[News] Parutions Ecriture - Presses du Châtelet

 

 Sortie de mai 2013 chez Presse du Châtelet

SORTIE LE 2 MAI

Comment être une mère parfaite ? de Baronne Staffe

Il est certes permis de sourire, un siècle plus tard, des conseils de la baronne Staffe. À lire la « papesse du savoir-vivre », comme on l’a souvent surnommée, la vraie lady, mi-femme du monde mi-éducatrice, est avant tout soumise à son mari, sans rien abdiquer de son élégance.

Quant à l’authentique gentleman, il pourvoit à la dot de sa fille, châtie ses fils avec justice ; et, s’il se remarie, il n’en tient pas moins son rang dans le monde et reste pour les siens un modèle...

Ces petits volumes délicieusement désuets – et illustrés dans le même esprit – enseignent à la femme à s’occuper de bébé et des tâches ménagères, mais aussi à rester digne en cas de divorce et toujours correcte avec sa bru...

Et pourtant, que de modernité pédagogique dans ces pages ! Fini le châtiment corporel : c’est pour elle scandaleux d’en venir aux mains; fini les jeunes filles en fleurs qui ne savent rien faire de leurs dix doigts ; fini les jeunes gens à qui on laisse faire n’importe quoi, parce que ce sont des hommes et qu’ils ont tous les droits.

En ce début de XXe siècle, la baronne paraît presque féministe. Car elle n’oublie pas d’encourager les mères à vivre leur vie et à rester, quoiqu’il arrive, de vraies femmes, maternelles mais séduisantes: « Allez, ce que je propose n’est nullement difficile à accomplir. Il n’y a qu’à aimer. »

11-1.jpg

 

SORTIE LE 7 MAI

Les prophéties du Pape Jean XXIII ... jusqu’en 2033 de Pier Carpi

Une femme deviendra président des États-Unis...

Le mur de Berlin sera détruit et l’Europe unie s’étendra jusqu’à l’Oural...En Afrique, un dictateur – « fils du Léopard » – bouleversera le continent...

Le pape errera sur les routes du monde... Ces prophéties n’émanent pas de quelque devin. Elles ont été écrites par celui qui allait deviendra en 1958 le pape Jean XXIII : Angelo Roncalli. En 1935, en effet, alors qu’il est non ce apostolique en Turquie, le futur Jean XXIII entre dans la très secrète société du Temple, après une série d’épreuves initiatiques.

C’est alors qu’il rédige ces prophéties qui abordent aussi la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide, etc.

Rédigées à cette époque, elles resteront néanmoins inédites jusqu’à ce que Pier Carpi les divulgue en les commentant et en les interprétant.

13-1.jpg

 

Ces 20 aliments qui guérissent de Marie-Amélie Picard

Marie-Amélie Picard nous offre les moyens de mettre cette maxime d’Hippocrate en application. Les 20 aliments présentés alphabétiquement dans ce guide sont des médicaments naturels qui complètent la pharmacopée médicale. En consolidant le terrain, ils nous empêchent de tomber malades et soignent les maux bénins qui constituent 75 % des maladies. Pour chacun de ces aliments courants figurent : ses propriétés, des conseils d'usage pour la cuisine, la cosmétologie, l'hygiène et la thérapeutique.

Ainsi, saviez-vous que le thé permet non seulement d’éliminer alcool, graisse et nicotine, mais peut aussi servir d’autobronzant, apaiser les piqûres d’insectes ou encore soigner les mycoses aux pieds ?

En fin d’ouvrage, un tableau récapitulatif rassemble, pour 130 affections courantes et pour les soins du corps, les aliments qui protègent, soulagent et embellissent, ainsi que leur apport en vitamines, sels minéraux et oligo-éléments.

 

 Sortie de mai 2013 chez Ecriture

SORTIE LE 7 MAI

Les confettis de Babel de Louis-Jean Calvet/ Alain Calvet

La diversité linguistique est-elle vraiment un atout ?

Selon la Bible, il fut un temps où les humains, parlant une seule langue, entreprirent de construire une tour jusqu’aux cieux. Pour les punir de leur orgueil, Dieu sema la « confusion des langues », et les hommes, incapables de se comprendre, se dispersèrent. La langue adamique aurait donc été pulvérisée en une multitude de « confettis linguistiques » : 7 000 aujourd’hui à la surface du globe.

