Le livre de poche

 

Le Livre de Poche se compose aujourd’hui d’une dizaine d’unités éditoriales distinctes.

Toujours soucieux de proximité avec ses lecteurs, si divers soient-ils, depuis 2006 Le Livre de Poche leur donne la parole en leur proposant de devenir membres d’un jury littéraire et d’attribuer ainsi le Prix des Lecteurs à l’un des livres préalablement sélectionnés. Une nouvelle formule en 2008 : le prix des lecteurs Thriller / Policier s’ajoutera au traditionnel Prix des Lecteurs Littérature.

Ainsi, en accompagnant la vie des lettres et des idées dans leur incessante évolution, Le Livre de Poche s’inscrit dans une perspective de renouvellement permanent. Attentif aux grandes tendances qui animent la société, il contribue à la transmission de multiples savoirs ainsi qu’à la préservation de notre patrimoine culturel. Et à la pérennité de la lecture, qu’elle ait pour but le loisir, la formation ou la découverte.

 

Site officiel

 

Vous voyez ci-dessous les OS (tomes uniques) de l'éditeur Le livre de poche.

Pour voir les différentes séries chroniquées, aller à l'endroit suivant (en cliquant dessus) : Séries de Le livre de poche

 

 Liste des livres OS  de la maison d'édition

Alors vous ne serez plus jamais triste, de Baptiste Beaulieu

Un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis le départ de sa femme, a décidé de mettre fin à ses jours. Dans le taxi qui le mène à l’hôpital pour régler quelques affaires, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies.
Le compte à rebours est lancé. Qui, du désespoir ou de la joie de vivre, l’emportera ?

Avec une poésie joyeuse et une profonde sensibilité, Baptiste Beaulieu imagine une merveilleuse rencontre entre deux êtres qui cherchent à réenchanter le monde. 

Anno Dracula, de Kim Newman

9782253177241 tLondres, 1888. La reine Victoria s'est remariée avec le comte Dracula, qui entend répandre le vampirisme dans tout le royaume. Chaque soir, au crépuscule, les non-morts poursuivent les sang-chauds pour leur donner " le baiser des Ténèbres " et boire le sang qui leur assure l'immortalité. La terreur règne, toute révolte est impitoyablement réprimée, mais un mystérieux tueur au scalpel d'argent, en s'attaquant aux prostituées vampires, menace la stabilité du nouveau régime.

 

 

Battle Royal, de Koshun Takami

Dans un pays asiatique imaginaire existe un programme gouvernemental connu sous le nom de Battle Royale.
Chaque année, une classe de 3e est choisie au hasard, emmenée sur une île coupée du monde, et les collégiens doivent combattre entre eux jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un survivant... Ceci afin de servir d'exemple à la population, à la jeunesse particulièrement, et aussi de recueillir des statistiques sur le temps mis par le champion à éliminer ses camarades. Version contemporaine sur vitaminée de Sa Majesté des Mouches, de William Golding, Battle Royale a défrayé la chronique à sa publication, avant de devenir l'un des plus grands best-sellers de l'édition nippone.

 

Bilbo le Hobbit, de J.R.R. Tolkien

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible et sans histoire. Son quotidien est bouleversé un beau jour, lorsque Gandalf le magicien et treize nains barbus l’entraînent dans un voyage périlleux. C’est le début d’une grande aventure, d’une fantastique quête au trésor semée d’embûches et d’épreuves, qui mènera Bilbo jusqu’à la Montagne Solitaire gardée par le dragon Smaug…

 

 

Ca m'agace !, de Jean-Louis Fournier

Il y aura toujours une mite dans ma commode, un moustique dans ma chambre, un camion devant moi, un serveur vocal pour me répondre, un humoriste qui ne me fait pas rire. Et un désespéré pressé, pour se jeter sous mon TGV. Je ne serai jamais content.

