Benoit Blary

blary.jpg

Benoît Blary est un jeune dessinateur en début de parcours. Il a notamment signé 20 ans de guerre aux éditions du Lombard (scénario Loiselet) et participé au collectif Vies tranchées - Les soldats fous de la Grande guerre paru chez Delcourt. Virginia est sa première contribution au catalogue Casterman.

Source : Casterman

 

Livres de l'auteur chroniqués :

Virginia, tome 1 : Morphée, de Blary et Gauthier

virginia-1.jpgLouisiane, février 1863, en pleine Guerre de Sécession américaine. Doyle, un déserteur à bout de force de l’armée sudiste, arrive dans la petite ville de Lake Providence, tenue par les troupes de l’Union. Alcoolique et morphinomane, l’homme cherche non seulement à fuir les Confédérés, mais également à échapper à ses propres souvenirs : ancien tireur d’élite, il a dû assassiner de sang froid une enfant lors d’une mission, et depuis se sent hanté par le fantôme de la petite fille, dont les visions l’assaillent de plus en plus souvent. Lors d’une crise particulièrement violente, halluciné, il abat quatre soldats…
Le tome 1 de Virginia, Morphée, inaugure une histoire de fuite et de quête particulièrement prenante, qui verra Doyle, rejoindre malgré lui une communauté maroon d’esclaves en fuite (emprunté aux Arawaks, ce terme désigne à partir de 1540 les esclaves fugitifs puis deviendra synonyme de sauvage, revenu à l’état de nature) ayant trouvé refuge dans les bayous de Louisiane. Le premier volume d’une séduisante trilogie, et la découverte de deux auteurs talentueux.

 

Virginia, tome 2 : Delirium Tremens, de Blary et Gauthier

Virginia 2Une très prenante histoire de fuite et de culpabilité en pleine Guerre de Sécession, par un tandem de jeunes auteurs à suivre

Louisiane, hiver 1863, en pleine Guerre de Sécession américaine. Dans la petite ville de Lake Providence tenue par les troupes de l’Union, Doyle, un déserteur sudiste à bout de force, tue plusieurs soldats qui s’apprêtaient à pendre une enfant noire. Alcoolique et morphinomane, assailli par des crises d’hallucinations de plus en plus violentes, Doyle fuit un souvenir obsédant : contraint lors d’une mission d’assassiner de sang froid une petite fille en même temps que son père, haut gradé yankee, cet ancien tireur d’élite de l’armée confédérée est hanté depuis lors par le fantôme sanglant de sa jeune victime.
Emprisonné pour le meurtre des soldats qu’il vient d’abattre, et promis à la potence, Doyle est contre toute attente libéré par un commando de Noirs, emmenés par la fillette qu’il a sauvée de la corde. Cette petite communauté de maroons – d’anciens esclaves en fuite qui se sont réfugiés dans les marais, au plus profond des bayous – a besoin de son expérience de soldat pour l’aider à rejoindre le Canada, promesse de liberté. Encore faut-il que Doyle, toujours en butte aux visions sanglantes que semble partager avec lui la petite Noire qui lui doit la vie, puisse retrouver sa lucidité…
Après Morphée, voici la deuxième époque de cette très prenante histoire de fuite et de quête, que le tandem Blary / Gauthier, nouveaux venus chez Casterman, interprètent avec beaucoup de personnalité.

Virginia, tome 3 : Providence, de Blary et Gauthier

Virginia 3

Bayou de Steele, Louisiane, 1863.

Pris au piège dans le bayou entre soldats de l'Union et troupes confédérées, les esclaves rebelles parmi lesquels Doyle a trouvé refuge doivent fuir précipitamment et tout abandonner. Doyle est alors entraîné malgré lui dans les eaux froides du bayou et dans les méandres de son passé de soldat.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/06/2015