Eliette Abecassis

eliette-abecassis.jpg

 

Eliette Abécassis grandit dans un environnement très religieux. Après des études en hypokhâgne et khâgne au lycée Henri IV à Paris, Eliette Abécassis est diplômée de l'Ecole nationale supérieure et obtient une agrégation de philosophie. Elle publie son premier roman, 'Qumran', en 1996. Ce polar métaphysique connaît un grand succès ; il est aujourd'hui traduit dans dix-huit langues et a même été adapté en bande dessinée. Un an plus tard, elle est professeur de philosophie à l'université de Caen, et publie son second roman, 'Dans L'Or et la cendre'. Son roman suivant, 'La Répudiée', lui vaut le prix des Ecrivains croyants. En 2002, 'Mon père' est sélectionné pour le prix Goncourt et le prix Femina. 'Clandestin' fait aussi partie des candidats au prix Goncourt en 2003. Mais c'est surtout 'Un heureux événement', dans lequel Eliette Abécassis relate son expérience de parturiente, qui marque la rentrée littéraire 2005. Fustigeant le bonheur de la maternité ancré dans notre société, son livre résonne comme un pamphlet. En 2006, elle participe à deux collectifs dont 'La Cité de Dieu' et 'Va y avoir du sport !', recueil de nouvelles illustrées. En 2007, elle signe un essai en collaboration avec Caroline Bongrand, 'Le Corset invisible', dans lequel elle dénonce les nouveaux carcans 'invisibles' que la société impose aux femmes - être toujours plus mince et toujours plus jeune. Familière des réflexions philosophiques, Eliette Abécassis écrit des ouvrages porteurs d'interrogations sur la vie quotidienne.

(Source: evene)

 

Livres de l'auteure chroniqués:

 

Le Palimpseste d'Archimède, de Eliette Abécassis

palimpseste.jpgJoachim, élève de Normale Sup , est l’étudiant préféré d’Elsa Maarek, belle et charismatique professeur de philo, passionnée par l’Antiquité. Ce qui les amène à être invités par la police à enquêter discrètement sur une série de meurtres atroces perpétrés dans le personnel enseignant de la rue d’Ulm. Tous les crimes portent le signe du chiffre Pi et répondent à un rituel bien connu d’Elsa, qui a fait sa thèse sur les sacrifices de la mystérieuse religion d’Eleusis. Après l’assassinat du premier professeur, sa veuve vend à un riche acquéreur resté anonyme, un ancien codex identifié comme un palimpseste. Et si, comme en court la rumeur, ce manuscrit était bien un écrit d’Archimède dans lequel il donne la solution de Pi, donc la solution au mystère de la création et du monde ? Et dans ce cas, qui tue qui et pourquoi ?

 

 

Un heureux événement, d'Eliette Abecassis

un-heureux-evenement.png« Désormais, ma vie ne m’appartenait plus, je n’étais plus qu’un creux, un vide, un néant. Désormais, j’étais mère. » Violent, sincère, impudique, ce roman brise tous les tabous sur la maternité, cet « heureux événement » qui n’est peut-être qu’une idéologie fabriquée de toutes pièces.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 05/07/2013