 

 

 

Carmilla, de Sheridan Le Fanu

Dans un château de la lointaine Styrie, au début du XIXe siècle, vit une jeune fille solitaire et maladive.
Lorsque surgit d'un attelage accidenté près du vieux pont gothique la silhouette ravissante de Carmilla, une vie nouvelle commence pour l'héroïne. Une étrange maladie se répand dans la région, tandis qu'une inquiétante torpeur s'empare de celle qui bientôt ne peut plus résister à la séduction de Carmilla... Un amour ineffable grandit entre les deux créatures, la prédatrice et sa proie, associées à tout jamais " par la plus bizarre maladie qui eût affligé un être humain ". Métaphore implacable de l'amour interdit, Carmilla envoûte jusqu'à la dernière ligne... jusqu'à la dernière goutte de sang !

 

Charité bien ordonnée, de Alexis Aubenque

charite-bien-ordonnee.jpgMike Logan, l'ancien shérif de River Falls, est de retour à Seattle. Devenu chef du service des homicides, il est confronté en ce début de printemps au meurtre d'un jeune étudiant en beaux-arts. Il confie l'affaire à sa meilleure équipe. Très vite, les lieutenants Rivera et Nelson en viennent à enquêter sur la famille la plus influente de la ville, les Winedrove, et plus particulièrement sur leurs quatre enfants, qui ont chacun choisi des chemins bien différents...

 

 

Chroniques d'un rêve enclavé, de Ayerdhal

Index 5« Le Dogme est une hiérarchie qui entend ordonner le monde à sa convenance, sous prétexte que l’individu n’en est qu'une infime partie. Alors il dicte ce qu’il convient pour chacun sans qu’il revienne à tous la même part. Il flatte les puissants afin de croître dans leur ombre. Il rassure les faibles afin qu’ils s’en tiennent à leur impuissance. Le Dogme est une machine à conserver le monde en l’état. Qui, à part les puissants, peut s’en contenter ? »

 
Face aux rois, aux nobles, au clergé, à une Ghilde obsédée par sa richesse, les habitants de Macil, accablés par le poids de l’impôt, luttent contre la famine et les pillards. Sur la Colline, quartier de cette cité médiévale, règnent recruteurs, faiseurs de dîme et de gabelle. Un curieux pèlerin, vagabond visionnaire que les Collinards appelleront « Parleur », va y introduire les rêves de justice d’un poète assassiné.

 

Comment glander au bureau en passant pour un pro, de Guy Solenn et Alexandre Civico

comment-glander-au-bureau-en-passant-pour-un-pro.gifAmi salarié qui vivez dans la terreur du prochain plan social, ce manuel est pour vous. Plus besoin de vous lamenter sur la crise, ni de vous demander qui sera le prochain à faire ses cartons avant d'aller faire la queue au Pôle emploi. Désormais, vous passerez pour un professionnel irréprochable, sans pour autant cesser de glander au bureau. A vous les bonus et les stock options ! ' Spécialistes de la promotion interne facile et de la flemme à haut rendement, les auteurs ont pris sur leurs RTT pour rassembler cette somme de techniques de pointe, scientifiquement éprouvées par les plus grands experts. Ainsi, vous découvrirez les arcanes de l'Inflation verbale, les stratégies novatrices d'Irrédentisme de Survie Professionnelle (ISP), et les mystères de l'art de la guerre en open space. Un ouvrage d'utilité privée qui permettra à chacun de laisser passer l'orage, installé bien au chaud entre le local de la photocopieuse et la machine à café.

Drôle de temps pour un mariage, de Julia Strachey

Drôle de temps pour un mariageDolly va épouser Owen dans quelques heures. Elle se prépare en versant du rhum dans son verre à dents, les cousins se chamaillent, les premiers cadeaux arrivent, et Joseph guette celle à qui il n'osa se déclarer l'été précédent.

 

 

 

Je sais cuisiner autour du monde, de Ginette Mathiot

cuisiner-1.jpg500 recettes de tous les continents, de l’Italie au Mexique, du Maroc au Japon, de l’Inde aux Etats-Unis…• De l’entrée au dessert en passant par les boissons, apprenez à préparer le tzatziki, la salade de papaye verte ou la chorba, le bibimbap, le yassa au poisson ou le risotto aux cèpes, et enfin la glace à la rose, le cheesecake ou la soupe sucrée aux fraises et framboises.• Une bible pour les amateurs de cuisine depuis plusieurs générations ! Précédemment paru dans Le Livre de Poche sous le titre Cuisine de tous les pays.

