La Ballade des Lucioles, de J.A. Redmerski

Quatrième de Couverture : 

Brooke rêve de finir ses jours avec Elias, mais elle ne supporte pas l’idée qu’il puisse découvrir les sombres secrets de son passé. Elle a tout fait pour le tenir éloigné d’elle, allant jusqu’à prendre la fuite, mais il part avec elle. Pendant leur road trip, ils se lient d’amitié avec une bande de jeunes insouciants. Elias découvre alors que Brooke est animée par des pulsions autodestructrices sur lesquelles il ne peut fermer les yeux... Il ne reculera devant rien pour la sauver, quitte à la perdre pour toujours. 

Chronique de Ceinwèn : 

J'avais apprécié la première duologie de l'auteur et du coup j'étais curieuse de découvrir ce roman plus ou moins indépendant. Je dis plus ou moins car si l'histoire est indépendante, on va retrouver une des scènes avec les personnages de la duologie précédente, un clin d'oeil amusant et plaisant.

L'histoire est simple : deux enfants qui se sont toujours aimés, trop peut-être. Effrayée, l'une à fuit à l'aube de l'âge adulte. Tenter de se construire une vie, tenter d'être indépendante et de pouvoir vivre sans LUI. Puis échouer et revenir dans sa ville natale, vers LUI, vers Elias. 

Brooke est une jeune fille étrange, bizarre, que même ses parents ne comprennent pas. Elias est un garçon plus posé, tranquille. C'est également le seul à avoir jamais compris Brooke profondément et au delà des apparences. A l'avoir aimée sans réserve ni jugement. A contre-balancer une attitude parfois destructrice.
Un soir, un drame éclate. 
Les voilà alors sur la route, fuyant - eux-même, leur passé, cette soirée, tout. 
Entre fête et rencontre hasardeuses, plusieurs mois vont s'écouler avant qu'ils ne soient forcés de regarder en face leurs décisions pour savoir que choix faire.

Ce roman est étrange car il traite de thèmes chers à l'auteur - la folie, la douleur, l'incompréhension, la maladie et le road-trip - pourtant, l'auteur les traite de manière maladroite, je trouve.
Les personnages ne m'ont jamais accrochés et du coup je ne me suis jamais vraiment intéressée à leurs aventures. Leurs beuveries, leurs coucheries ou leurs déconvenues m'ont plus ennuyés qu'autre chose.
Ils ne sont que des enfants et leurs réactions immatures n'arrangent rien. 

Comparé aux autres romans de l'auteur, j'ai trouvé celui-ci bancal, peut-être incomplet, et pas aussi accrocheur. Je me suis passablement ennuyée.

 

La Ballade des Lucioles
J.A. Redmerski
Milady Romance (mars 2015)
309 pages
18.20 € (papier) - 9.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau