Contours of the Heart, tome 1 : Easy, de Tammara Webber

Quatrième de Couverture :

L'année commence mal pour Jackie : son copain, qu'elle avait suivi à la fac, l'a plaquée, ses amis se sont détournés d'elle, et son semestre semble plus que mal parti. A priori, ça ne pouvait pas être pire, et pourtant... Un soir, un mystérieux jeune homme la tire d'un très mauvais pas. Jusqu'alors, Jackie ne l'avait jamais remarqué ; désormais, il se trouvera constamment sur son chemin. Et si la simple vue de ce garçon suffit à éveiller des images qu'elle préférerait laisser enfouies à tout jamais, sa présence silencieuse n'en aiguise pas moins sa curiosité...

 

Chronique de Melisande :

Voici un livre qui attend dans ma PAL depuis pas mal de temps déjà, le manque de temps fait que je ne l’ai pas lu de suite, si j’avais su à quel point j’allais adorer cette romance et le lire aussi vite, je l’aurai lu bien avant.

Easy est une romance assez classique dans le genre mais qui fonctionne bien. Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture étant suffisamment explicite pour comprendre de quoi il s’agit, d’autant que les événements arrivent assez vite pour s’en rendre compte.

L’écriture de l’auteur est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre rapidement dans l’histoire. Ecrit à la première personne (souvent dans ces romances), nous découvrons Jackie, Jacqueline de son vrai prénom, qui doit faire face à différents problèmes. Entre l’agression avortée par un bon samaritain qu’elle ne va cesser de croiser sur sa route et les rattrapages qu’elle doit effectuer dans un cours avec un tuteur suite à sa rupture qui l’ont empêché d’aller en cours et de passer son partiel, Jackie a plein de choses en tête.

Cette romance se lit aisément, j’étais curieuse de savoir comment elle allait s’installer et surtout avec qui ? Un certain jeu s’effectue entre Jacqueline et ce bon samaritain : Lucas, qui m’a bien plu. Au départ, ce n’était censé être qu’une passade pour oublier de la part de Jacqueline, mais très rapidement on voit qu’elle l’a dans la peau. En même temps, quand on le voit, difficile de ne pas craquer et de passer à autre chose ensuite.

Mais on remarque également qu’avec son tuteur, Landon, quelque chose se passe, la relation est uniquement virtuelle, faute de temps pour chacun d’eux avec des emplois du temps chargé. A travers ces échanges de mails, on voit que Jacqueline prend confiance en elle et s’ouvre davantage aux autres. C’est également le cas auprès de Lucas qui, dès qu’ils sont proche l’un de l’autre, une certaine tension naît et qu’ils sont faits l’un pour l’autre.

On m’avait parlé en amont d’un certain aspect de l’histoire, du coup au moment d’une certaine révélation, cela n’a pas été le grand choc puisque je m’y attendais et la tournure des événements d’ailleurs me surprenant en sachant cela d’avance. Mais ce n’est pas pour cela que cela a gâché ma lecture mais c’est vrai que c’est un peu dommage d’en avoir eu conscience en amont. Je tairai la nature de cette révélation pour vous en laisser l’entière surprise mais je dois dire que l’idée est plutôt bonne dans l’ensemble et qu’elle est bien amenée, et tout à fait crédible.

Les personnages sont vraiment touchants, on a envie que Jacqueline trouve un peu de bonheur après ce qu’on lui a fait, elle mérite bien mieux que ce « crétin » dixit Landon. Quant à Landon et Lucas, je dois dire que ce sont deux personnages très différents l’un de l’autre, quand le premier est très sérieux / intello et le 2e qui cumule les boulots et semble déconnecter des cours, c’est le jour et la nuit. Et pourtant chacun à son charme et apporte quelque chose à Jacqueline.

En bref, Easy est une romance mignonne qui m’a bien plu. J’avais tellement envie de savoir où tout cela allait les amener que j’ai lu le livre d’une traite pour le découvrir. la romance est bien faite, comme je les aime avec un jeu entre les personnages qui dure plus ou moins longtemps. Les personnages sont attachants et sympathiques, on a envie qu’il leur arrive quelque chose de bien surtout après bons nombres de problèmes et de déceptions. Une romance sans prise de tête et agréable que je vous conseille.

 

Chronique de Ceinwèn :

Voici une romance New Adult qui m'a été chaudement recommandée par Sab, ma copinaute de bon goût. Une romance contemporaine, mignonne, classique mais pourtant agréable et bien écrite. 

Jackie vient de se faire larguer par son copain de lycée et elle se retrouve perdue dans une fac qui ne l'intéresse pas vraiment. Mais en bonne élève, elle décide de se reprendre en main et de rattraper son retard. Son prof d'économie lui recommande le tutorat animé par un élève en qui il a confiance, mais Jackie n'entretiendra qu'une relation électronique avec le tuteur, la faute à un emploi du temps chargé. 

Mais ces échanges lui redonneront confiance, et la rassureront sur ce qu'elle est et sur son ouverture au monde. Dans le même temps, elle fera la connaissance d'un garçon qu'elle n'avait jamais remarqué avant. Un rebel tatoué qui a un air soigneusement indifférent, mais qui travaille énormément. Leur rencontre, légèrement dramatique, laissera un goût amer à Jackie, mâtinée d'une légère hésitation. Commencera alors une lente danse entre eux, un jeu de séduction où Jackie surmontera progressivement ses blocages. 

Cette romance utilise beaucoup de codes déjà vues, mais pour autant le mélange prend bien. On se laisse prendre par la plume de l'auteur qui nous plonge délicatement dans la vie de la jeune fille. On suit ses aventures, sa coloc et ces deux garçons si différents et attirants, chacun à leur manière. 

Ces personnages, avec leurs forces et leurs félures, rendent l'histoire vraiment touchante et plaisante. On a ici un livre cocon, qui nous offre un moment de plaisir et de détente et on en ressort avec le sourire. 

Bref, merci Sab et à vous, je vous recommande ce roman :)

 

Easy

Contours of the Heart, tome 1

Tammara Webber

J'ai Lu

New Adult

346 pages

13.90 € (papier) - 9.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Melisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 16/11/2015