 

 

Juste avant le crépuscule, de Stephen King

9782253164623.jpgJuste avant le crépuscule ... C'est l'heure trouble où les ombres se fondent dans les ténèbres, où la lumière vous fuit, où l'angoisse vous étreint ...
L'heure de Stephen King.
Treize nouvelles jubilatoires et terrifiantes.

 

 

 

L'amant de Patagonie, de Isabelle Autissier 

l-amant-de-patagonie.jpg1880, alors que l'évangélisation décime le Nouveau Monde, Emily est envoyée en Patagonie en tant que « gouvernante » des enfants du révérend. Elle qui ne sait rien de la vie découvre la beauté sauvage de la nature, les saisons de froid intense et de soleil lumineux, toute l'âpre splendeur des peuples de l'eau et de la forêt. La si jolie jeune fille, encore innocente, découvre aussi l'amour, avec Aneki, un autochtone yamana. Alors, sa vie bascule. Réprouvée, en marge de la civilisation blanche, Emily fugue, rejoint Aneki et croit vivre une passion de femme libre.Jusqu'au drame.

 

 

La baie des baleines, de Jojo Meyes

la-baie-des-baleines.jpgSur les plages préservées au sud de Sydney, Silver Bay est un véritable havre de paix. C'est ici que s'est réfugiée Liza McCullen avec sa fille Hannah pour échapper à sa vie passée. Mais l'arrivée de Mike Dormer va bouleverser la tranquillité de la petite communauté. Cet Anglais trop curieux, qui prétend être venu à Silver Bay pour se reposer, risque en réalité d’anéantir tous les efforts de Liza pour sauver le petit hôtel familial et protéger les baleines.

 

 

 

La Fille du Chaos, de Masiko Shimada

Petit-fils d'une prêtresse chamane, Naruhiko a hérité de ses dons de voyance, qui provoquent chez lui des crises de narcolepsie. Pour mieux contrôler ses pouvoirs, l'adolescent retourne sur la terre de ses ancêtres, dans le Hokkaidô, afin d'y subir un éprouvant rite d initiation...

Mariko, lycéenne devenue amnésique, est séquestrée pendant deux ans par un homme qui abuse d'elle et la conditionne au meurtre. Libérée par la mort de son geôlier, elle se rend à Tôkyô pour tenter d'y retrouver son identité. Mais elle est happée par la violence des bas-fonds et les réseaux de prostitution, qui la conduiront de nouveau à tuer...

Tandis que la police enquête sur les meurtres de la jeune fille qui apparaît en rêve à Naruhiko , son chemin croise celui de Sanada, un professeur d'université condamné par la maladie, qui décide de l'aider à recouvrer la mémoire, tout en orchestrant une nouvelle spirale de destruction...

Les trois outsiders vont unir leur destinée dans cet étonnant thriller fantastique, qui livre une critique virulente du monde contemporain. Car si l'auteur convoque le chamanisme et les forces spirituelles d'un Japon millénaire, c'est pour mieux dénoncer l'enfer d'une société qui a perdu son âme.

 

La ligne verte, de Stephen King

Ancien gardien-chef d'une prison, Paul Edgecombe, un très vieil homme se souvient... Il se souvient de ce qu'il a vécu, il y a une cinquantaine d'années. Il se souvient notamment d'Edouard Delacroix, un français qui avait apprivoisé une souris, et de John Caffey. Il se souvient de ces deux hommes, condamnés à mort... Et s'ils avaient été innocents ?

 

 

La maison d'à côté, de Lisa Gardner

la-maison-d-a-cote.jpgUn fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d'école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de quatre ans. Suspect nº 1 : son mari Jason. Dès que l'inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d'empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse « chérie »... Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille ? Mais de qui ? Après Sauver sa peau, une nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D.D. Warren. Vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon...

