après la Conjuration primitive, Maxime Chattam, dans ce thriller d’une maîtrise glaçante sème plus que jamais le doute.

La Promesse des Ténèbres, Maxime Chattam

New York. Mégapole de tous les possibles. De tous les excès. Où la verticalité des buildings s’oppose à celle de souterrains, toujours plus profonds, peuplés de SDF. Où des hommes se déguisent en vampires pour se repaître de la vie de leur partenaire. Où l’industrie pornographique underground se développe à une inquiétante vitesse. Où l’on vend la mort filmée en direct.

Au cœur de ce maelström, le journaliste Brady O’Donnel, dans le sillage de Rubis, femme envoûtante, plonge dans l’enfer. Celui de la Promesse des Ténèbres.

 

La soeur, de Sandor Marai

 sandor-marai-la-soeur.jpgEn 1939, un pianiste hongrois en pleine gloire est brusquement hospitalisé à l'issue d'un concert à Florence, victime d'un mal mystérieux. Il va passer trois mois en proie à de grandes souffrances, dans un état quasi-hallucinatoire parfois, tandis que quatre infirmières, des religieuses à la fois bienveillantes et un peu inquiétantes, lui dispensent l'oubli à coups de morphine. Ce sont ses « rendez-vous chimiques » qu'il attend avec l'impatience d'un amant. Tandis qu'au-dehors la guerre se déchaîne, Z. mène à huis clos un combat contre un mal intérieur dont il cherche les causes. Il revisite la relation passionnelle qu'il entretient depuis plusieurs années avec une femme mariée, belle et frigide. Un bonheur qui se nourrissait du manque et du déni. Mais la dépossession de soi qu'engendre la maladie est peut-être le premier pas vers une renaissance.

 

La sœur de l'ombre, de Patricia MacDonald

la-soeur-de-l-ombre.jpgQuand ses parents meurent dans un accident de voiture, Alex se retrouve seule au monde. Jusqu’à la lecture d’une lettre que lui remet le notaire où elle apprend l’incroyable secret que cachait sa mère : bien avant Alex, elle a donné naissance à une fille, confiée à une famille adoptive. Sous le choc, Alex part sur les traces de cette « sœur de l’ombre ». Elle la découvre en prison, accusée d’un meurtre dont elle se déclare innocente. Prenant fait et cause pour elle, Alex décide de l’aider et de mener sa propre enquête. Mais peu à peu, les doutes l’assaillent, et quand tout à coup, c’est sa vie qui se trouve en danger, il lui faut se résoudre à affronter les secrets obsédants du passé…

 

La splendeur des Charteris, de Stéphanie des Horts

Chez les Charteris, lords de père en fils, les « honorable young ladies » font peu de cas de leur vertu, les ministres ont les idées larges et les amours ancillaires, les homosexuels embrassent les filles sur la bouche et un inspecteur chinois joue les Hercule Poirot. En 1936, dans leur résidence d’été de l’île de Wight, on se noie dans le champagne avec quelques amis et l’ambassadeur d’Allemagne Ribbentrop, pour se consoler de l’absence de ce cher Monsieur Hitler, qui manque décidément à tout le monde ! Entre P G Wodehouse et les soeurs Mitford, Stéphanie des Horts ressuscite, avec un humour noir très british, une aristocratie aussi arrogante et snob que délicieusement décadente, aux moeurs… bien peu conservatrices.

 

La Vallée des masques, de Tarun Tejpal

vallee-des-masques.jpgAu cours d une longue nuit où il attend ses assassins, d anciens frères d armes, un homme raconte son histoire et celle de son peuple, une communauté qui vit recluse dans une vallée inaccessible, selon les préceptes d un gourou légendaire : Aum, le pur des purs, le porteur de vérité...
Là, dans un souci d égalité absolue, les hommes n ont pas de nom mais un matricule, pas de visage mais un masque identique pour tous. Et pourtant, dans cette société qui se veut égalitaire, certains sont plus égaux que d autres. Au fur et à mesure qu il s élève dans la hiérarchie, jusqu à en devenir un des chefs, le héros découvre les écueils de cette utopie, ses perversions, sa cruauté envers ceux qui dévient du droit chemin et les compromissions de ceux qui, au nom de la pureté, n hésitent pas à éliminer chaque grain de sable. Un de ces grains de sable finira par ouvrir les yeux du héros qui fuira vers le monde extérieur où il découvrira la musique, la lecture, le rire, l amour... et la beauté salutaire du doute.
Une réflexion profonde et sans aucune complaisance sur les questions fondamentales qui agitent les sociétés humaines : l individu face au groupe, les maladies du pouvoir, les perversions du dogme, la dictature de la pureté, les dangers de la rhétorique, et l inhumanité de toute quête de la perfection absolue.

Le bleu de tes yeux, de Mary Higgins Clark

« Toi, dis à ta mère qu elle est la prochaine. Puis ce sera ton tour... »

Cela fait désormais cinq ans que le petit Timmy vit sous la menace du tueur qui a abattu froidement son père devant lui. Est-ce dans l espoir de retrouver la trace de l assassin que sa mère Laurie, célèbre productrice télé, lance une série choc sur des cold cases ?
Le premier épisode revient sur l affaire du « Gala des lauréates » : il y a vingt ans, la mondaine Betsy Powell et son mari organisaient une grande soirée en l honneur du diplôme de leur fille et de ses trois amies. La nuit même, Betsy mourait étouffée... Réunis pour la première fois, les acteurs du drame s apprêtent à reconstituer la scène du crime dans un climat de suspicion générale. Surexposée médiatiquement, Laurie ne risque-t-elle pas d attirer l attention de l inconnu qui a juré de la tuer ?

Le cahier de recettes du Manoir d'Eyrignac, de Capucine Sermadiras de Pouzols de Lile

cahier-recettes-eyrignac-cp.jpgPassionnée de cuisine, Capucine Sermadiras de Pouzols de Lile a créé avec son mari le magnifique potager du Manoir et reçoit à sa table amis et visiteurs de passage autour de plats simples et gourmands dont les recettes sont passées de génération en génération, soigneusement notées dans un vieux cahier... 

C’est ce cahier inédit que Capucine a décidé d’offrir au grand public, révélant ses recettes favorites. Un carnet intemporel, original et inédit — le cahier est « réversible », permettant au lecteur de noter ses propres recettes —, illustré de gravures tirées des collections du Manoir et de photographies de l'extraordinaire jardin de huit hectares qui l’entoure : des trésors d'art topiaire, une allée de charmes de plus de 100 mètres, un jardin français, un jardin « blanc », etc.

Capucine et Patrick Sermadiras de Pouzols de Lile sont les propriétaires du Manoir d'Eyrignac, dans le Périgord, où ils habitent comme 21 générations de la famille avant eux. Le Parc du Manoir est l'un des plus beaux et des plus visités de France (100.000 personnes par an).

Le coma des mortels, de Maxime Chattam

9782226320780 jQui est Pierre ? Et d'ailleurs, se nomme-t-il vraiment Pierre ? 

Un rêveur ? Un affabulateur ? Un assassin ?

Une chose est certaine, on meurt beaucoup autour de lui.

Et rarement de mort naturelle.

 

Le dernier déluge, de David Emton

Seriez-vous prêt à sacrifier votre enfant pour sauver l'humanité ?
Un nouveau-né plus dangereux qu'une bombe atomique... Des scientifiques apprentis sorciers... Des services secrets qui veulent à tout prix récupérer l'enfant...
Dans un Paris à demi englouti par la crue du millénaire, l'auteur du Secret de Dieu nous entraîne dans une course-poursuite infernale aux enjeux terrifiants.
Une nuit de Noël, dans un Paris disloqué par la crue du millénaire, une jeune femme reçoit un étrange colis : un nouveau-né enveloppé dans une membrane protectrice, avant de se retrouver poursuivie par des tueurs au service de pays et d'organisations aux objectifs contradictoires. Au cours d'un périple effréné dans une capitale à moitié submergée, elle apprendra que l'enfant est porteur d'une souche virulente du SIDA, transmissible par l'air. Euthanasier le nouveau-né permettrait l'élaboration d'un vaccin salvateur. Vivant, il libérerait dans l'atmosphère un mutant foudroyant qui exterminerait la race humaine. Que doit faire sa «mère» ?

Le diable de Radcliffe Hall, de Stéphanie des Horts

le-diable-de-radcliffe-hall.pngElle est américaine. Elle a vingt ans tout juste, une peau laiteuse et des rondeurs conséquentes. Maisie Kane est aussi et surtout fabuleusement riche et bien décidée à trouver un époux sur le vieux continent. En 1953, au Savoy à Londres, elle croise le chemin des Radcliffe, aristocrates aussi lancés que dépravés, aussi cruels que parfaitement amoraux, dont elle devient très vite, du moins, le croient-ils, le jouet. Car Miss Kane n’a pas fini de faire parler d’elle chez les heureux du monde…

 

 

Le Jardin du Mendiant, de Michael Christie

mendiant.jpgC’est une nouvelle tragiquement drôle qui ouvre le formidable recueil de Michael Christie, classé parmi les meilleurs livres de l’année 2011 au Canada et récompensé par le Vancouver Book Award. Une femme seule appelle désespérément les secours, amoureuse d’un infirmier rencontré un soir de blues. Pour le retrouver, elle devra faire preuve de beaucoup d’imagination… jusqu’à frôler la mort.
Qu’il év
oque un accro au crack dialoguant avec le fantôme d’Oppenheimer ou un vieil homme qui tente de renouer avec son petit-fils devenu SDF, Michael Christie ausculte le cœur et l’âme de Vancouver, ses solitudes anonymes et modernes avec autant d’intelligence que d’humour. Un univers urbain qui nous ressemble étrangement.

Subtilité du regard, inventivité de l’écriture : ses nouvelles – inspirées en partie de son expérience dans le domaine social – abordent la société contemporaine sous un angle résolument inédit. Michael Christie s’impose d’emblée comme l’un des grands espoirs de la littérature canadienne.

Le jour où tu dois mourir, Marc Charuel

Été gris et maussade sur le bassin d'Arcachon. Au détour d'une piste cyclable, le corps atrocement mutilé d'une jeune fille. Pour Duncan, photographe frotté à toutes les guerres, ce meurtre est le premier épisode d'un film macabre qui va dépasser de très loin toutes les fictions...

De la France à la Thaïlande en passant par la Birmanie, un thriller spectaculaire : sens des images, scénario implacable, rythme infernal... Marc Charuel se hisse d'emblée au niveau des grands du thriller international.

 

Le lanceur de couteaux, de Steven Millhauser

lanceur.jpgUn lanceur de couteaux transgressant les limites de son art, un homme marié à une grenouille, un enfant virtuose du tapis volant…

Dans ces douze nouvelles, comme autant de « mélodrames surnaturels », le quotidien effleure le bizarre jusqu’à le magnifier. L’artiste dévoré par son œuvre pour avoir recherché la perfection ; l’enfant de plain-pied avec le surnaturel, le monde de la nuit et du songe ; le rêve américain, sa promesse du « tout est possible », ses échecs cruels ; l’irrésistible et dangereux attrait d’un envers du réel, un monde de ténèbres accessible aux seuls audacieux, tout ce qui chez Millhauser fait mythologie, miroite sous nos yeux de lecteurs éblouis par sa magie.

Sacré définitivement virtuose du rêve éveillé, Millhauser nous fait côtoyer des créateurs qui ont tous besoin d’aller trop loin.

L'Empire des Loups, de Jean-Christophe Grangé

Anna Heymes, la trentaine, est l'épouse d'un des plus hauts fonctionnaires du ministère de l'Intérieur. Depuis plus d'un mois, elle souffre d'hallucinations terrifiantes et de régulières crises d'amnésie, au point de ne plus reconnaître le visage de son propre mari et même de commencer à douter de l'honnêteté de ce dernier.

Pendant ce temps, dans le Xème arrondissement, Paul Nerteaux, un capitaine de police acharné, se voit confier une enquête concernant la mort de trois femmes d'origine turque, qui travaillaient dans des ateliers clandestins et dont les corps ont été retrouvés atrocement mutilés. Pour l'aider à infiltrer la population turque du quartier, Nerteaux n'a pas d'autre solution que de faire appel à Jean-Louis Schiffer, un de ses anciens collègues connu pour sa réputation de flic implacable.

Au cours de leur enquête au cœur de la Petite Turquie parisienne, ils vont être amenés à croiser le chemin d'Anna, qui retrouve petit à petit la mémoire grâce à l'aide d'une psychologue, découvrant ainsi d'incroyables vérités concernant son propre passé...

Le mur de mémoire, de Anthony Doerr

mur-memoire.jpgBien qu'il se déroule sur quatre continents, c est le thème de la mémoire, sa présence et sa persistance, qui lie ces nouvelles à travers l'espace et le temps. En Afrique du Sud, une femme, au soir de sa vie, enregistre ses souvenirs sur des cassettes que des voleurs tentent de s approprier afin de découvrir le secret que son mari a emporté dans la tombe... Une orpheline quitte le Kansas pour aller vivre en Lituanie chez son grand-père où elle découvre que les mythes peuvent devenir réalité... Une vieille femme qui a échappé à l'Holocauste se souvient de ses amies d enfance d un orphelinat juif de Hambourg... Un vieux paysan chinois conserve la mémoire de son village que la construction d un barrage va faire disparaître sous les eaux...
Cette mémoire, qui est la source du sens et de la cohérence dans chaque vie, est également le lien fragile qui nous relie aux autres.

