Publibook

 

 

Fortes de 10 années d’expérience et plusieurs milliers de manuscrits publiés, s'appuyant sur un site visité plus de 40 000 fois par mois, les éditions Publibook proposent à leurs auteurs d'éditer et de diffuser leurs livres, suivant les étapes classiques de l'édition.

Publibook est adhérent du Syndicat National de l'Edition (SNE) depuis 2007.

EPU, Editions Publibook Université, est une collection universitaire qui s’adresse aux enseignants, chercheurs et étudiants désireux de publier et diffuser leurs travaux spécialisés.

Les éditions Publibook sont une filiale du groupe Petit Futé.

 

(Source : leur site)

 

Site de la maison d'édition : http://www.publibook.com/

 

Vous voyez ci-dessous les OS (tomes uniques) de l'éditeur Publibook.

Pour voir les différentes séries chroniquées, aller à l'endroit suivant (en cliquant dessus) : Pas encore de séries chroniquées

 

 Liste des livres OS  de la maison d'édition :


 

De la croyance à la perplexité - Itinéraire d'une agnostique, de Anne Boulanger-Pécout

 

de-la-croyance-a-la-perplexite.jpg

 

Concernant le vieux dilemme du croire ou ne pas croire, A. Boulanger-Pécout a trouvé, au fil de ses réflexions et interrogations, sa réponse à la question… Et l’essayiste de se définir ainsi comme une non-croyante agnostique. Pourtant, A. Boulanger-Pécout croyait et demeure encore aujourd’hui attachée à la personnalité de Jésus et à certains messages de l’Eglise. Alors comment en vient-on à ne plus croire, à dé-croire ? Qu’est-ce qui, dans la parole religieuse, au fil du temps, ne parvient plus à impressionner ou à y faire adhérer ? Et peut-on encore avoir une vie spirituelle sans appartenir à aucune religion ? Retour, sans provocation aucune, sans volonté de heurter, sur une trajectoire à rebours, sur une conversion à l’envers, sur un chemin qui mène, entre croyance et athéisme, à l’agnosticisme.

 

Si le ton de cet ouvrage demeure assuré, il n’en conserve pas moins respect et même une certaine forme d’admiration pour celles et ceux qui ont la foi. S’adressant aussi bien aux fidèles qu’à ceux qui se situent dans le doute, dialoguant avec toutes les facettes de l’âme, qu’elle soit croyante, athée, hésitante, cet essai fournit une belle interrogation sur ce tropisme proprement humain qu’est la recherche de ce qui lui est caché et divin, transcendant et supérieur.

 

Juste moi, de Laea Sandra Bréard

 L’amour et l’amitié sont les deux maîtres mots du recueil composé par Sandra Bréard. Deux domaines qui, dans l’univers de la poétesse, tendent à se chevaucher, se superposer, perdre les frontières qui les séparent. Une confusion d’où jaillissent des moments inattendus, des frôlements troublants, des instants de tendresse; mais aussi ces pincements douloureux, ces regrets qui s’emparent de vous, ces souvenirs qui ne veulent pas se taire.

 

 

Maisons providentielles, de Rémi Madar

maisons-providentielles.jpgAbandonné dans un no mans land sinistre où le silence peut rendre fou, un homme cherche à comprendre comment il en est arrivé là. Au beau milieu de souvenirs, dénigmes et détranges apparitions, il entame un labyrinthe peuplé de maisons et de secrets. Le puzzle de sa vie se reconstruit peu à peu. Entre rêve et cauchemar, du néant à la lumière, le voilà plongé dans un voyage intérieur traversé dépreuves: une odyssée ultime dont il ne reviendra pas indemne.

 

 

Physics reloaded, de Paul Mazeron

physics-reloaded.gif

Le jour où le soleil s’est levé à l’ouest, la face du monde en a été bouleversée… Comme la vie de Jules et de Julie, deux universitaires français, embarqués dans de drôles d’aventures, de Lorraine en Tanzanie, sur les traces de l’infiniment petit et de l’infiniment grand, pour percer le mystère de quelques étranges phénomènes physiques.

Quand histoire d’amour et vulgarisation scientifique se rencontrent, le cocktail est étonnant… et détonnant !

 

 

Préliminaires difficiles, de Francis Faltz

preliminaires-difficiles.jpgMarie et Franz ont fait connaissance sur la Toile, par l’intermédiaire d’un ami commun, et quand madame invite enfin monsieur à partager un week-end, l’avenir se présente sous les meilleurs auspices. "Se présenterait" plutôt, si Marie était au rendez-vous… Car il y a les histoires d’amour qui finissent mal et puis d’autres qui débutent bizarrement, par un échange épistolaire sur Internet, et qui ne tardent pas à se transformer en road-movie sentimental peuplé de créatures aussi fantasques qu’attachantes!

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 17/04/2013