 

La Malerune : trilogie complète, de Pierre Grimbert et Michel Robert

malerune.jpgUne bien étrange paire se présente aux portes du château Garamont : un sorcier autoritaire et susceptible, accompagné d’un homme-loup aussi effrayant que noble de coeur. Pour la jeune Ariale, retenue prisonnière dans sa chambre, nul doute qu’ils ont un lien avec le chevalier Eras, son père mystérieusement disparu… Une compagnie d’aventuriers des plus inattendues naît alors. Zétide le puissant sorcier, Hogo le noble et monstrueux Lycante, la belle et farouche Lucia, et, bien sûr, Ariale partiront à la recherche du chevalier Eras et tenteront de percer le secret de sa quête.

 

 

La mort s'invite à Pemberley, de P.D. James

Mort pemberley

Rien ne semble devoir troubler l'existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sour préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l'imposante bibliothèque du château.
Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d'automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune soeur d'Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s'invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.

 

La nuit des enfants rois: Bernard Lenteric

La Nuit des enfants rois se déroule à toute allure, comme un merveilleux film, d'où l'on sort ébloui. Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies. De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu'il ne soit de leur côté… Alors, s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, La Nuit des enfants rois.

 

Labyrinthe, Kate Mosse

Juillet 1209 : Dans la cité de Carcassonne, Alaïs, dix-sept ans, reçoit de son père un manuscrit censé renfermer le secret du Graal. Bien qu’elle n’en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d’en assurer la protection et de préserver le secret du labyrinthe, né dans les sables de l’ancienne Égypte.

Juillet 2005 : lors de fouilles dans des grottes, aux environs de Carcassonne, Alice Tanner trébuche sur deux squelettes et découvre, gravé dans la roche, un langage ancien, qu’elle croit pouvoir déchiffrer. Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu’elle vient de déclencher une succession d’évènements terrifiants : désormais, son destin est lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant… Traduit dans trente-six pays, Labyrinthe vient d’être récompensé aux British Book Awards.

La mort s'invite à Pemberley, de P.D. James

Mort pemberley

Rien ne semble devoir troubler l'existence ordonnée et protégée de Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, ni perturber le bonheur conjugal de la maîtresse des lieux, Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa sour préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent à moins de trente kilomètres de là ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite, attiré par l'imposante bibliothèque du château.
Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d'automne, un drame contraint les Darcy à recevoir sous leur toit la jeune soeur d'Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables à Pemberley. Avec eux s'invitent la mort, la suspicion et la résurgence de rancunes anciennes.

 

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

le-cercle-litteeraire-1.jpg

Tandis que Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. La lettre d'un inconnu, natif de Guernesey, va le lui fournir. Elle pénètre alors un monde insoupçonné, délicieusement excentrique ; celui d'un club de lecture au nom étrange, inventé pour tromper l?occupant allemand. Et puis vient le jour où elle se rend à Guernesey..

 

 

 

 

Le Chant du Barde, de Poul Anderson

barde.jpgUne révolution conduite par un personnage de chanson dans une Amérique totalitaire... Des naufragés cosmiques attendant le salut en provenance d'une Terre mère dont le souvenir même est hypothétique... Jupiter, monde hostile entre tous, conquis par l'avatar d'un paralytique... Les héritiers d'un empire déchu qui se réapproprient le plus horrible des crimes...
Explorateurs, guerriers mais aussi poètes, détectives et joueurs, les héros de Poul Anderson redécouvrent les mythes fondateurs de l'humanité à mesure qu'ils peuplent le cosmos de leurs enfants et de leurs rêves : de l'archétype de Sherlock Holmes à un centaure de synthèse, de la réincarnation d'Orphée à un nouvel Ubik, c'est toute une fresque de merveilles et de cauchemars qui attend ici le lecteur.
 