 

Le Palimpseste d'Archimède, de Eliette Abécassis

palimpseste.jpgJoachim, élève de Normale Sup , est l’étudiant préféré d’Elsa Maarek, belle et charismatique professeur de philo, passionnée par l’Antiquité. Ce qui les amène à être invités par la police à enquêter discrètement sur une série de meurtres atroces perpétrés dans le personnel enseignant de la rue d’Ulm. Tous les crimes portent le signe du chiffre Pi et répondent à un rituel bien connu d’Elsa, qui a fait sa thèse sur les sacrifices de la mystérieuse religion d’Eleusis. Après l’assassinat du premier professeur, sa veuve vend à un riche acquéreur resté anonyme, un ancien codex identifié comme un palimpseste. Et si, comme en court la rumeur, ce manuscrit était bien un écrit d’Archimède dans lequel il donne la solution de Pi, donc la solution au mystère de la création et du monde ? Et dans ce cas, qui tue qui et pourquoi ?

 

Le Passager, de Jean-Christophe Grangé :

Je suis l'ombre.
Je suis la proie.
Je suis le tueur.
Je suis la cible.

Pour m'en sortir, une seule option : fuir l'autre. 
Mais si l'autre est moi-même ?

Le poids des mensonges, de Patricia MacDonald

le-poids-des-mensonges.jpgCatlin a tout pour être heureuse : un mari avocat charmant, un adorable beau-fils de six ans. Mais, quand le petit Geordie disparaît de l'école, son rêve de famille idéale s'effondre. Malgré les appels angoissés du couple, personne ne revendique le kidnapping, et les mensonges sur lesquels la jeune femme a bâti son mariage font alors surface.
Soupçonnée par son mari, par la police, Catlin se débat désespérément pour prouver son innocence alors que le piège se referme inexorablement sur elle...
Famille « modèle », non-dits, suspicion... un suspense hanté par le passé où Patricia MacDonald démontre une fois encore son talent pour brouiller les pistes et garder le lecteur en haleine.

 

Le Rêve de Ryôsuke, de Durian Sukegawa

9782226396259 j Après Les Délices de Tokyo, porté à l’écran par Naomi Kawase, Durian Sukegawa signe un second roman tout aussi poétique, lumineux et original. 

Le jeune Ryôsuke manque de confiance en lui, un mal-être qui puise son origine dans la mort prématurée de son père. Après une tentative de suicide, il part sur ses traces et s’installe sur l’île où celui-ci a passé ses dernières années. Une île réputée pour ses chèvres sauvages où il va tenter de réaliser le rêve paternel  : confectionner du fromage. Mais son projet se heurte aux tabous locaux et suscite la colère des habitants de l’île…

Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour réaliser nos désirs ? À travers les épreuves de Ryôsuke, Durian Sukegawa évoque la difficulté à trouver sa voie, soulignant le prix de la vie, humaine comme animale.

 

Les années perdues, de Mary Higgins Clark

les-annees-perdues.jpgPour Mariah, le cauchemar commence quand elle retrouve sa mère une arme à la main, près du cadavre de son père. Aucun doute pour la police : atteinte d'Alzheimer, Kathleen Lyons a tué son mari dans une crise de jalousie. Mais Mariah, elle, est convaincue de son innocence.

Spécialiste de la Bible, Jonathan Lyons venait de faire une spectaculaire découverte : une lettre de Jésus à Joseph d'Arimathie, élucidant le mystère des fameuses « années perdues », volée dans la bibliothèque du Vatican au XVe siècle. Une nouvelle extraordinaire pour la chrétienté tout entière.

Aurait-on tué Jonathan Lyons pour récupérer le précieux parchemin ? Et dans ce cas, qui est le coupable ? Décidée à découvrir la vérité, Mariah se lance dans l'enquête, au péril de sa vie...

Les deux Messieurs de Bruxelles, d'Eric-Emmanuel Schmitt

messieurs.jpgUn recueil de 5 nouvelles sur le mystère des sentiments inavoués. Souvent, l’architecture d’une vie est composée de passions invisibles, qui ne se diront jamais, que personne ne devinera, inaccessibles parfois même à celui qui les éprouve. Et pourtant, quoiqu’obscurs, ces sentiments sont réels ; mieux, ils construisent la réalité d'un destin. Avec délicatesse, Eric-Emmanuel Schmitt dévoile les secrets de plusieurs âmes. Une femme entretenue et gâtée par deux hommes qu’elle ne connaît pas. Un héros qui se tue à la mort de son chien. Une mère généreuse qui se met à haïr un enfant. Un couple dont le bonheur repose sur un meurtre. Un mari qui rappelle constamment sa nouvelle femme au respect de l’époux précédent… «En amour, on croit être deux alors qu’on est trois.»

 

Le Secret de Dieu, de David Emton

secret-de-dieu.jpgJérusalem : ville sainte, ville maudite. Depuis plus de mille ans, trois religions s’y entre-déchirent. Les guerres s’y succèdent. Les attentats s’y multiplient. Un homme, archéologue et franc-maçon, a découvert les racines du mal. Mais on ne croise pas impunément le chemin des Fils des Ténèbres…  Dans ce grand thriller initiatique, David Emton, brassant personnages, époques et lieux, éclaire d’un jour nouveau l’histoire des religions et des hommes.

 

 

 

Le secret de Rita H. de Stéphanie Des Horts

Margarita Cansino commence sa carrière de danseuse dans la troupe de son père. Remarquée par le vice-président de la Fox, elle quitte les casinos mexicains pour les studios d Hollywood où elle devient le sex-symbol des années 40, la star de la Columbia. On la surnomme la « Déesse de l Amour ». Immortalisée dans Gilda, puis La Dame de Shanghai, l actrice devient une légende vivante, et on donnera même son nom à une bombe atomique !

Mais derrière la flamboyante crinière rousse et le regard sensuel se cache une jeune fille brisée par un père violent, une femme sensible et passionnée, amoureuse tour à tour d un génie puis d un prince, Orson Welles et Ali Khan. Ils lui donneront chacun un enfant, mais pas le bonheur familial auquel elle aspire tant.

Et la maladie d Alzheimer fera le reste...

 

Le sixième sommeil, de Bernard Werber

Sixieme sommeilPHASE 1 Assoupissement
PHASE 2 Sommeil léger
PHASE 3 Sommeil lent
PHASE 4 Sommeil très profond
PHASE 5 Sommeil paradoxal
PHASE 6 Le sixième sommeil. Celui de tous les possibles.

 

Le Testament des abeilles, de Natacha Calestrémé

abeilles.jpg« L'année 1 du deuxième millénaire, l'enfant éclairé de réponses Croisera l'ombre, en une folie meurtrière...»
Testament du Moine aux abeilles

Cette sombre prédiction a-t-elle un lien avec la vague de morts étranges qui terrorise Paris ? Tueries imprévisibles, décès inexplicables..., dans tous les cas, une terrible certitude : seize enfants parmi les victimes.
Les seules pistes qui s'offrent aux enquêteurs déroutés sont le dessin d'une fleur de lotus et les écrits hallucinés d'un inconnu qui prétend s'exprimer au nom des abeilles.
Mêlant à un suspense insoutenable, phénomènes mystérieux et réalité inquiétante, Natacha Calestrémé révèle une exceptionnelle maîtrise du thriller.

Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, de Marianne Rubinstein

les-arbres-ne-montent-pas.jpgYaël tient son journal depuis le 3 septembre, jour où son mari l a quittée pour une de ses amies, et jour depuis lequel elle doit « partager » son fils de 3 ans avec celui qui l a trahie, abandonnée. Elle dépérit, s autoflagelle. Yaël va pourtant finir par se reconstruire loin du monde avec ses auteurs préférés (Montaigne, Woolf, Proust...), reprendre ses cours à la fac, revoir ses amis, rencontrer des hommes, bref renaître à la vie.

 

 

 

 Les blessures invisibles, de Nicholas Evans

les-blessures.jpgRejeté par des parents trop âgés, enfermé dans un horrible pensionnat, Tom Bedford pourrait être un personnage de Dickens. Son seul échappatoire : rêver de cowboys et d'Indiens.
Le jour où Diane, sa sour aînée et star montante du cinéma, épouse Ray Montane, acteur vedette d'une série western, tout semble alors s'éclairer pour le petit garçon qui part rejoindre le couple en Amérique. Mais à Hollywood, le bonheur est souvent de courte durée...
Il faudra bien des années et un nouveau drame pour que Tom se résolve enfin à affronter ses démons, ses blessures invisibles...

 

Les Délices de Tokyo, de Durian Sukegawa

9782226322883g

« Écouter la voix des haricots » : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges dont sont fourrés les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d'embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu'elle lui a fait partager.

Magnifiquement adapté à l'écran par la cinéaste Naomi Kawase, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal.

 

Les Dix enfants que Madame Ming n'a jamais eus, de Eric-Emmanuel Schmitt

ming.jpgMadame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l'immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l'enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n'était pas imaginaire ?
L'incroyable secret de Madame Ming rejoint celui de la Chine d'hier et d'aujourd'hui, éclairé par la sagesse immémoriale de Confucius.
Dans la veine d'Oscar et la dame rose, de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran ou de L'Enfant de Noé, Les dix enfants que Mme Ming n'a pas eus est le sixième récit du Cycle de l'invisible.

 

Les étrangers, de Sandor Marai

etrangers.jpgUn jeune Hongrois de 27 ans, docteur en philosophie, dont nous ne saurons pas le nom, arrive à Paris en juin 1926 après un an d’études à Berlin. Il restera deux années en France, entre un Paris où ses points d’attache se résument à quelques cafés, cabarets et hôtels, et une Bretagne idyllique où l’entraîne une femme rencontrée à Montparnasse. Etranger à ce pays qui le fascine et le maltraite, étranger aux autres, étranger à lui-même, ce jeune homme sur le fil du rasoir cherche à conforter sa condition d’Européen et à appréhender qui il est, ce qu’il aime ou rejette. Il évolue parmi d’autres étrangers – un Albanais, un sculpteur hongrois, un Russe, une Danoise qui écrit des livres pour enfants - qui tous survivent comme lui tant bien que mal, dans le Paris de la fin des années folles, décrit de façon expressionniste, avec une grande force d’évocation. Au terme de son séjour, notre héros aura expérimenté l’étrangeté des rapports humains, et aussi les effets d’une xénophobie qu’il ne soupçonnait pas.

Les filles de Sweethaven, de Lakambini Sitoy

filles-de-sweethaven.jpgL'ambitieuse Narita Pastor a abandonné sa fille illégitime pour faire carrière à Manille. Elevée par sa tante et ses grands-parents, de respectables enseignants, Naia est devenue une adolescente rebelle. Quand des images torrides de la jeune fille commencent à circuler sur le net, le scandale éclate au sein de la communauté fermée de l'Université presbytérienne de Sweethaven. Narita décide alors de voler au secours de son enfant perdue. A travers l'intellectuelle frondeuse de la capitale et sa soeur Antonia, ce sont deux mondes qui s'affrontent et se jaugent, tandis que remontent à la surface les blessures oubliées et les mensonges enfouis. Portrait magistral de trois générations de femmes tiraillées entre tradition et modernité, le premier roman de la journaliste philippine Lakambini Sitoy, finaliste du prestigieux Man Asian Literary Prize, est une véritable révélation.

 

Les héritiers de Kervalon, de Inès de Kertanguy

9782226249647g.jpgLes Kervalon forment à l’aube du XXe siècle une grande famille, fière de ses valeurs et de ses traditions. Quels que soient les événements, ils puisent dans leur nom et leur inaltérable solidarité la force de les affronter. Apolline n’a que dix ans lorsque sa mère, la baronne de Saint-Eliph, née Kervalon, meurt en couches en mettant au monde son troisième enfant. La fillette grandit pourtant heureuse entre Paris et le manoir familial, avec son frère et sa sœur, entourée par ses nombreux cousins, avant que la première guerre mondiale ne fasse d’elle une très jeune veuve. Elle élève ses deux enfants dans un monde où les repères s’effondrent et où les femmes apprennent enfin à écouter leurs envies et à vivre pour elles-mêmes. D’une guerre à l’autre, les Kervalon poursuivent tous, à travers bien des péripéties, des destins très différents. Mais sans jamais oublier à quelle famille ils appartiennent. Jusqu’à la lecture du testament de l’oncle… Espérances déçues, batailles fratricides et secrets de famille...

Le Siècle de Dieu, de Catherine Hermary Vieille

siecle.jpgPassionnée par l'Histoire et ses destins intimes, la romancière Catherine Hermary-Vieille, prix Femina pour Le Grand Vizir de la nuit, fait revivre le règne de Louis XIV et les débuts de la Régence dans une fresque éblouissante.
Quand elle arrive en 1665 à Paris, Anne-Sophie n'a que seize ans mais beaucoup d'espérances. Issue de la noblesse bretonne, elle a quitté Lannion avec sa cousine Viviane pour se marier à un homme qu'elle ne connaît pas. Tandis qu'elle s'émerveille de la découverte de Paris, fréquente le salon de Mlle de Scudéry et côtoie Mme de Sévigné, Viviane fait voeu de pauvreté en épousant la cause des Soeurs de la Charité et en se rapprochant de Jeanne Guyon.
S'inspirant de ces deux chemins opposés, la plume flamboyante de Catherine Hermary-Vieille embrasse les contradictions d'une époque d'ombres et de lumières. Des fastes de Versailles à la misère du peuple qui crie famine, de l'exil de Fouquet à la révocation de l'édit de Nantes, en passant par les fabuleux portraits de Mme de Maintenon et de Ninon de Lenclos, de Fénelon et de Bossuet, l'inoubliable roman du Grand Siècle.

Les Larmes de Diamant, Déborah Crombie

En 1939, les Rosenthal ont quitté l’Allemagne Nazie pour se réfugier en Angleterre. C’est tout ce que sait l’inspectrice Gemma James du passé de son amie Erika. Mais aujourd’hui, la vieille dame à besoin de son aide. Une broche en diamants réalisée par son père, célèbre joailler art déco, volée durant leur fuite, figure au catalogue d’une prestigieuse vente aux enchères londonienne. Qui la détenait durant toutes ces années ? David, le mari d’Erika, a-t-il été assassiné ?