De ce mythe découlent deux idées qui continuent de marquer notre vision des langues : que le plurilinguisme est une malédiction, et qu’il faut une langue commune pour mener à bien une entreprise commune. L’histoire politique des langues est liée à ces deux idées, les uns soulignant le fait que le droit à la langue, même locale et minoritaire, est imprescriptible, les autres invoquant un principe de réalité selon lequel les « grandes » langues sont incontournables.

Cependant les « confettis de Babel » ne sont pas retombés chacun sur un territoire délimité. Les technologies de l’information et de la communication leur offrent de nouvelles possibilités de diffusion. C’est dans ce cadre qu’apparaît la notion de diversité linguistique, et même d’écologie linguistique. Mais la diminution du nombre des langues met-elle en danger la survie de l’espèce humaine?

Qu’est-ce que la diversité linguistique ? Comment évalue-t-on le « poids » d’une langue? Qu’est-ce qu’une langue menacée ? Peut-on parler de minorités audibles comme on parle de minorités visibles ? Toutes les langues doivent-elles être sauvegardées ? Quelles politiques linguistiques développe-t-on pour la défense de cette diversité ? Autant de questions ici abordées de façon approfondie.

 

 

Les lances enfouies de Pierre Graziani

« Pierre Graziani, marcheur infatigable, a su magnifier la beauté de la terre africaine. »

Alain Mabanckou Il parcourt l’Afrique et le Sahara depuis les années 1970. En novembre 1980, invité aux Fêtes de l’indépendance de la Guinée, Pierre Graziani décide de résider chez les Dogons, à Gao et à Niamey au Niger, d’où il traverse à nouveau le Sahara. En 1982, bénéficiant d’une bourse du ministère des Affaires étrangères, il séjourne au Kenya, en particulier au lac Turkana. Il voyage ensuite au Rwanda, au Burundi, en République démocratique du Congo, et enfin au Gabon, où il réside désormais. Ses voyages à travers l’Afrique sont la matière de ces nouveaux carnets à l’écriture sensuelle où les mots dessinent un continent voluptueux. Au fil des pages, le lecteur suit Pierre Graziani dans la mangrove du Cameroun, sur les rapides du fleuve Zaïre, chez les Pygmées de Kribi, au cœur du royaume de Mendu, sur la route Douala-Bamenda ou pour une fête de Noël à Brazzaville... Choses vues, senties ou entendues, illustrées de croquis extraits du carnet personnel de l’auteur.

 

 Sortie de juin 2013 chez Presses du Châtelet

SORTIE LE 5 JUIN

Comment être un père idéal ? de Baronne Staffe

Il est certes permis de sourire, un siècle plus tard, des conseils de la baronne Staffe. À lire la « papesse du savoir-vivre », comme on l’a souvent surnommée, la vraie lady, mi-femme du monde mi-éducatrice, est avant tout soumise à son mari, sans rien abdiquer de son élégance.

Quant à l’authentique gentleman, il pourvoit à la dot de sa fille, châtie ses fils avec justice ; et, s’il se remarie, il n’en tient pas moins son rang dans le monde et reste pour les siens un modèle...

Ces petits volumes délicieusement désuets – et illustrés dans le même esprit – enseignent à la femme à s’occuper de bébé et des tâches ménagères, mais aussi à rester digne en cas de divorce et toujours correcte avec sa bru...

Et pourtant, que de modernité pédagogique dans ces pages ! Fini le châtiment corporel : c’est pour elle scandaleux d’en venir aux mains; fini les jeunes filles en fleurs qui ne savent rien faire de leurs dix doigts ; fini les jeunes gens à qui on laisse faire n’importe quoi, parce que ce sont des hommes et qu’ils ont tous les droits.

En ce début de XXe siècle, la baronne paraît presque féministe. Car elle n’oublie pas d’encourager les mères à vivre leur vie et à rester, quoiqu’il arrive, de vraies femmes, maternelles mais séduisantes: « Allez, ce que je propose n’est nullement difficile à accomplir. Il n’y a qu’à aimer. »

 

12-2.jpg

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 25/05/2013