Le diable vit à Notting Hill, de Rachel Johnson

diable-notting-hill.jpgL'argent ne fait pas le bonheur... même quand on habite un square privé de Notting Hill, l'adresse la plus branchée, la plus recherchée, la plus snob de Londres. Prenez Clare et Mimi. Elles ont moins de quarante ans, sont mariées, copines, voisines, mènent une existence de rêve. Jusqu'au jour où débarque un milliardaire américain, célibataire, la tentation incarnée. Chassés-croisés amoureux et intrigues immobilières se succèdent alors sur la verte pelouse et ce coin de paradis si cher payé se révèle infernal. Notting Hill ? Notting Hell plutôt ! La tranquillité des beautiful people vole en éclats.

 

 

Le joueur d'échecs, de Stefan Zweig

le-joueur-d-echecs-de-stefan-zweig.jpg

Qui est cet inconnu capable d’en remonter au grand Czentovic, champion mondial des échecs, véritable prodige aussi fruste qu’antipathique ? Peut-on le croire, quand il affirme qu’il n’a pas joué depuis plus de vingt ans ? Les circonstances dans lesquelles l’homme a acquis cette science sont terribles. Elles nous renvoient aux expérimentations nazies sur les effets de l’isolement absolu, lorsque, aux frontières de la folie, entre deux interrogatoires, le cerveau humain parvient à déployer ses facultés les plus étranges.

Une fable inquiétante, fantastique, qui, comme le dit un personnage avec une ironie douloureuse, « pourrait servir d’illustration à la charmante époque où nous vivons ».

Le Joaillier d'Ispahan, de Danielle Digne

ispahan.jpg1665. Jean Chardin, le fils plein de fougue et d'ambition d’un riche joaillier protestant, se rend aux mines de Golconde, dans le sud des Indes, pour acheter des diamants. Un voyage qui n’est pas sans péril mais qui l’enchante. Rien ne manque : les dangers de la navigation, les déplacements en caravane, les nuits dans les caravansérails, les mésaventures dans les pays du Caucase… et, surtout, la découverte de la Perse à la grande époque des Safévides. Lorsque Shah Abbas II fait de lui son joaillier à Ispahan, Chardin acquiert la fortune et les honneurs qu'il convoitait, rencontre la plus belle des courtisanes et se lie avec un sage persan qui l'amènera à rechercher une autre voie que celle des richesses pour trouver son accomplissement. De retour en Europe, Jean Chardin publiera le récit de ses voyages dont Montesquieu s’inspirera pour écrire ses Lettres persanes.

 

Le journal intime d'un arbre, de Didier Van Cauwelaert

le-journal-intime-d-un-arbre.jpg« On m'appelle Tristan, j'ai trois cents ans et j'ai connu toute la gamme des émotions humaines. Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu'une jeune fille a sculptée dans mon bois? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j'essaie de comprendre pourquoi je survis. Ai-je une utilité, une mission, un moyen d'agir sur le destin de ceux qui m'ont aimé ? »

 

 

Le Livre des Crânes, de Robert Silverberg

livre-cranes.jpgIls sont quatre. Quatre étudiants qui ont décidé de s’assurer l’immortalité physique, fût-ce au prix d’une terrible ascèse. Ils sont partis à la recherche du monastère de la Fraternité des Crânes dont ils ont découvert l’existence par accident dans le Livre. Mais pour atteindre l’éternité, il leur faut se découvrir.

 

 

 

Le médecin d’Ispahan, de Noah Gordon

Le medecin d ispahanLondres, en l'an 1021. Orphelin, Rob J. Cole, neuf ans, est recueilli par un barbier-chirurgien et devient son apprenti. Ensemble, ils sillonnent l'Angleterre. C'est une époque où l'on brûle les sorcières, où la vie est dure et la mort vite venue... Mais Rob n'a qu'une idée en tête : devenir médecin et il a un terrible don : il sent si un patient va mourir lorsqu'il lui prend la main. Ayant appris qu'on peut étudier sérieusement la médecine chez les Arabes, Rob n'hésite pas et, à vingt ans, le voilà qui traverse l'Europe pour gagner l'Orient. Comme chez les Arabes on n'admet pas les chrétiens, il va se faire passer pour juif...