Autant de questions auxquelles les milieux feutrés de la haute société londonienne aimerais ne pas avoir à répondre… Le secret de la broche semble mettre en danger tous ceux qui l’approchent : premier d’une série, le meurtre de l’adjointe du commissaire-priseur vient semer le trouble. Chargé de l’affaire, Duncan Kincaid, compagnon de Gemma, se lance dans une enquête dont les répercussions pourraient bien s’avérer redoutables.

Les noces macabres, de Jean-François Coatmeur

Les noces macabresTout commence par un coup de fil. Une voix métallique qui menace tour à tour le père Gildas, cloîtré dans son abbaye de Kerascouët, le maire d'une petite ville de Bretagne, effrayé au point de renoncer à un mandat de député, et un médecin du Perche, qui prend la fuite.

Trois notables aux vies transparentes, qui avaient fait leurs études de médecine ensemble. Avec le chirurgien Alain Vénoret, revenu à Brest après de nombreuses années d'absence, ils formaient un joyeux quatuor : « la petite bande ». Pourquoi se sont-ils séparés brusquement ? Que leur a chuchoté cette mystérieuse voix pour les troubler à ce point ? Et pourquoi Alain a-t-il été épargné ?

 

Les nuits de Karachi, de Maha Khan Phillips

karachi.jpgDiplômée d’Oxford, la riche, belle et brillante Amynah Farooqui tient une rubrique people dans un quotidien de Karachi où, sous couvert d’anonymat, elle multiplie les ragots sur la jet set pakistanaise. Avec ses amies d’enfance Mumtaz (fille d’un baron de la drogue) et Henna (fille unique d’un politicien qui lui a imposé un mariage de raison), Amynah symbolise mieux que personne cette élite parfaitement indifférente à la réalité d’un pays dont la population est tout à la fois pauvre, ignorante, et attirée par
l’intégrisme religieux. Mais quand les trois amies décident de réaliser un documentaire sur la violence faite aux femmes, le film échappe bientôt à leur contrôle et leurs vies partent en vrille.

 

Les perroquets de la place d'Arezzo, d'Eric-Emmanuel Schmitt

arezzo.jpg«Ce mot simplement pour te signaler que je t’aime. Signé : tu sais qui.»

Cette lettre anonyme trouble l’existence des riverains de la place d’Arezzo. Dans ce quartier élégant de Bruxelles, quel original, quel pervers, quel corbeau déguisé en colombe s’acharne à violer leur intimité ? Le message entraîne autant de promesses et d’attentes que de déceptions et de catastrophes, chacun l’interprétant à sa façon. Menée par Eric-Emmanuel Schmitt, cette ronde effrénée devient l’encyclopédie des désirs, des sentiments et des plaisirs, le roman des comportements amoureux de notre temps.

 

Les Radley, de Matt Haig

 Ils n’ont qu’une addiction : le sang.

Mais depuis plus de vingt ans, ils ont décidé de renoncer à leur pêché mignon et de se désintoxiquer. Pas facile d’être un vampire urbain au XXIe siècle ! Dans une banlieue british tout ce qu’il y a de plus respectable, la famille Radley essaye désespérément de se comporter comme « des gens normaux ». Mais des vampires de souche peuvent-ils définitivement refouler leurs désirs et leurs instincts ? Pas sûr...

 

 

Lucie dans le Ciel, Tom Verdier

Lucie dans le ciel : un roman-monde qui mêle fiction, enquête et réflexion sur les psychédéliques, les drogues en général, la dépendance, la prohibition, les risques et les peurs qui en ont fait un enjeu social mondial. S'appuyant sur une documentation impressionnante qui va de la pharmacopée des Indiens d'Amazonie aux expérimentations de la CIA, des scientifiques tels Albert Hofmann, inventeur du LSD, ou Alexander Shulgin aux grands expérimentateurs du XXe siècle comme Aldous Huxley ou Timothy Leary, Lucie dans le ciel décrit l'immense potentiel des découvertes concernant les psychédéliques qui, contrairement à l'héroïne, la cocaïne, le tabac ou l'alcool, ne créent ni dépendance ni problèmes de santé. Ambroise, jeune ingénieur, et Camille, pharmacologue, les deux héros de ce road movie urbain et planétaire, face à l'énorme empire de la mafia et des lobbies pharmaceutiques, du coût astronomique de santé publique et de répression, n'entrevoient plus qu'une solution : la légalisation, c'est-à-dire la distribution réglementée et strictement encadrée. À la fois panorama et historique des différentes substances sur le marché, critique de notre société qui investit sur le répressif et sur la peur, Lucie dans le ciel pourrait bien être le manifeste d'une nouvelle génération, qui s'approprie la contre-culture des années 60, consciente qu'il faut redéfinir la cohésion sociale et le sens à donner à sa vie à l'ère du virtuel et du numérique.

Marche ou crève, de Stephen King

Mieux que le marathon… la Longue Marche. Cent concurrents au départ, un seul à  l’arrivée. Pour les autres, une balle dans la tête. Marche ou crève. Telle est la morale de cette compétition… sur laquelle une Amérique obscène et fière de ses combattants mise chaque année deux milliards de dollars. Sur la route, le pire, ce n’est pas la fatigue, la soif, ou même le bruit des half-tracks et l’aboiement des fusils. Le pire c’est cette créature sans tête, sans corps et sans esprit qu’il faut affronter : la foule, qui harangue les concurrents dans un délire paroxystique de plus en plus violent. L’aventure est formidablement inhumaine. Les participants continuent de courir en piétinant des corps morts, continuent de respirer malgré l’odeur des cadavres, continuent de vouloir gagner en dépit de tout., Mais pour quelle victoire ?

Masque de Sang, de Lauren Kelly

Riche et charismatique mécène, Drewe Hildebrand suscite le scandale en organisant une exposition de « bio-art », qui inclut des fœtus et des masques faits de sang humain, dont l’un à l’effigie de Drewe elle-même. Est-ce pour cette raison qu’elle disparaît de sa propriété située au bord de l’Hudson, apparemment kidnappée au cours de la nuit ? Sa jeune nièce Marta, retrouvée droguée au crystal meth, est trop traumatisée pour décrire les ravisseurs. Saura-t-elle échapper à ses terrifiantes hallucinations pour aider la police ? Cette enquête haletante est aussi une plongée dans le monde des « bio-artistes » et une réflexion singulière sur l’art contemporain.

 

Mauvaises fréquentations, de Marcia Clark

mauvaises-frequentations-1.jpgIntelligente, pugnace, efficace, Rachel Knight, malgré sa jeunesse, a été nommée procureur dans une division d'élite de Los Angeles. Après le meurtre de son collègue et ami Jack et d'un adolescent dans un motel sordide, elle hérite de l'affaire délicate sur laquelle il travaillait avant sa mort : le viol d'une jeune fille de la haute société. Et si les deux affaires étaient liées ? Rachel, qui ne peut s'empêcher de croire que Jack a été victime d'un coup monté, se retrouve prise dans une spirale de violence menaçant d'anéantir sa carrière et bientôt sa vie.

