Salon Fantastique de Paris

 

Alors voilà un petit article pour vous parler d'un tout nouveau salon qui devrait avoir lieu chaque année dorénavant, il s'agit du Salon Fantastique de Paris - Champs Elysées.

 

Voilà une petite présentation pour expliquer de quoi il s'agit :

Le Salon met à l’honneur la littérature, les jeux, l’art, la Bande-Dessinée, la mode, la reconstitution historique, les jeux de rôle grandeur nature, les films, les séries et la fête !

Cet évènement se déroule sur les Champs-Élysées à Paris, au niveau du Grand Palais  du jeudi 25 au dimanche 28 octobre 2012, de 10h00 à 20h00.  

Le Salon Fantastique rend justice à la fantasy, à la science-fiction et aux univers imaginaires, en tant que phénomènes culturels. La première édition de ce salon profite du taux de fréquentation exceptionnel des Champs-Élysées pour mettre en valeur ces univers auprès du plus grand nombre. Les installations qui abritent une cinquantaine d’exposants sont très qualitatives pour mettre en avant le monde de l'imaginaire. 

 Et sinon votre hôtesse (moi quoi ^^) y sera, donc je tâcherai d'y faire un compte rendu (que je noterai à la fin de cet article) pour vous montrer tout ça, si jamais vous n'aviez pas pu vous y rendre. En tout cas, ça à l'air bien sympathique et un salon spécialisé à Paris même, il n'y en a pas tant que ça (ceux que je connais dédiés à l'imaginaire ne s'y déroulent pas en tout cas) du coup, je suis impatiente d'y aller pour voir ce que ça donne.

 

Compte rendu : 

 

Vendredi 26 octobre 2012 je suis allée à la première édition du Salon Fantastique de Paris. Vu ce qui était annoncé sur le site, et le cadre où il avait lieu (c’est quand même sur les Champs Elysées, près du Grand Palais), je m’attendais à quelque chose d’assez grand et sympathique. En plus des Salons Fantastiques à Paris, il n’y en a pas tant que ça, ceux qui sont spécialisés sont souvent loin pour moi (Epinal, Val’joly, Halliénales, Trolls et Légendes, etc.) donc ça aurait été la bonne occasion pour qu’on en ait un dans Paris, surtout dans un tel quartier.

 

Malheureusement, ça n’était pas vraiment au rendez-vous. Je suis assez déçue je dois l’avouer, je m’attendais à beaucoup plus de choses, à mieux que ça. En rentrant dans le Salon, (j’étais avec quelques amis blogueurs) on s’est regardé et on a su qu’en quelques minutes le tour serait fait (si vous passez en 15min, c’était fait, nous sommes quand même restés près de 45min, parce qu’on a pris des photos et pris le temps de discuter aussi ensemble, vu que ça faisait un moment qu’on ne s’était pas vus).

Pour ceux qui étaient déguisés, l’entrée est gratuite, mais pour les autres, c’était 5€ à débourser (et il me semble avoir vu que c’était bien plus cher un moment, ça a dû baisser entre temps et le samedi il y avait un moment gratuit aussi…). Bah même pour 5€, je trouve ça franchement cher payé pour ce que c’est (le salon Zone Franche à Bagneux est gratuit et est 3 fois plus grand au moins, donc là, c’est un peu la bonne blague). Mais heureusement, beaucoup d’invitations étaient en circulation pour les petits curieux.

Ensuite, passons à l’intérieur. L’espace est assez restreint dans un préfabriqué, du coup, il fallait bien faire attention pour ne pas gêner (heureusement qu’il n’y avait pas trop de foule, sinon pour la circulation, ça n’aurait pas été pratique du tout). Il y avait peu de stands, donc là aussi c’était décevant, on n’avait pas trop de choses à regarder et puis comme l’espace ne permettait pas une grande circulation, bah on passe rapidement sans vraiment s’attarder.

J’avoue qu’en parlant de Salon Fantastique, j’ai pensé directement à un salon du livre, donc je m’attendais à ce qu’il y en ait, même si je savais qu’on pouvait trouver d’autres choses. Au moins c’est éclectique et ça peut être sympa. Finalement, il n’y avait que 2-3 éditeurs (avec de tout petit stand : le groupe Lokomodo et Hachette…). Tout le reste c’était surtout de l’artisanat (beaucoup médiéval en fait). Donc c’était certes, très jolis, etc. mais sincèrement, pas adaptés à la bourse (qui dit artisanat, dit prix en conséquence en général et j’avoue ne pas avoir regardé, sinon j’aurai eu peur). Il y avait des costumes, des bijoux, des masques, des objets en tout genre. Ça faisait plutôt penser à un petit salon de l’artisanat pour Noël, plutôt qu’un Salon fantastique. Niveau illustrateurs, il n’y en avait que 2, donc c’est assez peu là aussi.

Ensuite niveau animation, on ne savait pas vraiment ce qu’il y avait, il n’y avait rien pour l’indiquer et au niveau des dédicaces, bah il fallait le savoir… Pourtant chez Hachette il y avait Lauren Oliver, Fabrice Colin Jean-Luc Marcastel, etc. Donc ça aurait pu être intéressant de le savoir, mais là… aucune communication pour le savoir, donc j’ai un peu peur niveau visite là… Pourtant je suis sûre que ça en aurait intéressé plus d’un.

Voilà, je ne vais pas m’attarder davantage, mais j’ai trouvé ce 1er salon décevant parce qu’il n’y avait pas grand-chose. Niveau communication, etc. on ne savait pas trop ce qu’il y avait et je doute que les gens (à moins d’être vraiment dans le milieu) ne sachent son existence. Un concept qui aurait pu être sympa, mais qui finalement n’a pas été très concluant, dommage. Heureusement que je n’étais pas toute seule et que j’ai pu faire autre chose après, parce que me déplacer juste pour ça… ça ne l’aurait pas fait.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/10/2012