 

 

Le Tribunal des âmes, de Donato Carrisi

le-tribunal-des-ames.jpgRome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables.

Marcus est un homme sans passé. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd'hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d'une jeune étudiante kidnappée. Sa spécialité : analyser les scènes de crime.

Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d'un immeuble désaffecté. Elle n'a jamais tout à fait cru à un accident. Leurs routes se croisent pour les conduire chacun au carrefour où il faut choisir entre la vengeance et le pardon.

Les années Trianon, de Catherine Hermary-Vieille

Les années TrianonVersailles, 1774-1792. Deux décennies presque, qui, pour Marie-Antoinette, furent des années de bonheur et de fêtes avant de s’achever sur l’échafaud. Autour d’elle, le « cercle enchanté » de ses amis, de ses intimes, insouciants, raffinés et avides d’honneurs et d’argent. Ils se nomment Artois, Lamballe, Polignac, Lauzun ou Fersen, ils sont comte, duc ou princesse et profitent de la vie de plaisirs que leur offre une reine toujours plus frivole, indifférente et sûre d’elle. Séduits par leur jeune et capricieuse souveraine, ils ne veulent pas voir que, sorti de Trianon, l’Ancien Régime vit ses dernières heures. Le vent de l’Histoire gronde. Tous, hommes et femmes, seront emportés.

 

L'hypothèse des sentiments, de Jean-Paul Enthoven

l-hypothese-des-sentiments-de-jean-paul-enthoven.jpg

Pendant quelques mois, ils vécurent chacun des moments que la vie réserve aux amants intelligents.

Ils goûtèrent avec étonnement au privilège d’apesanteur qui accompagne les embrasements réussis.

Et leur liaison fut d’envergure si variable, qu’ils purent croire, les jours fastes, qu’elle avait la densité d’une passion…

 

 

Ma vie lorsque j'étais une oeuvre d'art, de Éric Emmanuel Schmitt

Lorsque j'étais une œuvre d'art est un livre sans équivalent dans l'histoire de la littérature, même si c'est un roman contemporain sur le contemporain.
Il raconte le calvaire d'un homme qui devient son propre corps, un corps refaçonné en œuvre d'art au mépris de tout respect pour son humanité. Malléable, transformable, il n'est plus qu'un corps sans âme entre les mains d'un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupule.

 

 

May le monde, de Michel Jeury

may.jpgMay, dix ans, est peut-être en train de mourir. Le Dr Goldberg l’a envoyée dans la maison ronde, au milieu de la forêt, rejoindre Thomas et Lola, Nora et la docteure Anne, chargés de distraire les enfants malades. Et de leur apprendre le monde. Un monde qui ressemble au nôtre. Mais qui en est prodigieusement distinct et distant. Où tout est différent, subtilement ou violemment. Encore heureux qu'il y ait le changement, sans lequel la vie ne vaudrait pas d'être vécue. Et l'Extension, si vaste qu'elle cache peut-être ce que May nomme en langage grimm’s mondo paradisio.

 

 

Milarepa, de Eric-Emmanuel Schmitt

milarepa.jpgSimon fait chaque nuit le même rêve dont une femme énigmatique lui livre la clef : il est la réincarnation de l'oncle de Milarepa, le célèbre ermite tibétain du XIe siècle qui vouait à son neveu une haine inexpiable. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon doit raconter l'histoire des deux hommes, s'identifiant à eux au point de confondre leur identité à la sienne. Mais où commence le rêve, où finit le réel ? Eric-Emmanuel Schmitt, dans ce monologue qui est aussi un conte dans l'esprit du bouddhisme tibétain, poursuit son questionnement philosophique : la réalité existe-t-elle en dehors de la perception que l'on en a ?