 

 

Merveilleuses, de Catherine Hermary Vieille

merveilleuses.jpg1794. La Terreur oubliée, une fureur de divertissements et d'excès enfièvre Paris. Jouissance et plaisirs sont les mots d'ordre des Merveilleuses. Les égéries du jour, frivoles, légères et charmantes. Elles collectionnent les amants comme d'autres les chapeaux, lancent les modes les plus provocantes.
Rose de Beauharnais et Thérésia Cabarrus, les plus merveilleuses d'entre ces Merveilleuses, mènent le bal et les hommes au pouvoir par le bout du nez. Pour l'amour d'un petit général corse, nommé Premier Consul à son retour d'Égypte, Rose deviendra Joséphine, rompant avec son passé tumultueux. Le temps des Merveilleuses a vécu !
Amours, ambitions, secrets d'alcôves, conspirations..., Catherine Hermary-Vieille mène ce bal des vanités et des voluptés, qui court de la Révolution à l'Empire.

Mort sur la Tamise, de Deborah Crombie

Mort

Inspecteur en chef de la brigade criminelle de West London, Rebecca Meredith était aussi une championne d’aviron. Elle s’entrainait souvent la nuit sur la Tamise. Une noyade accidentelle parait peu probable et l’enquête menée par Duncan Kincaid se resserre vite autour de trois suspects : l’ancien mari de Rebecca, un membre de l’équipe de sauvetage qui a repêché le corps et un officier de police que Rebecca accusait de viol. Pressés par Scotland Yard de résoudre l’enquête sans compromettre la police, Gemma et Duncan se retrouvent au coeur d’un scandale qui pourrait leur coûter leur carrière et peut-être leur vie… Crombie livre ici un thriller glaçant et une exploration tourmentée de la culpabilité. Elle porte un regard intense sur les failles de la police britannique et les réalités de certains quartiers de Londres.

 

My name is Billie Holiday, de Viktor Lazlo

my-name-is-billie-holiday.jpgSarah a dix-huit ans lorsque Billie Holiday lui apparaît pour la première fois. Aussi douce et dévastatrice que l'héroïne qu'elle s'injecte dans les veines, aussi déchirante que ce timbre de voix qu'elle lui devine sans l'avoir jamais entendu. Car entre la jeune femme et la chanteuse de légende, il y a l'évidence d'un secret, le triste secret d'une enfance qui n'a pas fini de saigner.

 

 

 

Nuit noire, étoiles mortes, de Stephen King

9782226239938.jpgNe cherchez jamais à connaîre cet Autre qui sommeille en vous ...
Dans la lignée de Différentes saisons, un King démoniaque où les mariages se disloquent sous le poids de secrets plus noirs que les ténèbres, où l'avidité et la culpabilité distillent goutte à goutte leurs venins, où la seule certitude est que le pire reste encore à venir.

 

 

On regrettera plus tard, de Agnès Ledig

Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ? 

 

 

 

Park Avenue, de Christina Alger

Paul Ross a épousé Merrill, fille de Carter Darling, un financier milliardaire. Le jeune avocat sudiste s’est vite habitué au luxe de sa vie new-yorkaise : appartement sur Park Avenue, weekends dans les Hamptons... Lorsque Paul perd son emploi, Carter lui propose de diriger l’équipe d’avocats de son fonds spéculatif, une fabuleuse opportunité alors que le pays connait sa pire crise financière depuis la Grande Dépression.

Mais la chance ne va pas durer : à la suite d’un événement tragique, les Darling se retrouvent sous les feux des médias, compromis dans un scandale qui pourrait radicalement changer leur vie. Paul doit alors choisir son camp : sauver sa peau et trahir sa femme et sa belle-famille, ou bien protéger l’entreprise familiale coûte que coûte.

Petit dictionnaire des vraies fausses citations, de Paul Desalmand et Yves Stalloni

petit-dictionnaire-des-vraies-fausses-citations.jpgPassées dans le langage courant ou devenues proverbes, nombreuses sont les formules inexactes, apocryphes ou mal comprises. Par paresse, malhonnêteté ou ignorance, on les déforme, on les malmène, on les attribue à un autre auteur... Certaines sont même des canulars à part entière !

Après le Petit inventaire des citations malmenées, et avec la même rigueur scientifique et morale, Paul Desalmand et Yves Stalloni réhabilitent soixante nouvelles citations en les replaçant dans leur contexte littéraire, politique ou historique.

En bonus, une déontologie de la citation et un précis sur l'art de citer.

 

 Pétronille, d'Amélie Nothomb

9782226258311g 1« Au premier regard je la trouvai si jeune que je la pris pour un garçon de quinze ans. »

 

 

 

 

Play, de Franck Parisot

PlayIl vous voit sans que vous ne le voyiez.
Pour tuer, torturer, mettre en scène vos derniers instants avant de les poster sur le Net, sa caméra est sa meilleure arme. Il lui suffit d’appuyer sur PLAY pour livrer le pire aux appétits voyeurs d’une civilisation qui ne vit que par procuration.
 
 
 
 
 
 

Possédées, de Frédéric Gros

9782226328809 j En 1632, dans la petite ville de Loudun, mère Jeanne des Anges, supérieure du couvent des Ursulines, est brusquement saisie de convulsions et d’hallucinations. Elle est bientôt suivie par d’autres sœurs et les autorités de l’Eglise les déclarent « possédées ». Contraints par l’exorcisme, les démons logeant dans leurs corps désignent bientôt leur maître : Urbain Grandier, le curé de la ville.
 
L’affaire des possédées de Loudun, brassant les énergies du désir et les calculs politiques, les intrigues religieuses et les complots judiciaires, a inspiré cinéastes et essayistes. Frédéric Gros en fait le roman d’un homme : Urbain Grandier, brillant serviteur de l’Eglise, humaniste rebelle, amoureux des femmes, figure expiatoire toute trouvée de la Contre-Réforme. Récit d’une possession collective, le texte étonne par sa modernité, tant les fanatismes d’hier ressemblent à ceux d’aujourd’hui.

 

Prends-moi dans tes bras, de Francisco Paula Fernandez

prends-moi-dans-tes-bras-1.jpgPaula en a assez de l amour. D ailleurs, Angel et elle, c est fini. Sauf qu il y a Antoine maintenant. Le jeune français rencontré au cours d un week-end à Paris hante ses pensées. Et le voilà, en chair et en os, au volant de sa voiture devant la porte du lycée. C est le printemps, juin fleurit tout Barcelone et l amour est dans l air. Malgré son serment de rester seule, Paula va-t-elle céder et laisser Antoine la prendre dans ses bras ?

