Nos étoiles contraires

Nos etoiles contraires 3

 

Résumé :

Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux via un groupe de soutien pour les malades du cancer.

 

Sortie en salle le 20 aout 2014.

 

Avis de Platinegirl :

J'avais adoré le livre "Nos étoiles contraires" de John Green. J'avais beaucoup aimé son côté "réel" de part le caractère des personnages, ses rebondissements qui font que l'histoire surprend et ne nous emmène pas exactement là où on pensait aller.

J'avais adoré ce roman, je voulais voir son adaptation au cinéma... mais avais-je vraiment envie de le voir dans un cinéma, en public, sachant combien la lecture du livre m'avait émue ? J'avais peur de trop pleurer, et surtout de déprimer en sortant de la salle, en fait. Mais, lors de la sortie du film en Angleterre, où je vis, une amie m'a proposé d'aller le voir ensemble. J'ai accepté, en prenant bien soin de mettre du mascara waterproof et de rajouter des mouchoirs dans mon sac. Nous étions une bonne vingtaine dans la salle, en ce samedi soir d'été. Beaucoup de filles et de femmes, mais aussi certains de leurs compagnons hommes qui ne savaient pas à quoi s'attendre, apparemment.

Disons-le clairement : ce film est à la hauteur du livre. Il rend bien hommage à l'atmosphere de la vie de Hazel et Gus. Je n'avais pas été super emballée par sa bande-annonce, qui faisait trop "film indépendant" mais force est de constater que cette ambiance sied à nos deux héros. La réalisation est vraiment très sympa, elle est assez "stable" dans l'ensemble mais avait un petit côté "documentaire caméra sur l'épaule" pendant les scènes de choc. Cela ajoute du réalisme, on a l'impression de partager la détresse... A noter que l'ajout d'écritures sur l'écran, lors d'échange de mails / SMS... est très sympa, cela donne un petit plus joyeux à l'histoire, ce qui n'est pas plus mal !

Celle-ci, on s'en doute, m'a fait pleurer à chaudes larmes à de nombreux moments. Et je n'étais pas la seule dans la salle, j'ai entendu pas mal de personnes renifler et même une spectatrice sangloter sans pouvoir s'arrêter (je l'avoue, cela m'a fait encore plus pleurer, et rire à la fois en me moquant de mon coté éponge à sentiments). J'avoue avoir été un peu déprimée à la sortie du cinéma mais rien de bien grave, le film nous montre aussi des choses bien joyeuses et l'humour de Hazel et de Gus, leurs réparties, permettent de décompresser.

Vous l'aurez compris, "Nos étoiles contraires" est un film à voir, selon moi. Avec plein de mouchoirs à portée de main. J'aurais d'abord tendance à recommander la lecture du livre d'abord, ceci-dit... (Et je ne saurais trop vous recommander de le voir en VO, la voix et le rire de Sharlaine Woodley vaut le détour...).

Commentaires (1)

Léna Bubi

J'ai eu les larmes aux yeux durant tout le film... Et j'ai aussi pleuré, évidemment♥
Une magnifique adaptation, j'ai adoré *-*
Ton avis est super =)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/07/2015