 

 

Ne tirez pas sur l'oiseau Moqueur, de Harper Lee

Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au cœur de la lutte pour les droits civiques -, connut un tel succès. Il ne suffit pas en revanche à comprendre comment ce roman est devenu un livre culte aux Etats-Unis et dans bien d'autres pays. C'est que, tout en situant son sujet en Alabama à une époque bien précise - les années 1930 -, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance confrontée aux préjugés, au mensonge, à la bigoterie et au mal. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique. Couronné par le Prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier.

 Paper Money, de Ken Follett

paper-money.jpgLondres, années 1970. Un homme politique s’éveille au côté d’une rousse sulfureuse, tandis qu’une Rolls-Royce guette au pied de l’immeuble. Au même moment, un mafieux rassemble ses hommes de main et un magnat de l’édition décide de se retirer des affaires. Alors que le soleil se lève, leur vie va basculer. Détournement de fonds, chantage, tentative de suicide, OPA, tirs de chevrotine… Des événements en rafale, sans rapport apparent, que les journalistes de l’Evening Post parviendront à recouper de justesse en une seule et même histoire pour l’édition du soir. Ils ne se connaissent pas tous mais, avant le crépuscule, tous seront emportés dans la course folle d’un convoi de billets de banque…

 

Péplum, de Amélie Nothomb

L'ensevelissement de Pompéi sous les cendres du Vésuve, en 79 après Jésus-Christ, a été le plus beau cadeau qui ait été offert aux archéologues. A votre avis, qui a fait le coup ?Pour avoir deviné un des plus grands secrets du futur, la jeune romancière A. N. est enlevée pendant un bref séjour à l'hôpital, et se réveille au xxvie siècle, face à un savant du nom de Celsius. Entre ces deux personnages que tout oppose – elle, furieuse contre ce rapt, lui, contre cette fille qui en sait trop – s'instaure une conversation où il sera question de la grande guerre du xxiie siècle, du réel et du virtuel, de voyages dans le passé, mais aussi d'art, de philosophie, de morale.Science-fiction, satire, finesse psychologique d'un affrontement verbal où chacun cherche la faille de l'autre : dans ce mélange détonant on retrouve l'humour acide, l'insolence, l'éclat du style qui placent la romancière d'Hygiène de l'assassin au tout premier rang des écrivains de sa génération.

Savages, de Don Winslow

Ils sont trois, Ben, Chon et Ophelia – dite O. Un trio à la Jules et Jim qui produit et commercialise de l'hydro, un cannabis cultivé hors sol, sans matières organiques, et qui s'éclate gentiment – sexe, volley-ball, bière et dope – à Laguna Beach, Californie du Sud. Un beau matin, la reine du Cartel de Baja décide d'éliminer cette concurrence qui fait tache dans son empire. Le trio refuse avec panache l'offre de rachat et la belle vie californienne tourne au cauchemar quand O. est kidnappée... Après ça, le roman devient vraiment méchant.

 

 

Stupeur et Tremblements, de Amélie Nothomb

Au début des années 1990, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant.D'erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante des toilettes, celui de l'humiliation dernière. Une course absurde vers l'abîme – image de la vie –, où l'humour percutant d'Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne.

Entre le rire et l'angoisse, cette satire des nouveaux despotismes aux échos kafkaïens a conquis un immense public et valu à l'auteur d'Hygiène de l'assassin le Grand Prix du roman de l'Académie française en 1999.

Sur les pas de Rûmi, de Nahal Tajadod

sur-les-pas-de-rumi-1.gifOn oublie souvent que les grands poètes mystiques iraniens des XIIe et XIIIe siècles, qui ont tressé une couronne lyrique et métaphysique unique dans l'histoire des peuples, ont composé, écrit et chanté leurs oeuvres sous la menace terrifiante des invasions mongoles qui avançaient rapidement et détruisaient tout. Rûmi, auteur du célèbre Masnavi, a dû fuir de place en place jusqu'à Konya, en Anatolie.
À l'intérieur du Masnavi de Rûmi, Nahal Tajadod a choisi trente-six contes pour leur qualité véritablement allégorique. Pour nous les présenter, elle a inventé un personnage vraisemblable, un relieur vagabond, qu'elle suit de l'âge de dix-huit ans jusqu'à quatre-vingt-quatre ans, et qui devient à son insu comme une incarnation du grand poème.