 

 

 

préscription mortelle robin cook albin michel

Nom de code : iDoc.

Application mobile miracle ou expérimentation mortelle ?

George, un jeune radiologue, participe à l'expérimentation d'un smartphone, véritable médecin virtuel qui permet d'ausculter en direct le patient, de lui délivrer diagnostic et ordonnances. Un petit bijou du nom d'iDoc, qui pourrait bien réduire de façon spectaculaire les dépenses de santé.

Mais les choses se gâtent quand les patients de George participant à la phase test d'iDoc décèdent les uns après les autres...

Mêlant science, nouvelles technologies, intérêts financiers et suspense époustouflant, Robin Cook, plus que jamais le maître incontesté du thriller médical, tire la sonnette d'alarme sur les dérives de certaines recherches de pointe.

Problèmes de coeur, questions d'amour..., de Catherine Deleuze

problemes-de-coeur-questions-d-amour.jpgAvec le courrier des lectrices de Version Femina, Catherine Deleuze a pris le relais de la légendaire Marcelle Ségal, qui tint Le Courrier du cœur de Elle pendant quarante ans. Les deux dernières pages de l’hebdomadaire sont consacrées à ses réponses au courrier des lectrices (et parfois des lecteurs), concernant leurs problèmes d’épanouissement personnel, de couple, de famille… Elle a l’art, en peu de lignes, de donner une réponse à la fois individuelle et qui peut concerner un grand nombre de lectrices. D’où le succès de sa rubrique. Ce recueil rassemble sous l’angle de l’amour, les lettres les plus représentatives, classées sous différents axes : la recherche de l’amour, la vie à deux, les crises… Il s’y dessine une psychologie de la vie amoureuse pleine d’enseignement. Chacune des 4 parties est illustrée par un dessin humoristique de Margaux Motin, une des illustratrices de presse préférées des 20-45 ans.

 

Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent, de Eric-Emmanuel Schmitt

Un jour, lors d’une exposition de masques, Beethoven revient dans la vie d’Eric-Emmanuel Schmitt. L’écrivain se rappelle l’avoir aimé passionnément autrefois, pendant son adolescence.

Pourquoi Beethoven s’est-il éloigné? Pourquoi l’homme d’aujourd’hui n’éprouve-t-il plus ces émotions, ce romantisme, ces orages intérieurs et cette joie ?

Qui a disparu ? Beethoven ou nous ? Et qui est l’assassin ?

 

Rémission, de Robin Cook

La médecine régénérative : peut être l’avenir de l’homme. Surement l’objet de toutes les convoitises…

Pourquoi un chercheur japonais se retrouve-t-il sur la table d’une morgue de New York ? Qui l’a entrainé aux États-Unis ? Les enjeux de sa découverte se chiffrent en milliards de dollars. De quoi susciter bien des convoitises…
Robin Cook, le maître du thriller médical, entraine les médecins légistes Laurie Montgomery et Jack Stappelton, dans une nouvelle enquête où mafias japonaise et américaine et multinationales sans scrupules rivalisent de noirceur.

 

Riquet à la Houppe, d'Amélie Nothomb

9782226328779 j « L’art a une tendance naturelle à privilégier l’extraordinaire. »

 

 

 

 

Semences, de Fran Ray

Toute ressemblance avec des faits réels n’est pas une coïncidence.
Le complot est déjà en marche.
Il y va de VOTRE vie.

À Paris, le professeur Frost, biologiste de renom, est retrouvé sauvagement assassiné. Sur le mur, une inscription qui semble désigner un groupuscule d’écologistes fanatiques. La même nuit, "suicide" de Sylvie Harris, médecin réputé, amie de Frost qu’elle venait de rencontrer en secret. Très vite, l’inspecteur Irène Lejeune est convaincue d’un lien entre les deux affaires. Mais les pistes sont multiples et les énigmes sanglantes s’accumulent de la Norvège au Canada en passant par l’Ouganda où une maladie inconnue décime la population.

Best-seller international, le thriller de Fran Ray est d’un réalisme d’autant plus terrifiant qu’il s’appuie sur une documentation sans faille, pour nous plonger dans l’enfer d’un monde où certains sèment la mort au nom du profit…

Swamplandia, de Karen Russell

« Quand on n'est qu'au commencement de la fin, on peut très bien se croire déjà au milieu. Quand j'étais petite, je ne voyais pas ces nuances. C'est seulement après la déchéance de Swamplandia que le temps s'est mis à avoir comme un début, un milieu et une fin. En bref, je peux résumer toute l'histoire d'un seul mot : chute. »

Swamplandia a longtemps été le parc d'attractions le plus célèbre de toute la Floride, et sa star, Hilola Bigtree, dompteuse d'alligators de classe internationale, cuisinière exécrable et mère de trois enfants, n'y était pas pour rien. Mais à sa mort, l'entreprise sombre dans le chaos. Seule sa fille Ava, treize ans, semble en mesure de sauver les Bigtree du naufrage et de la menace du Monde de l'Obscur, leur redoutable concurrent...

Tartelettes, jarretelles et bigorneaux, de Françoise Dorner

Liza déménage et empile ses cartons dans les menus décombres de sa vie sentimentale. Alexandre, son mari homosexuel, l'ayant épousée pour se protéger de lui-même, l'a quittée depuis 4 mois pour réfléchir à leur étrange couple. Pour l'instant, c'est Benjamin, le jeune déménageur, qui occupe l'appartement vide avec sa gouaille moqueuse, son insolence et son charme de beau garçon sexy. Cette rencontre de hasard favorise les confidences et les aveux. Benjamin a senti les désarrois de Liza, comme elle a deviné les blessures d'enfance du jeune homme. Pourquoi ne pas mélanger des destins si contrariés ? Benjamin n'a jamais eu de père. Liza trouve le sien plutôt encombrant. Ils décident d'une escapade en Normandie. La camionnette file vers le Tréport. Derrière eux, Alexandre, très malheureux et très seul lui aussi, ne les perd pas de vue. Au rendez-vous des coeurs brisés, tous trois peuvent retrouver les meilleures raisons de vivre.

The Lapins Crétins, le cahier de vacances pour adultes

Testez votre culture générale avec des exercices complètement déjantés et soyez le premier à atteindre le niveau super crétin ! D'où vient le balai brosse pour les W.C. ? Qui chante "Je suis libertine, je suis un lapin" ? Quel est l'auteur des "Aventures de Lapin crétintin et milou" ?

 

 

 

Treize raisons, de Jay Asher

Clay reçoit treize cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui sont impliquées dans sa vie : amies ou ennemies, chacune de ces personnes a compté dans sa décision. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

 

Trois jours et une vie, de Pierre Lemaitre

Trois jours et une vie 2« À la fin de décembre 1999, une surprenante série d’événements tragiques s’abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt.

Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir.

Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien… »

Troisième Humanité, de Bernard Werber

troisieme-humanite.jpg

Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité.
Il y en a eu une avant.
Il y en aura une... après.

 

 

 

Tuer le père, de Amélie Nothomb

Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur.

 

 

 

 

Tuez-les tous..., de Serge Raffy

Tuez

 Qui est la « dame blanche », Joconde cathare à l’éblouissante beauté, dont le gisant du XIIIe siècle vient d’être retrouvé dans la crypte de l’hôtel des chevaliers de Saint-Jean, à Toulouse ?
Qui a assassiné les douze inconnus découverts, enterrés non loin d’elle autour d’une statue de chat ? Quel rapport ces meurtres ont-ils avec celui d’un imam joueur de rugby ?
Quelle secte secrète semble s’intéresser de près aux travaux du groupe d’archéologues en quête de la sépulture de Raymond VI, comte de Toulouse, grand protecteur des hérétiques, excommunié par Rome, dont les ossements n’ont jamais été retrouvés ? Giulia d’Arusio, chercheuse italienne, en voulant répondre à ces questions, va connaître l’enfer.
Ombres de l’Inquisition, meurtres sacrificiels, mysticisme, bûchers… des ruines de Montségur à la Catalogne, Serge Raffy se révèle, avec ce grand thriller ésotérique où se mêlent aventures, énigme policière, vengeance religieuse, suspense et Histoire, comme un des nouveaux maîtres du genre.

Un ange meilleur, de Chris Adrian

un-ange.jpgOn peut affirmer sans hésiter que personne n'écrit comme Chris Adrian, qu'il fait partie des rares écrivains qui savent se débattre avec des questions comme la vie, la mort, la maladie, le deuil… Ces neufs nouvelles bouleversantes, dont les personnages sont souvent des enfants, traitent de ces sujets graves. On trouve dans ce recueil accidents de voiture, maladies incurables, tentatives de suicide et spectres du 11 septembre, mais qu'on ne s'y trompe pas, il n'y a rien de convenu ni d'ordinaire dans ce qu'écrit Chris Adrian.

 

 

Un homme trop facile, de Eric-Emmanuel Schmitt

facile.jpgComédien adoré du public, Alex, homme aimable et tolérant, s’apprête à entrer en scène pour la première du Misanthrope lorsque Alceste, le vrai, l’homme aux rubans verts de Molière, lui apparait dans le miroir de sa loge. La stupeur passée, la conversation s’engage mal entre celui qui voudrait changer le monde et celui qui l’accepte tel qu’il est. Qui triomphera, de l’idéaliste en colère qui s’indigne de la vie ou du libertin indulgent qui en rit ? Et lequel des deux gagnera les faveurs de l’insaisissable Célimène ? Dans cette brillante variation sur la plus énigmatique des pièces de Molière, Eric-Emmanuel Schmitt renoue avec la verve qui a fait le succès de son oeuvre dramatique, du Visiteur à Petits crimes conjugaux en passant par La Tectonique des sentiments.

 

Une rançon, de David Malouf

rancon.jpgUne rançon marque le retour au roman de l’immense écrivain qu’est l’Australien David Malouf, prix Femina étranger pour Ce vaste monde. Il réinterprète ici magistralement l’une des scènes les plus célèbres de L’Iliade. Celle où Priam, du haut des murs de Troie, assiste à la profanation du corps d’Hector, traîné derrière le char d’un Achille rendu fou de douleur par la mort de son ami Patrocle. Prêt à tout pour récupérer le cadavre de son fils, le vieillard, dépouillé des attributs de la royauté, se dirige alors vers le camp des Grecs dans une simple charrette tirée par des mules. Achille et Priam: deux hommes face à leur souffrance, au chagrin, en quête de rédemption. Incandescent et crépusculaire, ce livre au lyrisme puissant et délicat, à l’instar de l’épopée légendaire qu’il restitue, résonne singulièrement dans le monde d’aujourd’hui.

 

Une vie de chat, de Yves Navarre

une-vie-de-chat.jpgVoici un roman de chat écrit par un chat. Oui, les chats savent écrire. Parce qu ils savent se taire, observer, écouter et donner le meilleur d eux-mêmes. Le chat Tiffauges écrit donc ici le roman de sa vie. Il dit « je », ce qui est en principe le privilège des humains, bipèdes, doués de Raison. Il dit aussi Tiffany, sa première épouse ; Abel, son maître, écrivain de métier, un obstiné qui écrit toujours le même roman et qui, malgré tout, contre vents et marées, persiste et signe.
Inattendu, vif, alerte, souvent drôle, parfois poignant, ce roman, écrit par le chat Tiffauges, est un chant d amour, et d humour, à ses épouses et à son maître. C est aussi et surtout, un chant de tous les jours, une vie de chat, rien qu une vie de chat, et ce n est pas rien...

 

Une vie plus une vie, de Maurice Mimoun

une-vie-plus-une-vie.jpg« Maurice Mimoun est un chirurgien fameux, aimé fidèlement par ceux qui grâce à lui ont pu retrouver leur apparence physique même après les plus désastreuses blessures. À la compétence médicale est liée chez lui une exceptionnelle connaissance de la vie ; c’est grâce à elle que ce livre a pu naître : le vrai roman d’un vrai romancier. Dans ses personnages il ne faut pas chercher quelque autobiographie dissimulée, mais les grands thèmes de l’existence humaine: le corps, la douleur, l’amitié, la peur, la fatigue, la fidélité, la trahison, la vieillesse…Et la mort - avec une étonnante imagination onirique il s’interroge : sera-t-il possible un jour de la chasser de nos vies ? » 

 

Voyage au bout de l'Autisme, Vanessa Virag et Dominique Predali

« La semaine dernière il était là et maintenant il est parti. Où est-il parti ? »

C’est ainsi que le Dr Sidney Baker décrit ce qui arrive aux enfants autistes.
Shayan est parti très loin, au bout de l’autisme. Vanessa, sa maman, raconte le long voyage qu’elle a entrepris pour aller le chercher et le sortir du monde dans lequel il était emmuré. Une lutte de tous les instants, contre l’autisme mais aussi contre un système qui refuse de prendre en charge ces enfants.

Son voyage est une quête. Pour trouver des traitements pour aider Shayan, des solutions pour affronter le quotidien et des réponses à ses questions.

Zalbac Brothers, de Karel de la Renaudière

zalbac-brothers.jpgNew York. Y prospère une puissante banque d’affaires franco-américaine - très secrète - qui brasse les fusions-acquisitions dans le monde entier. Sa spécialité ? Provoquer des mariages d’empires… souvent voués à l’échec.

Que donnera la rencontre de Jean Demester, jeune français sans compétence encore affirmée sauf quand il se met au violon et de Charlotte Lancier, la si belle héritière, perdue mais déterminée à ne pas se trahir ? Jean va-t-il réussir à diriger la banque? Seront-ils broyés par l’argent qui les unit et les sépare à la fois ? Ascension, chute, rédemption ?

Commentaires (1)

elamed.info
  • 1. elamed.info (site web) | 25/04/2017

I was reading some of your blog posts on this site and I think this internet
site is very informative! Keep posting.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/05/2017