 

Summertime, de Agatha Christie

summertime.gifLes Vacances d’Hercule Poirot : Notre détective aimerait bien passer des vacances tranquilles. Une petite île, un hôtel agréable, une cuisine soignée, des pensionnaires charmants : tout irait pour le mieux si, parmi les estivants, ne rôdait une de ces femmes fatales qui entraînent bien des drames dans leur sillage...
La Maison du péril : St Loo, surnommée la « Reine des plages ». Hercule Poirot y fait la connaissance de Miss Buckley, une charmante jeune femme bien malchanceuse. En quelques jours, un lourd tableau s’est décroché au-dessus de son lit, un rocher a failli l’écraser et les freins de sa voiture ont lâché... Mais est-ce vraiment de la malchance ?
 
La détente, l’évasion, la mer, le sable chaud... Voilà ce qu’évoquent les vacances pour le commun des mortels. Mais pas pour Hercule Poirot, car le crime, lui, ne connaît pas le repos. Et c’est parfois sous le soleil le plus éclatant que se fomentent les plus noirs desseins...

The Walking Dead - L'Ascension du Gouverneur, de Robert Kirkman & Jay Bonansinga

the-walking-dead-l-ascension-du-gouverneur-par-robert-kirkman-10672890yoduz.jpgDans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient.
Mais pourquoi est-il si méchant ?
Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est devenu ... le Gouverneur.

 

The Walking Dead - La route de Woodbury, de Robert Kirkman & Jay Bonansinga

wd-la-route-de-woodbury.jpgQuand l'invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d'Atlanta. D'abris de fortune en campements improvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c'est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu'on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu'on l'appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont ... déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boite de Pandore et défie le Gouverneur. La route de Woodbury se transforme alors en autoroute pour l'enfer.

 

Trouble{s], de Gautier Renault

Six otages filmés par webcam. Des millions de votants sur Facebook. A vous de choisir qui mérite de rester en vie.

"Au secours ! " Quand le jeune Tom Laughton lit ce message sur Facebook de son ami Erasmus, il se moque de lui : "Alors, Erasmus, de retour de Londres ? Tu n'as plus l'habitude d'être enfermé dans une ville moderne ! " Mais Erasmus ne répondra pas, car il vient d'être kidnappé, avec cinq autres personnes provenant des quatre coins du monde. Aussitôt, des vidéos des séquestrés commencent à circuler sur Internet. Ni la police, menée par l'agent Clara Capland, ni les médias ne parviennent à mettre un terme à la plus incroyable prise d'otages que le monde ait connue.

Le pire surgit alors sous la forme d'un vote sur Facebook, orchestré par le mystérieux bourreau du monde virtuel : "Choisissez celui que vous voulez sauver. " Tension permanente, rebondissement de haut vol, fausses pistes et frayeurs, Trouble[s] est bâti comme la meilleure des séries américaines, et a le don de rendre tout aussi accro, dès les premières pages.

Un héritage, de Sybille Bedford

un-heritage.jpgEn Allemagne au tournant du XXe siècle, à une période charnière de l’histoire où l’Europe est en germe, deux univers se trouvent liés par un mariage : la famille des von Felden, aristocrates catholiques terriens du Sud de l’Allemagne, et les Merz, de la grande bourgeoisie juive de Berlin. Entre la fantaisie des uns et le sens du devoir des autres se dresse un portrait de groupe aux destins imbriqués : Julius von Felden, un esthète qui voyage avec ses chimpanzés et refuse de voir ce qui se passe autour de lui ; son jeune frère Johannes, brutalisé à l’école de cadets, qui tente de se suicider plutôt que d’être renvoyé, ce qui provoquera un scandale familial et politique. Et puis Caroline, qui finit par s’enfuir en Italie avec sa fille, la petite Francesca, ballotée entre deux maisons, qui observe les adultes et ressemble à bien des égards à l’auteur enfant.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/10/2016